Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Un après-midi coquin

! Signaler un contenu abusif

Mon amour,
Je viens vers toi te raconter mon agréable après-midi coquin.
Alex est venu me visiter. Il était en retard à cause de son déménagement. L’après-midi fut donc très courte. Je m’étais paré de blanc sans omettre mon petit combiné bas avec un trait de rouge sur les lèvres assorti à mes ongles. Je l’ai embrassé, d’un bref baiser délicat sur les lèvres quand il est arrivé. J’ai senti une légère gêne et me suis demandé si quelque chose n’allait pas. La suite de l’après-midi m’a détrompée.
Avec toujours le même savoir vivre il nous a amené une petite liqueur typique des Antilles. Après quelques échanges sur notre séjour à Marrakech et le sien en Martinique, après lui avoir servi à boire et quelques sucreries, il n’avait pas pris le temps de manger le coquin, il m’a vite reproché d’être assise trop loin de lui. Je me suis vite rapprochée.
Nous avons échangé de bien chastes caresses, Alex aime beaucoup les douces caresses et les petits massages. Je ne sais à ce moment s’il bandait déjà. Je me suis avancée et serrée encore d’avantage et nos langues se sont mélangées. Un petit regard bien intentionné de ma part m’a alors confirmé qu’il arboré une belle érection dans son jean. Je lui ai ôté son tee-shirt afin que mes caresses ne soient que plus agréables. De son côté, tout en m’embrassant il me caressait délicatement les seins, descendait sur mes reins puis sur mes fesses, pour revenir titiller mes seins.
Il s’est levé, car il tenait absolument à enlever ma robe également. Je finissais de mon côté à dégrafer les boutons de son jean. Il n’a pas tenu et a enlevé immédiatement mon soutien-gorge pour caresser mes seins d’avantage. Profitant de sa position, j’ai glissé ma main dans son boxer blanc sexy pour le caresser et masturber son sexe déjà très dur. Je l’ai regardé tout en le masturbant. Puis, enfin, j’ai embrassé le bout de son gland, j’ai laissé glisser ma langue délicatement tout au long de son sexe pour enfin le prendre en pleine bouche. Il ne savait s’il devait s’assoir ou rester debout, c’était comme il le préférait et il est resté debout. Je l’ai sucé doucement et agréablement, j’espère ; C’était en tout cas très agréable pour moi, d’autant plus que je sentais son sexe gonfler de plus en plus et tous ces afflux sanguins.
Je souhaitais alors qu’il s’asseye pour profiter d’autant plus de cette chaude et humide fellation et pourquoi pas pour faire glisser son sexe entre mes seins, en m’agenouillant entre ses jambes. A peine lui avais-je demandé de s’assoir, je n’ai pas eu le temps de m’agenouiller, qu’il a glissé sa main dans ma culotte pour me masturber à son tour. J’étais toute humide. C’était très agréable et excitant aussi, au point où je me laisse aller et m’allonge pour mieux profiter de la caresse se faisant de plus en plus intense et insistante. Cette caresse savait se faire aussi plus douce parfois au point où je me demandais si je n’allais pas jouir ainsi mais l’insistance revenant m’a quelque peu titillée. Et puis, après tout, j’avais toujours envie de me mettre à genoux, ce que j’ai alors fait pour reprendre ma fellation ou je m’étais arrêtée. Lorsque son sexe fut tout mouillé, je le serrais entre mes seins et me dandinais d’avant en arrière, tout en alternant l’insistance de mes seins sur cette queue bien dure. La caresse sembla plaire, des coups de reins arrivèrent, Alex se cambrait, pour enfin saisir ma poitrine à pleines mains, toujours avec délicatesse et profiter encore d’avantage de l’étreinte de ces seins autours de cette queue palpitante. Puis, je me levais, décidée. Alex me caressait alors à nouveau. Il attrapa un préservatif dans son jean, resté tout proche. Puis recommença à me caresser, pendant que je venais m’assoir, cuisses écartées sur lui. Nous restâmes quelques instant ainsi, la caresse de ses doigts sur mon clitoris et le bout de son gland, juste à l’entrée de mon vagin, en contact de plus en plus serré. Je ne savais à quel moment j’allais m’embrocher sur cette belle queue bien érigée et les caresses et ce contact délicieux m’ont vite fait craquer. Je m’empalais doucement. C’était très bon. Ma chatte était toute serrée ; et toute mouillée. Mes allers-retours, me cambrant sur Alex étaient toujours très délicats. Puis, parfois, il prenait mes reins tout en me donnant des coups des siens, un peu plus effrénés. Il faillit venir, ou craquer, je ne sais plus exactement les mots qu’il a employés, à deux ou trois reprises mais se retenait. Je lui dis de se laisser aller. Après quelques nouveaux coups de reins, il vint, doucement et longuement….
Il était 15h20… et ma vie de maman « exemplaire » m’appelait et devait reprendre son cour.

2 Commentaires

  • Oui c’est le rêve. Qu’elle prenne l’initiative et s’offre sans retenue à qui lui plait, sans que le mari ait à s’en mêler. Mais après il faut qu’il y ait le retour, qu’elle raconte tout, l’histoire, les actes, les émotions. Les émotions c’est essentiel. Quand ça devient blasé et mécanique, il n’y a plus rien à ressentir, autant passer à autre chose.

  • Ça c’est une magnifique contribution qui trouve une nouvelle utilité au site de notre communauté !

    Monsieur découvre l’aventure que son épouse s’est offerte en compagnie de son amant.
    Monsieur a t-il découvert cette aventure au travail avant de retrouver sa moitié le soir.
    Peut être l’a t-elle invité à se connecter.

    Je reste convaincu que nombreux sont les candaulistes qui aimeraient découvrir que leurs épouses se sont données à un autre.

    Sans aucuns doutes votre couple sait jouer du désir de madame et de l’imagination de monsieur.

    AUn grand Merci pour nous avoir fait partager votre complicité. Peut être auront nous d’autres aventures au cours de cette été.

    Bonne journée à tous

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription