Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Témoignage et interrogation

! Signaler un contenu abusif

Bonjour
Je viens vous témoigner mon expérience candauliste que nous vivons avec mon épouse.
J’ai 41 ans marié à ma femme de 36 ans depuis 15 ans et nous sommes ensemble depuis 18 ans.
Quand nous nous sommes connus, nous avons découvert le vrai plaisir ensemble. Différents endroits, différentes positions, on faisait ça où on en avait envie.
La vie à fait son bout de chemin, le travail, 2 enfants, la routine, les soucis ça a change notre vie.
Ma femme est pulpeuse, sensuelle, et avec une vrai conscience des atouts de son corps qu’elle sait très mettre bien en valeur.
De mon côté j’ai toujours eut des tendances candauliste. Et nous avons failli vivre une expérience il y a 10ans environ. Un homme s’était épris de ma femme, mais il ne c’était rien passé. Quand je vais sur des sites pornos je me masturbe en pensant à ma femme avec d’autres hommes.
Pour pimenter notre couple, il y a 3 mois, j’ai eu l’idée certainement idiote, de trouver un homme qui pourrait séduire ma femme.
J’ai donc trouvé un bel homme sur internet. Très bel homme, vraiment séduisant et adepte de ce genre de chose. Je l’ai d’abord rencontré deux fois seul en extérieur je lui ai expliqué mes attentes et il me disait simplement vouloir donner du plaisir à ma femme sans pour autant casser notre couple qu’il ne voulait surtout pas ce mettre en couple avec une femme, qu’il voulait faire ça pour le jeu de séduction et éventuellement le sexe si il y en avait car il avait trouvé ma femme très jolie.
Et je l’ai invité à la maison pour le présenter à ma compagne. Je l’ai fait passer pour un de mes collègues. Je l’ai invité plusieurs fois en demandant à ma femme de s’habiller sexy à chaque fois qu’il venait, elle n’a aucune difficulté à s’habiller sexy.
Je lui ai fait remarquer qu’il n’était pas insensible à son charme et qu’il essayait souvent de lui faire des avances. Et elle a commencé à le regarder et l’observer avec plus d’attention. Et finalement elle est plus ou moins rentrée dans son jeu. Elle le laissait suffisamment s’approcher pour que leurs jambes ou leurs bras se touchent. Elle riait à ses blagues.
Quand il se mettait à la draguer, elle se laisse faire et rentrait même dans son jeu de séduction. Son attitude, sa gestuelle, ses mimiques, son regard envers lui la trahissaient.
Un jour il m’a écrit un petit mot pour que je le donne à ma femme pour lui dire qu’il l’avait vu dans un magasin et qu’il l’avait trouvé très désirable en rajoutant son numéro de téléphone.
Ma femme a adorée ce message et à commencer à discuter avec lui par SMS. Lui me montrais les messages.
Puis un soir sous le coup de l’excitation, elle m’a avoué son désir de lui et disait aimée se sentir désirer par nous deux. Elle devenait tendre et aimante avec moi. Je ne la reconnaissais plus. J’avoue que cela était vraiment bien. Elle lui écrivait, lui l’appelais et elle disait m’aimer plus qu’avant.
Je lui ai proposé d’aller plus loin que je voudrais qu’il couche ensemble, juste comme ça, pour le sexe. Elle m’a répondu que j’étais fou que ça n’allait pas dans ma tête.
Il n’arrête pas de la regarder, de lui sourire, de la frôler et franchement je sais que ça la fait craquer...
Lorsque dans notre intimité, je lui parle de lui à trois elle préfère s’imagine seul avec lui en train de faire l’amour plutôt que d’imaginer un trio, la semaine dernière en la carrassent je lui disais de l’imaginer avec lui je lui ai dit mot pour mot, "dit lui que c’est bon, dit lui que tu l’aime." Elle répétait sont prénoms en disant je t’aime, je t’aime de, de plus en plus fort et elle a joui très fort puis je lui ai demandé de faire semblant que j’étais lui pendant qu’on faisait l’amour et elle a pris son pied comme jamais elle était tellement excitée que nous avons eu des pratiques qu’elle n’acceptait pas avant.
Après lorsque l’on a parlé de ça, de lui. Elle a été très gênée et n’a pas préféré en parler que c’est un jeu dans notre intimité pour nous exciter et que c’était tout. Et elle m’a dit avoir des remords de ce qu’elle a fait et qu’elle voulait arrêter ce jeu. Je lui ai dit que valait mieux avoir des remords que des regrets. Je lui ai dit que j’avais montré des photos d’elle nue qu’il avait vue, ses seins, ses fesses et sa petite toison. Et qu’il avait regardé sans en perdre une miette et que lui aussi ça lui ferait plaisir de coucher avec elle.
Elle m’a répondu que j’étais un manipulateur pervers. Et qu’il en était hors de question.
Je sais plus quoi penser.
Je reconnais que cette expérience nous rapproche.
Le fait que ma femme prenne un jour du plaisir avec lui et me le fasse partager me plairait et autant le fait de penser qu’elle ait son numéro de téléphone sur son portable et qu’il échange m’excite énormément.
Mais de plus en plus je culpabilise.
Au regard de la morale en tous cas je sais que ce que je fais est considérée comme une mauvaise action.
Tout ceci est-il normal ? Pervers ? Ça me fait culpabiliser, car je me dis que je ne devrais pas être excitée par ces choses-là, mais pourtant c’est le cas... Et plus on avance, plus j’en veux... C’est un peu comme une drogue maintenant... et parfois je culpabilise sur le faite de prendre du plaisir à ce qu’elle ait des relations sexuelles avec cet homme malgré cette forte excitation.
Pouvez-vous m’apporter vos conseils
Cordialement

9 Commentaires

  • Complètement d’accord avec les analyses de nos amis.
    Elle est sur le point de succomber. Elle va craquer.
    Mais elle le fera lors d’une belle opportunité et surtout...sans vous.
    Un jour, elle vous annoncera doucement, de peur de vous brusquer, qu’elle a franchi le pas.
    J’ai vécu et je vis la même situation : aujourd’hui, elle partage dans le moindre détail ses expériences avec son amant, mais elle bloque sur le fait d’être à trois. Pour l’instant.
    Je n’insiste pas et lui donne surtout beaucoup d’amour.

  • un bien joli témoignage !

  • Bonsoir
    Si il est vrai que des liens se sont créer au fur et à mesure avec lui.
    Et qu’il y a quelque chose qui se passe entre eux et que le courant passe très bien.
    Elle me dit que s’est plus une belle amitié. Même si il est vrai qu’elle le trouve mignon et qu’elle le trouve proche d’elle, et à son écoute, elle ne veut pas de sentiments pour lui.
    Je lui ai dit alors pourquoi il a droit régulièrement à des petits sourires. Qu’elle se laisse effleurer (bras, et une fois le bas du dos alors qu’elle était baissée, ou une fois elle l’a même laissé mettre sa main sur sa cuisse. )
    Je lui ai dit que je sentais qu’il y avait une attirance réciproque, que c’était flagrant.
    Qu’il ne semblait pas si réticent à l’idée d’une éventuelle relation à trois. Quand je l’évoque, elle est gênée et ne me répond pas.
    Elle m’a dit quelle ne peut pas faire l’amour sans sentiments. Je lui ai dit que sest serait juste pour le sex, que les sentiments n’avaient rien avoir.
    Elle m’a répondu qu’elle ne pouvaient pas avoir des relations sexuelles sans sentiments.
    Je ne sais plus comment interpréter la chose.

    Je penses qu’elle ne veut pas que les sentiments viennent s’entremêler là-dedans.
    Je sens aussi qu’elle a peur que ce ne soit plus comme avant si elle se lance, et peur de me perdre, peur de ma ou sa réaction.

    D’après vous doit-elle vraiment se lancer réellement dans cette aventure ? Que dois-je penser ou faire ?
    Je suis à la fois excité et inquiét.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire et de me répondre.

  • Certaines personnes ne vont jamais dire directement qu’elles sont d’accord pour ce genre de pratique. Mais parfois il faut créer la situation, le contexte et, si le feeling est là, il peut se passer de belles choses. Je sais qu’on dit toujours qu’il faut discuter longuement avant. Et c’est vrai, mais je ne pense pas que ce soit vrai dans 100% des cas. Il faut aussi parfois vivre le moment présent pleinement. Je suis persuadé que certaines personnes diront "Ok" pour une soirée trio après en avoir discuté avec le conjoint, puis finalement, sur le moment, le feeling n’y est pas. Et d’en d’autres cas, le conjoint peut par principe être contre une soirée trio dans la discussion, puis finalement, la situation fait que... Donc, il peut être aussi intéressant de créer les conditions d’une situation idéale pour une soirée coquine (repas à trois au bord d’un lac, champagne...) et de rester attentif au réactions de votre femme lorsque vous lui caressez la jambe en remontant doucement sa jupe devant votre invité par exemple...In fine, c’est de toute façon elle qui choisit. Bref, c’est un exemple, mais tout ça pour dire qu’il ne faut pas tout mettre sur la discussion et l’intellectualisation des choses. Le feeling de l’instant présent est aussi très important. Peut-être en particulier pour les femmes...

  • D’après ce que je lis je crois qu’elle n’a pas apprécié que vous montriez des photos d’elle sans son avis. Elle le prend d’autant plus mal qu’il s’agit d’un homme qu’elle connaît et avec lequel elle a un projet. Devinez lequel ! En bref elle vous demande de ne pas vous en mêler. Elle ne veut pas que son futur amant la voit à travers vos yeux parce que pour elle l’enjeu est sa propre séduction, pas la libido de son mari.

  • Si elle n’est pas prête c’est juste que la morale dont tu parles la bloque encore ... mais je pense sincèrement qu’elle n’est pas loin de céder à la tentation.

  • Merci pour vos conseil.
    Ma femme n’est vraiment pas pudique de nature. Par exemple, lorsque qu’elle va à la plage, elle ne met pas de soutien-gorge avant d’avoir les enfants nous pratiquions le naturisme elle dit qu’elle fait principalement ça pour éviter les marques de maillot. ça ne la gêne pas de de désabiller dans un vestiaire mixte. Elle pratique beaucoup de sport.
    A la maison quand elle entre dans la salle de bains ca ne la dérange pas de faire pipi pendant que je me rase.
    A la maison quand on reçoit du monde a dormir elle peut ce balader en nuisette ou se promener dans la maison en tenue légère
    ou encore elle fait des allusions sexuelle devant nos copains a l’époque elle pouvait alaiter nos enfant en public.
    Elle dit aimer laissée éclater sa féminité elle est très fière de son corps qu’elle affiche quotidiennement en tenues sexy et croyez-moi ça fait plaisir à voir ! elle se dit très à l’aise de le montrer que la nudité ne la dérange absoluement pas, mais c’est l’association au sexe qui la dérange.
    Moi je suis très fier d’elle et j’adore voir les autres hommes la regarder. Bien sur il n’y a évidément pas que ça que j’apprécie chez elle.
    Elle accepte facilement de se laisser prendre en photos toute nue ou partiellement mais ne veut pas les mettre sur le net.

  • Faire accepter le candaulisme à une épouse n’est nullement chose facile. Il faut de la patience, du dialogue, beaucoup de patience, beaucoup de dialogue. Et il faut bien sûr rajouter "LA PERSUASION". Mais je ne pense pas que lui faire une demande de triolisme pour commencer soit une bonne idée. Vous écrivez qu’elle n’a aucune difficulté pour s’habiller sexy. Profitez en pour lui faire, en priorité, accepter l’exhibition. Cela lui fera accepter plus facilement le dévergondage. Mais quand je parle de l’exhibition, c’est vraiment de l’exhibition. C’est à dire de faire en sorte que des hommes voient qu’elle montre consciemment des parties très intimes de son corps. (Seins, cuisses, sexe...)Cela vous permettra en même temps de vous jauger vous même sur votre faculté à accepter que des inconnus voient ces parties très intimes.

  • Sans doute n’est elle pas encore totalement prête a franchir le pas de l’infidélité partagée et consentie dans le couple. Ne lui en parle plus de trop mais laisse faire ton ami, sans doute qu’un jour elle s’abandonnera a lui et qu’elle t’en parlera par après.
    Jacques

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription