Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Trio la découverte pour notre invité Part. 1

! Signaler un contenu abusif

Ce soir là nous attendions un jeune homme, rencontré sur un site libertin, avec qui les échanges étaient pour l’instant que virtuel. Ce jeune homme débutait, on était sa première rencontre. On n’est pas non plus des experts, mais on aime quand il y a une bonne entente, c’est pourquoi on a décidé de le lancer tout doucement. On s’était assez bien habillé, Sofia portait une robe noire, simple mais lui allant très bien, avec des bas et un string en dentelle noir allant avec son soutif de même couleur.

Le jeune homme qu’on nommera Guillaume arrive donc chez nous avec une bouteille de champagne à la main, ce qui a été une surprise pour nous. La soirée commença dans un premier temps à se connaitre où l’on parlait de chose plus ou moins sérieuse et à déguster le champagne qu’il nous avait apporté. Voyant que les choses n’avançaient pas, je décide donc de laisser ma compagne seule avec lui pour ne pas trop le brusquer en prétextant préparer quelque chose en cuisine.

En alerte au moindre bruit, leur conversation laissait place à des embrassades. Je les regardais de façon assez furtive pour éviter de les déranger et de bloquer la situation. C’est après plusieurs minutes que je reviens dans la même pièce avec un autre apéritif en main. Guillaume décide à ce moment d’aller fumer sur le balcon, n’étant pas fumeur on préfère. C’est là que non loin de chez nous on remarque un feu de poubelle. Sans paniquer on décide d’appeler les pompiers et, moi, d’aller voir sur place pour examiner la gravité. Avec un automobiliste, je décide donc d’attendre les pompiers laissant Sofia avec Guillaume. Ils étaient tout deux sur le balcon, je pouvais les apercevoir sans vraiment savoir ce qu’il faisait.

Au bout d’un bon moment les secours venant d’arriver et surtout ne servant à rien je décide de rentrer. Une fois arrivé assez proche de notre logement, je pus voir Sofia les yeux qui se fermaient de temps en temps me regarder avec guillaume derrière elle.
Plus je m’approchais plus je voyais Sofia pleine de désir.

Une fois en dessous du balcon, je pus voir les mains de notre invité s’être glissé sous la robe de ma compagne. Je pouvais imaginer qu’il la doigtait tout en étant derrière elle, la tête de Sofia basculait de temps en temps en arrière appréciant ce que guillaume lui faisait.

Une fois rentrée je me mis face à Sofia, elle était prise entre nous deux. Nos mains la caressaient, on l’embrassait à tour de rôle, ses mains venaient caresser notre sexe par dessus nos pantalon. L’excitation était monté, on se dirige donc dans notre chambre. Guillaume et moi déshabillons Sofia petit à petit, jusqu’à ce qu’elle se retrouve vêtu que de ses bas. Voyant Guillaume un peu tendu je retrouve une excuse pour m’éclipser encore de la pièce, allant de la salle à la cuisine, je suivais l’évolution avec attention.

Sofia commença d’ouvrir la chemise, tout en se laissant malaxer les seins de façon maladroite mais très sensuelle. Ses lèvres se promenait sur son torse, pour descendre petit à petit jusqu’a arriver sur le bouton de du pantalon. Avec une main experte cet obstacle fut rapidement retiré, laissant ainsi descendre le jean et le boxer doucement.

C’est alors qu’elle décida de faire rentrer son sexe tout doucement entre ses lèvres... elle commençait à sucer ce nouveau membre dur. Tout en continuant, elle poussa notre invité pour l’allonger sur notre lit se mettant à quatre pattes.

Cette vue, a fait exploser mon désir, c’est à ce moment que je revins dans la pièce. Voir ma Sofia en levrette m’excite terriblement, et là de la voir en plus sucer sensuellement une autre queue ne faisait que m’exciter à un point inimaginable. Je décide donc de profiter de la position pour lui faire un cunni.

Son sexe était déjà trempé d’excitation, son bassin se crispait d’excitation sous l’effet de mes coups de langue, des murmures se faisait entendre par le plaisir de manger notre invité. Au bout d’un moment sa tête se relève et me jette un regard qui voulait me dire, vas y prend moi. Mon sexe était vraiment dur, lorsque je l’ai pénétré un son de plaisir sortit de sa bouche. Chaque va et vient, faisait couler la mouille de ma chérie sur ses cuisses. Ses cris étaient étouffés par le fait que Guillaume profitait de sa bouche.

Après plusieurs minutes je décide donc d’inverser les rôles pour permettre à notre invité de profiter de la levrette qu’offrait Sofia. Je regardais sa réaction lorsqu’il introduit son sexe en elle. Elle se mordait les lèvres et me regardait dans les yeux. Je ne pus m’empêcher de l’attraper par la tête pour l’amener sur ma queue bien raide. De temps en temps lorsque le bassin de Guillaume tapait un peu plus fort sur les fesses de Sofia, je sentais son envie de crier.

Je libérai sa bouche pour entendre ce chant de plaisir. Désormais je les regardais prendre du plaisir et changeais de temps en temps de place pour avoir une vue différente. Je pouvais voir le sexe de Guillaume pénétrait l’intimité de ma compagne. Ce n’est pas le fait d’être "cocu" à ce moment là qui fait monter le désir mais de pouvoir avoir une autre vue que je pouvais avoir d’habitude.

Je savourais chaque va et viens faisant petit à petit monter le plaisir jusqu’au moment fatidique où je décidais de me remettre en face de ma bien aimé, la laissant venir ma jouissance avec sa bouche. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai joui dans la bouche de ma conjointe mais au même moment commence à avoir des râles de plaisir tout en donnant des coups de bassin de plus en plus fort. Je pense même que la jouissance c’est partagé puisque, Sofia laissa aussi des cris de plaisir. Ainsi s’acheva la première partie de la soirée.

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription