Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

suite : ma femme et bernard

! Signaler un contenu abusif

la suite, la voilà. Désolé déplacement depuis 2 semaines
Nat est allé sans me le dire voir Bernard avant la date de notre première soirée prévue le 4 juin, juste pour boire un café chez lui entre midi et 14h00.
Le reste est évident, Bernard n’ayant pas pu résisté très longtemps aux charmes de ma femme, l’a prise dans ses bras et l’a culbutée fougueusement.
Etant venu pour ça, Nat s’est volontairement laissé faire quand il a mis sa main dans sa culotte, Nat était déjà toute trempée m’a t elle dit.
ils sont allés dans la chambre, et Nat a pu apprécié le fait que Bernard était très bien conservé pour 60 ans, et ma fois, pourvu d’un très beau membre et de grosses couilles (ce sont les mots de ma femme !!!).
Ils ont bien baisé pendant 20 mn et monsieur a joui abondamment sur son ventre.
Elle n’a pas joui, mais elle était plutôt content de ce premier rdv galant. Douche à 2 puis retour au boulot pour Nat.
J’étais très content de son récit, mais déçu immédiatement après car Nat me dit que Bernard ne souhaite pas faire l’amour à 3. Un peu coincé "le Bernard" m’a t elle dit.
Donc le 4 juin au soir, on a blagué, bu, et Nat est restée très BCBG toute la soirée.
Bizarre comme soirée, comme si personne ne savait rien sur personne.

Mais révélation cette semaine, Nat et Bernard se voit presque tout les jours, sans forcement faire l’amour, mais il y a une très grosse attirance l’un pour l’autre.
Encore une fois, la deuxième, Bernard est très dominateur et exclusif... Merde.
En tout cas, ma femme est aux anges et me dit que finalement entre Jean-François et Bernard, elle préfère Bernard qui est un peu plus attentionné.

Alors j’ai droit à une bonne baise en alternance chaque fois qu’il ne se voit pas.

Ce week-end, Bernard nous invite tous les 2. Il est divorcé, seul et la relation avec Nat le satisfait lui aussi. J’espère vraiment qu’il va se passer quelques choses entres nous 3.
Je vous raconterai la suite la semaine prochaine.

4 Commentaires

  • Re,
    Similitude de leurs aventures, Similitude de leur comportement.
    Nous sommes Echangistes depuis l’âge de 30 ans, peu après je suis devenu Candauliste.
    Nous choisissons ensemble d’éventuels partenaires avec certains critères, et aussi qu’il ait un côté cérébral.
    De belles rencontres, certaines ont donné un émoi intense à Julia, ressenti connu semble t’il par ton épouse Nat.
    - Elles regrettent parfois d’avoir été trop loin
    - Elles n’avouent pas avoir pris parfois plus de plaisir qu’avec nous.
    - Dans leur intimité avec un homme, peut-être se donnent-elles plus intensément
    - Elles peuvent nous cacher cette intensité, comme certains actes sexuels
    Elles sont épouses de Candau, elles savent qu’elles peuvent prendre du plaisir sans culpabiliser, puisque nous aimons qu’elles nous racontent de Belles Histoires que nous aimons aussi des jeux "Cuckolding" et jeux de situation de "Cocufiage" en complicité commune bien sûr.

    Nat et Julia sont d’Adorables Epouses très Sensuellement Gourmandes, et
    Merveilleuses Compagnes, nous accompagnant et partageant ce Chemin du Libertinage.

  • Bonjour,
    Nous avons connu une situation comparable.
    Une invitation une soirée chez un homme seul pour jeux candau. Homme bien physiquement, charmant et charmeur 10 ans plus jeune, belle maison.
    Dès les 1ers instants, Charme et Séduction ont joué entre eux.
    Julia séduite et attirée s’est abandonnée dans ses bras, je devinais son excitation un flash entre eux.
    Lors de leurs ébats "amoureux", Julia se donnait à lui tendrement, sensuellement . ILS FAISAIENT L’AMOUR, je n’existais pas.
    Après un petit dîner, Julia s’est blottie contre lui, petits baisers et petites caresses.
    là, il m’a demandé "si il pouvait me kidnapper mon épouse" pour passer de doux instants. En fait elle a passé la nuit avec lui, moi dans une chambre d’amis.
    Après est née une relation entre eux où j’étais rarement convié.
    Julia m’avouant qu’elle connaissait avec lui des moments intenses de plaisir, de nouvelles sensations qu’il partageait avec Elle.
    J’ai joué un second rôle, bien délaissé, tout le temps de leur relation (3ans).

  • Attention au sens que peut prendre "L’EXCLUSIVITE". Même si Bernard ne prétant pas rechercher une compagne, il y a tout de même un gros risque surtout, comme tu l’as constaté toi même, il y a une forte attirance réciproque. Pose, toi aussi, tes conditions impératives ne serait ce que pour bien définir les exclusivités réciproques. Les relations adultères commencent presque toujours de la même façon : le mari ne s’est pas rendu compte de l’importance de la réciprocité de leur attirance pourtant visible. Alors, l’amant en profite pour poser des jalons incontournables. Et si le mari n’en fait pas cas, c’est l’amant qui gagne le lot.

  • Est-ce que cette relation te convient ? Quand tu dis Bernard est exclusif ça veut dire quoi ? C’est lui qui décide si tu dois être la ou pas ? Si tu as envie d’être présent, de voir ta femme c’est à toi de dire ça sera comme ça ou ça ne se fera pas c’est très simple mais je crains qu’à ce stade si tu tentes de de t’interposer ils se verrons derrière ton dos !!
    Pour moi ce genre de relation est malsaine, ce Bernard est divorcé et seul donc il ne va pas se géner pour essayer de s’accaparer ta femme.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription