Accueil > Articles candaulistes >

Test : Votre conjoint est candauliste, quel est votre degré de sensibilité à cette pratique ?

Ce test devrait vous aider à évaluer votre degré de sensibilité aux pratiques candaulistes.

1) Votre partenaire vous confie ses fantasmes candaulistes

a) Vous ne supportez pas l’idée qu’il vous prenne pour une fille facile
b) Il faut bien l’admettre, ce désir stimule votre libido.
c) Cela dépend : l’idée ne vous déplaît pas, il faut en discuter...

2) Il vous est déjà arrivé de « déraper » au cours de votre relation, vous :

a) Essayer de refouler ce souvenir malheureux.
b) Vous l’avez avoué à votre conjoint, cela est à l’origine d’une complicité nouvelle.
c) Aviez déjà oublié. Pour vous, ce n’était rien.

3) Quand vous croisez un bel homme dans la rue :

a) Vous mettez un point d’honneur à ne pas regarder.
b) Vous le regardez par en dessous, discrètement.
c) Vous le regardez franchement, votre désir ne vous effraye pas.

4) Pour vous, une infidélité est effective quand

a) On couche avec une autre personne
b) On pense à un autre, même s’il ne se passe rien.
c) Quand on embrasse une autre personne.

5) Vous habillez-vous de façon sexy ?

a) Non vous ne supportez pas les regards lubriques
b) Oui, vous aimez faire de l’effet...
c) Seulement quand vous êtes accompagné.

6) Votre conjoint ne pourrait vous reprocher :

a) Votre vie amoureuse passée très mouvementée.
b) Votre besoin continuel de plaire aux hommes.
c) Un certain manque au niveau sexuel.

7) Qu’est-ce qui m’empêche le plus d’être infidèle, pour le plus grand plaisir de mon compagnon ?

a) Le fait d’aimer mon homme
b) Mes valeurs.
c) Simplement l’absence d’opportunités.

8) Acceptez-vous des fleurs, des avances, des dîners… D’autres hommes que votre mari ou compagnon ?

a) Il n’en est pas question !
b) Oui, je n’y vois aucun mal, mon compagnon est mon plus grand complice.
c) Oui, à condition de bien faire comprendre aux hommes en question que mon cœur est pris.

9) Avez-vous déjà eu deux hommes dans votre vie en même temps ?

a) Oui, mais avec l’un c’était platonique et avec l’autre purement sexuel
b) C’est impossible pour moi !
c) Bien sûr, pour le plus grand plaisir de notre couple.

10) Avez-vous déjà trompé votre compagnon ?

a) Non, jamais.
b) Oui, mais de façon exceptionnelle.
c) Oui, régulièrement et cela renforce notre complicité de couple.

Réponses :

Comptabiliser vos points :
1A = 0 / 1B = 2 / 1C = 1 / 2A = 2 / 2B = 0 / 2C = 1 / 3A = 2 / 3B = 1 / 3C = 0 / 4A = 0 / 4B = 2 / 4C = 1 / 5A = 2 / 5B = 0 / 5C = 1 / 6A = 1 / 6B = 0 / 6C = 2 / 7A = 1 / 7B = 2 / 7C = 0 / 8A = 2 / 8B = 0 / 8C = 1 / 9A = 1 / 9B = 2 / 9C = 0 / 10A = 2 / 10B = 1 / 10C = 0

Pensez à nous faire partager vos réponses, une autre façon de faire connaissance !!!

Vous avez moins de 7 : La partenaire idéale d’un candauliste, l’infidélité au corps.

C’est ainsi ! Vous êtes une amoureuse, une aventurière du plaisir et des sentiments, une infidèle dans l’âme ! La partenaire rêvée pour un candauliste, votre conjoint est sans doute très heureux grâce à vous.

Vous avez besoin de séduire en permanence pour vous sentir exister et rien ne vous fait plus de bien que de vous retrouver dans les bras d’un homme. Vous pouvez vivre plusieurs relations simultanément et assumer pleinement vos choix.

Vous êtes en effet une jouisseuse, et vous avez du mal à résister à la frustration. Pour citer Oscar Wilde, vous vous dites que « la meilleure façon de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder »…

Même si vous êtes bien avec votre compagnon, vous appréciez d’être libres de vos mouvements et de vos envies, et cela vous pousse à provoquer le destin en allant voir ailleurs.

Vous aimez trop la vie et ses plaisirs pour vous limiter seulement à votre conjoint ! Attention seulement à bien communiquer avec votre compagnon et veillez à être claire avec vos éventuels amants réguliers afin de ne pas les confronter à la désillusion !

Vous avez entre 8 et 14 : Une complicité candauliste de circonstance

Vous êtes une femme respectueuse et fidèle, mais les circonstances de la vie ont pu ou pourraient vous mettre sur la voie du candaulisme !

OK, vous l’avouez, il vous est déjà arrivé de tromper vos partenaires, mais c’était avant, ou alors quand vous sentiez que votre histoire n’était pas vraiment sérieuse. Vous avez toujours considéré qu’une infidélité n’avait lieue que si vous ne vous sentiez pas vraiment engagée dans vos sentiments.

En fait, être infidèle semble pour vous comme une preuve que l’on n’est pas vraiment amoureux, et c’est en général de votre point de vue, un prélude à une rupture, une sorte d’auto encouragement !

Cependant, vous lisez cela avec curiosité, acceptez seulement que vous pourriez craquer avec l’accord de votre conjoint de façon exceptionnelle, pour un autre homme que le vôtre, à condition que cela reste exceptionnel et que votre image sociale ne s’en retrouve pas écornée.

Même si vous êtes amoureuse et que votre homme vous renvoie le même amour, il n’est pas impossible que la pratique du candaulisme puisse vous attirer. A la seule condition de ne pas considérer l’infidélité comme la fin de votre couple mais bien comme le début d’une très belle complicité.

Vous avez plus de 15 : La fidélité assumée

Votre éducation, votre religion ou vos valeurs ont fait de vous une femme de confiance fidèle jusqu’au bout. Le simple fait que votre partenaire de vie vous exprime ses désirs candaulistes et vous demande d’éprouver des désirs pour un autre homme que lui, vous est insupportable. Vous ne pouvez comprendre ce désir de la part d’un homme qui dit vous aimer.

Le principe qui régit votre vie amoureuse est : « ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’il te fasse ».

Ce qui vous empêche de tromper votre partenaire, c’est avant tout les règles que vous vous êtes fixées : c’est pour vous une preuve de respect envers l’autre. Vous avez un sens moral très développé, et c’est surtout le souci d’être irréprochable qui vous guide. Dans tous les cas n’oubliez jamais de vous protéger !

9 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription