Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Sur la touche...

! Signaler un contenu abusif

Ma femme est moi pratiquons le candaulisme depuis presque 4 ans.
Émilie est une très jolie brune coupée au carrée, une silhouette fine et galbée, un charme fou. Vous l’avez compris : je l’aime à la folie.
Depuis un peu moins de 2 ans Émilie a un amant régulier.
La situation m’excitait et m’excite toujours.
A la différence que les choses ont évoluées.
Son amant (que nous avons choisi dominant) est désormais le seul à organiser les plans sans me demander mon avis et souvent sans m’y convier.
Depuis quelques mois, les choses ont pris une autre tournure puisqu’il impose désormais à Émilie de me refuser tout contact sexuel pour entretenir une frustration de ma part qu’il prend plaisir à contrôler.
Émilie lui obéi fidèlement et se refuse à moi sexuellement.
Pourtant notre couple est encore plus fort qu’avant.
En début de semaine son amant lui a dit qu’il souhaite m’humilier encore davantage en lui interdisant définitivement tous rapports sexuels avec moi et que mon plaisir ne devrait passer que par celui que prend ma chérie.
Elle m’a confié que la situation l’excite terriblement et qu’elle se sent "encore plus chienne".
Cette situation m’excite et m’effraye à la fois.
Qu’en pensez-vous ?

8 Commentaires

  • Je suis d’accord… le candaulisme est un jeu au sein du couple, mais c’est un jeu dangereux…

  • je sens que ca a l air de te plaire d etre sur la touche.
    mais bon c est dangereux, je pense que le candaulisme est deja tres dangereux pour un couple mais alors si en plus tu sors du terrain....

  • Être sur la touche est une chose, c’est à toi de voir si vous y prenez tous les deux du plaisir. MAIS : attention de ne pas être interdit de stade !
    Le candaulisme, pour ma part, est une complicité sexuelle entre DEUX personnes : le mari et sa femme. Ils font entrer un complice dans leur jeu. Mais il faut constamment faire l’équilibre entre la complicité et la prise de pouvoir. C’est à toi de doser, mais fait le vite.

  • Etre sur la touche est une chose. Etre en dehors de son couple une autre. Difficile équilibre entre fantasme voire excitations continues et realite.
    De cocu en devenir il faut faire attention a ne pas devenir homme seul potentiel....
    A méditer cocu

  • Etre sur la touche est une chose. Etre en dehors de son couple une autre. Difficile équilibre entre fantasme voire excitations continues et realite.
    De cocu en devenir il faut faire attention a ne pas devenir homme seul potentiel....
    A méditer cocu

  • Sans jusqu’à à lui dire que son amant a pris le contrôle total de nos vies, il faut avouer qu’il a au moins pris le contrôle de notre vie sexuelle.
    Cela vous semblera sans doute paradoxale si je vous dis que je suis d’une nature à me montrer dominateur avec ma femme.
    Nous prenons beaucoup de plaisir dans ce contexte.
    Ce qui pourrait me faire peur c’est de ne jamais plus pouvoir toucher ma femme (comme c’est le cas depuis plusieurs mois).
    Frustration et d’excitation conduisent à un délicieux cocktail.
    Ma question est surtout de savoir si certains d’entre vous se retrouvent totalement privés de rapports charnels avec leurs femmes à la demande expresse de l’amant ?

  • Le problème à mon sens c’est que ce monsieur a prit le contrôle de vos vie en quelque sorte et que votre femme y prend plaisir !!
    A mon avis ça ne va pas pouvoir durer comme ça éternellement ..

  • bonsoir,

    c’est surtout VOUS ,qu’est-ce que vous en epnsez ?
    Puisque vous faites le parallèle avec la touche...acceptez vous de regarder le match depuis le banc...en trouvant cela super excitant et ne devenant qu’un spectateur... Ou désirez vous comme tout remplaçant entrer quand même en jeu de temps en temps..?.
    Il n’y a que vous pour savoir ce que vous pouvez accepter...! Un agent de joueurs pourrait peut-être négocier avec l’entraineur...De la frustration nait le désir, certes, mais de l’absence de tout nait le vide aussi...

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription