Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Texte XII - Complicité par téléphone

! Signaler un contenu abusif

Il est 19 h, en ce vendredi de Fevrier encore bien sombre,je viens de quitter le bureau. Cloué par les habituels embouteillages sur la grande passerelle portuaire de Marseille, Je regarde les quais en contre bas. Mes yeux s’attardent particulièrement sur la coque d’un grand un navire rouge et blanc de la CTN
(compagnie tunisienne de navigation... ). Ah,la Tunisie...
Ce matin, en déposant ma femme à l’aéroport, je ne pensais pas que de la savoir à Tunis serait une d’obsession si forte. Son visage rieur m’est apparu toute la journée et ses jolie formes aussi d’ailleurs. Elle me manque.

J’essaye donc de deviner la luxure qu’elle vit et cela comble en parti ce vide installé autour de moi.
Tiens, voilà son téléphone qui vibre à coté du levier de vitesse. C’est vrai qu’elle me l’a laissé (son forfait n’incluant pas l’international). Sur l’écran je lis "Georgette " ! ça me fait sourire, elle a pensé un camouflage bien amusant pour le nom de son amant dans son répertoire ( mais elle a raison ; on ne sait jamais...) .
Pourquoi appelle-t-il ? sans doute une erreur. Je décroche .
- " Allo ? "
- " Allo Jean Luc ? "
Je reconnais la voix de Nadia clairement enrobée d’un large sourire.

- " C’est toi ma chérie, comment ça va ? "
- " Super ! le temps, l’hôtel, l’endroit même est charmant et Georges est ... Bon, tu vois. Et les enfants ? "
- " Avec leur tante, à la neige. Je les rejoins demain matin ".
- " Bon ,attends, je te passe quelqu’un... "
- " Allo Jean-Luc ? Alors, comment tu te sens mon ami ? Nadia m’a dit que vous aviez décidé de ne pas vous appeler ? comment est ce possible ça ? "
- " Juste pour que ces vacances en soient vraiment et parce qu’elle n’a pas pris son téléphone "
- " Mais moi je me mets à ta place et je sais que tu meurs d’envie de savoir ce qu’on fait ici,pas vrai ? " Sacré Georges,quand même !!!
- " Nadia à l’air en forme ,qu’est ce que vous faites de beau ? "
- " De beau ? ho ho ... Ecoute, là, on part pour le restaurant, Nadia se prépare. elle hésite pour choisir sa robe. Du coup elle est nue sur ses talons devant moi ; j’ai son cul sous le nez ; un magnifique fessier qu’elle possède ta femme !... humm...Qui sens très bon d’ailleurs, je l’embrasse, tiens ! "smack ."
- " Il est à toi ce week end. Caresse le bien fort pour moi ".
J’entends quelques claques légères sur le rire étouffé de ma femme.
- " Cette belle salope veut absolument mettre un string, mais j’aimerai bien l’avoir à poil sous sa robe pour la tripoter sous la table. Qu’est que tu en penses ? "
- " C’est à toi de la gérer mon vieux. Elle aime t’obéir aveuglément, non ? "
- " Ah ah ,oui c’est vrai ,mais elle a surtout un sacré caractère, je me demande parfois si c’est pas moi le "soumis"dans cette histoire ah ah ah . En tout cas merci de me confier ton épouse, elle est extra ! "....
- " Mon chéri,ce gros cochon ne pense qu’à mettre ses doigts dans ma chatte ...Il est incroyable. Il bande non stop, il m’oblige à rester quasi-nue et à lui tenir sa bite sans arrêt ".
- " C’est un peu le but du jeu, non ? "
- " Mais pas en public, pas dans un pays étranger ! En plus, je mouille beaucoup et je vais finir par tâcher ma robe ! "
- " C’est un problème, ça,en effet... Vous allez au restaurant ? "
- " Oui manger du poisson grillé vers les plages.mais j’ai hâte de revenir dans la chambre. J’ai vraiment envie qu’il me baise comme un sauvage,ce salaud ".
Georges, non ! Arrête de me lécher, je n’arrive pas à parler à Jean-Luc ! : Il verse du champagne sur mon dos pour le boire sur mes fesses ! "
- " Rappelle moi donc dans vos activités post-dinatoires... "
- " Je vais essayer mais je garantis rien ,tellement ça promet d’être chaud...oh,merci mon amour pour ce beau week end,merci, merci... "
- " Bon ok, ça va ;éclate toi et pense bien fort à ton pauvre mari solitaire, si tu peux... je raccroche : je suis au volant ... "

Dans la maison, bien silencieuse, je me bois un whisky sur la terrasse en regardant la mer. J’imagine. Là bas, sur l’autre rive ,mon épouse dîne en tête à tête avec son amant qui la voulait sans culotte... Ça fait quand même drôle.

Mais bon . Assez vite, l’excitation sexuelle prend le dessus et ce petit "spleen du pseudo-cocu "disparaît aussitôt.

Je me prépare un plateau-repas ,puis je me dirige vers le salon- TV. Je place une vidéo de cul dans la F-BOX. Elle me lasse assez vite. Je préfère finalement insérer une clé USB où sont stockés des photos et vidéos- souvenir de ma Nadia qui pose en lingerie sexy et se trouve aux prises avec des amants d’autrefois (tient,il y a quelques séries avec Georges).

Je me masturbe tranquillement en matant les exploits de ma femme,quand le portable de "Georgette" sonne à mes côtés.

D’une voix presque chuchotante, mon épouse me parle de sa position : à quatre patte, la tête recouvert de sa robe, elle est sur le lit le visage dans l’oreiller. Elle tend bien haut son cul vers Georges qui lui badigeonne la chatte de salive en la léchant et aspirant ses chairs...

Entre ses soupirs, j’entends Georges grogner des plaisirs du gastronome qui baigne dans ce genre de position.
- " Humm ,sa langue me fait du bien ...Tu te branles mon amour ? "
- " Oui.(j’ai alors sur l’écran une photo de Nadia en levrette : Un beau profil de son corps assez " syncro" avec ce que j’entends)
- " J’aimerai que tu sois là pour pouvoir sucer une bite en même temps "
- " Invitez un ami... "
- " Là,je voudrais bien,mais c’est impossible ".
- " Alors mets tes doigts dans la bouche en pensant à une autre queue et demande à Georges de t’enculer ".
- " Non, je ne veux pas ..Je veux qui me lèche encore et encore ;c’est trop bon .Mon amour je dois être un peu saoule, Le restau était super et Georges me fait beaucoup de bien. Humm je l’adore ".
- " Passe moi le un peu alors "
- " Jean Luc ?, ta femme est vraiment délicieuse ... attends, je la retourne et je lui hôte sa robe, là. Elle est mieux à poil quand même.Suce moi, toi. Oh, putain Elle est bonne de tous les côtés ta salope ".
- " Ca fait longtemps que vous êtes rentré ? "
- " Non, mais on à commencé dès la sortie du repas, dès que je lui refermé sa portière. Le temps de faire le tour pour démarrer, ta femme avait déjà retiré son string pour me le coller à la figure. J’ai attrapé ses pieds pour les poser sur le tableau de bord et depuis mes doigts la travaillent. "
- " Vas y ma petite chienne...écoute comme elle suce bien ...une championne de la pipe,ta femme ; Merci du cadeau, je sens que ça va être un super week-end ".
- " Qu’est ce que tu vas lui faire ? "
- " Oh,mon ami, je vais bien m’en occuper ". j’entends des claques et des cris étouffés.
- " J’aimerai bien l’entendre crier ; tu voudrais pas l’enculer ? "
- " Oh,oui bien sur ...mais plus tard, je vais d’abord la faire bien jouir.Tiens je te la passe car elle a besoin de mes doigts. A bientôt mon ami ".

J’entends surtout des soupirs puis :
- " Hmmf...oooh , mon amour ....Georges me doigte divinement.... "
- " Il est derrière toi ? "
- " Non, je lui lèche les couilles, écoute...C’est délicieux ".
- " Demande lui de te prendre, ça m’exciterais "
- " Tu veux ? Oooh ,Georges, Jean Luc veux que tu me baises ".
- " Humm...Voilà je suis bien prise, que c’est bon... Je suis toute à lui...Je sens bien sa bite au fond de moi ...Ooohh c’est bizarre de te parler pendant qu’il me pénètre... Lui ".
- " Tu est en levrette ? "
- " Oui ...oh ...oh,oui... mais je vais r’accrocher. j’ai besoin de caresser mon clito. Et... Je me déconcentre de te parler ainsi ...Je suis moins dedans ...ohh ...Tu comprends ? Tu ne m’en veux pas... "
- " Bien sur...Bonne nuit chérie ".
J’appuis moi même mais à regret sur le smart phone de ma femme pour la laisser entière à son amant et lui permettre de trouver un plaisir complet .

Nous avions déjà fait "l’amour au téléphone "mais l’expérience de l’entendre baiser avec un autre et communiquer en direct avec eux sans aucune possibilité de les rejoindre, est complètement nouvelle .L’effet est diabolique .
Ce mélange de sentiments contradictoires et d’imagination fondée sur une réalité rendue étrangement tangible par un simple téléphone provoque des fantasmes absolument divins .

Ce week end en Tunisie, devient décidément une réussite pour tout le monde ...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription