Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Sur la route et arrivée à Deauville avec Sébastien et Alexandra

! Signaler un contenu abusif

Nous avons passé un week-end plein de tendresse, de douceur, de coquineries et d’amour avec Sébastien et Alexandra.

Nous les avons pris à leur domicile à Paris vers 20 h.45.
Alexandra est montée devant avec Pierre, Sébastien et moi derrière…
Nous sommes restés très sage jusqu’à l’autoroute et dès que celui-ci n’a plus été éclairé, je me suis lové contre Sébastien qui a mis son bras autour de mes épaules pour me serrer contre lui.
Après quelques minutes, voyant qu’il n’osait rien, j’ai pris son autre main et l’ai guidée sur mes cuisses légèrement écartées, quelques instants après, j’ai senti sa main qui remontait un peu plus haut jusqu’à atteindre ma petite culotte, puis son doigt a parcouru ma fente au travers du fin tissus…
Cette caresse ma excitée à un tel point que je n’ai pu m’empêcher de toucher son sexe déjà gros au travers de son pantalon.
Il m’a caressé un bon moment, comme-ça, au travers de ma petite culotte puis il l’a écartée, et m’a caressée avant d’introduire deux doigts dans ma fente, il les faisait aller et venir en moi, je gémissais de plaisir…
En m’entendant gémir, Alexandra s’est retournée pour nous regarder.
Ca faisait une petite heure que nous roulions sur l’autoroute quand Alexandra a suggéré que nous nous arrêtions à la prochaine station service car, dit-elle, elle avait envie de faire pipi.
Pierre s’est donc arrêté quelques kilomètres plus loin, Alexandra est allée faire son pipi et nous avons pris un café avant de repartir.
Au moment de monter dans la voiture Alexandra a dit : « Les hommes devant, les femmes derrière » et nous sommes donc monté toutes les deux à l’arrière.
Dès que nous avons rejoint l’autoroute, Alexandra m’a glissé à l’oreille :
« Ma cochonne, Sébastien a dû mettre ta petite culotte dans un drôle d’état, tu veux bien que je vérifie ? ».
Je lui ai répondu d’une voix timide : « Crois-tu que ce soit nécessaire ? »
Mais j’avais à peine terminé ma phrase que sa main était déjà entre mes cuisses…
« Hé bien, il l’a vraiment mise dans un drôle d’état, c’est bien ce que je pensais, tu devrais l’ôter… ».
Je l’ai donc ôtée avec son aide, j’étais fesses nues, en bas et porte jarretelles sous ma jupe pour continuer le voyage ; elle a tendu ma petite culotte à Sébastien en lui disant avec un sourire coquin : « Tiens cochon, voilà ton trophée ». puis nous sommes assoupies, la main d’Alexandra au chaud entre mes cuisses, jusqu’à Deauville.

A notre arrivée, nous leur avons fait visiter la maison et leur avons montré leur chambre.
Nous nous sommes mis à l’aise, et sommes redescendus tous les quatre au salon, Pierre a ouvert une bouteille de champagne, j’étais toujours fesses nues sous ma jupe et Alexandra l’a fait remarqué à Pierre en lui disant d’un air très coquin :
« Pierre, je me demande bien ce que Michèle a fait de sa petite culotte, tu devrais lui demander ? ». Pierre lui a simplement répondu : « Ma petite Alexandra, tu devrais faire comme elle, tu seras plus à l’aise… ».
Comme Alexandra ne bougeait pas, Pierre a demandé l’autorisation à Sébastien d’ôter la culotte de son épouse et Sébastien lui a répondu qu’il n’y voyait aucun inconvénient si Alexandra le souhaitait.
Nous nous sommes donc retrouvées toutes les deux sans culotte assises sur le grand canapé entre Pierre et Sébastien.
Pierre a pris Alexandra dans ses bras le premier pour l’embrasser à pleine bouche et passer sa main sous son pull pour caresser ses seins.
Voyant son épouse dans les bras de Pierre, Sébastien m’a prise à son tour dans ses bras pour m’embrasser puis à déboutonner mon chemisier et me l’a ôté, j’avais, maintenant, mes petits seins nus et mes fesses nues dans ses bras, juste en jupe, bas et porte-jarretelles..
Lorsque Pierre s’en ai aperçu, il a déshabillé aussi Alexandra et il a dit à Sébastien : « Déshabillons-nous aussi, il n’y a aucune raison que nous restions habillés… ».
Une fois les hommes nus, nous avons fleertés, nous nous sommes caressés, embrassés, puis Pierre à osé, le premier, un cunnilingus sur Alexandra qui a joui bruyamment sous la bouche de Pierre. Sébastien m’a demandé de m’allonger, a relevé ma jupe et il a mis à son tour sa tête entre mes cuisses et sa bouche sur ma vulve, sa langue a joué un moment avec mon petit clitoris et ses deux doigts ont pénétrés ma petite chatte… J’ai joui, à mon tour, très fort.

Vers Deux heures et demi du matin, après quelques orgasmes pour toutes les deux, nous avons décidé d’aller nous coucher, Pierre a demandé au jeune couple s’il voulait que j’aille dormir dans notre chambre avec Sébastien et Alexandra dans la chambre d’amis avec lui ; après hésitation nous avons convenu d’aller dormir entre couple marié et qu’au matin, chaque homme changerai de chambre pour retrouver l’épouse de l’autre et faire l’amour…

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription