Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Suis-je égoïste ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour
Merci à ceux qui voudront bien me répondre.
Je vous explique mon histoire. Je suis en couple depuis 10 ans avec mon homme. J’ai 38 ans et lui 46 ans. Mon ami voulait m’emmener depuis plusieurs années dans un club libertin. Je n’étais vraiment pas enjouée.

Au début, j’avais beaucoup de préjugés sur ces endroits qui me déplaisaient mais on en a parlé et j’en suis devenue curieuse... Nous avons sauté le pas dans un club pour une première expérience pour s’encanailler un peu comme il disait, mais sans véritable souhaiter de rencontre. Ce fût une soirée mémorable pour moi, enfin pour nous deux. Dans la douceur et le respect, j’ai trouvé chaussure à mon pied (enfin le 2ème)...

Mon homme + un deuxième = Le bonheur.

Puis, il m’a fait découvrir d’autres lieux libertins et des saunas.
Nous n’avons encore fait aucune rencontre en dehors de ces cadres. Je n’ai aucun problème avec le sexe. Je pratique la sodomie, la fellation ou il m’arrive d’avaler et faire l’amour dans des endroits insolites. J’aime la pluralité masculine et les trios hhf toujours en présence de mon homme. Nous ne nous séparons jamais.

Par contre, là où j’ai un problème, c’est avec les femmes...
Je ne suis pas du tout bi (malgré que mon homme aimerait énormément et que ça changerait un peu les choses !)

Le corps de la femme ne m’attire pas. Je remarque que chez beaucoup de couples libertins, la femme est bi.... Et je n’éprouverais aucun plaisir à voir mon homme avec une autre femme ! Je fais un blocage...suis-je égoïste ???

J’ai certaines peurs, c’est clair ! De savoir qu’il peut prendre plus de plaisir avec une autre femme, plus performante, la trouver mieux physiquement et sexuellement que moi, qu’il devienne plus complice avec elle... même s’ il me dit qu’il pourrait ne pas participer juste nous regarder me voir prendre du plaisir avec elle.

Mon ami préférait que l’on rencontre des hommes (des femmes) sur la durée et créer des amitiés, et que comme ça je me sentirais plus à l’aise ; mais j’ai peur que ça aille trop loin au niveau des sentiments amicaux donc je préfère aller en club et qu’il n’y ait pas de suite...

Il a beau me dire qu’il a était candauliste bien avant, qu’il connait les limites, qu’il en a l’habitude, et que je dois lui faire confiance ; je ne me sens pas trop rassurée sur une relation durable.

J’aimerais changer d’attitude car je n’ai pas envie de le bloquer dans ces fantasmes. Pour lui, il me dit que j’ai droit à tous les plaisirs et me permet de satisfaire mes pulsions, mes envies et je vois que j’ai du mal à le lâcher et le laisser faire ce qu’il a envie aussi avec moi et une autre femme... donc je me sens mal...mais comment faire ?

J’ai vraiment l’impression de n’être qu’une égoïste qui ne pense qu’à elle et pas au plaisir de son homme (même si je sais quand même qu’il adore me voir pratiquer des trios et pluralité masculine, il m’est arrivé une fois d’avoir des relations sexuelles avec trois hommes plus le mien ! Il aime me voir prendre du plaisir avec d’autres hommes que lui.) Et il voudrait que je fasse pareil avec d’autres femmes.

J’aimerais pouvoir facilement inverser les choses et accepter qu’une femme vienne naturellement partager nos jeux sans avoir d’arrières pensés... et prendre du plaisir sous les caresses d’une femme et en le voyant en prendre avec elle aussi !

Je sais que je suis aussi quelqu’un de complexée par mon corps (un peu illogique dans cette situation vous me direz), mais je me compare souvent aux autres, et me rabaisse souvent.... peut-être parce que j’ai 38 ans et que je me rapproche de la quarantaine… car j’ai un corps banal 1.62 m, 55 kg, petits seins 80B et petites fesses ! Bien que mon homme me dise que je suis son idéal féminin !

Il aime que je sois sexy et regardée par d’autres hommes et me voir prendre du plaisir... et j’avoue que le regard des hommes et le fait d’avoir des relations sexuelles avec eux me rassure énormément.

Quelqu’un peut-il m’aider, me donner des conseils, des témoignages ??
Merci à vous

7 Commentaires

  • NON,no,niet,nein,...

  • Bonsoir Fauve,
    Le fait d’éprouver de culpabilité au tout début est assez normal. Il faut ce dire qu’entre toi et eux c’est juste sexuel et que tu ne fais souffrir personne puisque ton homme aime te voir prendre du plaisir avec d’autre hommes sous ton accord, et il ne s’agit pas d’éprouver des remords, mais simplement de ce demander si tu es susceptible de faire du mal à ton compagnon et je crois comprendre que ce n’ai pas le cas. Ce qui me fait justement plus apprécier les endroits libertins, c’est que je sais que ça ne se reproduira probablement pas avec les mêmes personnes. Qu’on le veuille ou pas à force de fréquenter des gens on crée des liens. C’est pourquoi je suis réticente à avoir des relations sur du long terme. On culpabilise seulement quand on a de l’empathie. Moi je pense que ton homme t’aime énormément et qu’il veut réaliser ses fantasmes pour te faire plaisir (c’est pour cela que j’ai décidée de lui faire plaisir en acceptant d’avoir une relation avec une femme même si je ne sens pas Bi). Profite et laisse toi du temps, cette culpabilité finira par passer, c’est déjà ça tu as des désirs, ton mari aussi si tu te sens bien dans la pluralité masculine. Serais tu prête à renoncer à une sexualité épanouissante pour des remords ? À travers la pluralité masculine je me sens désirée et je me sens valorisée et je prends. La vie est belle et nous nous aimons beaucoup, j’ai compris plein de choses sur moi, et cela m’a vraiment enrichi le libertinage m’a beaucoup aidé dans mes complexes. Si c’est avec son accord que tu prends du plaisir avec d’autre hommes et qu’il n’y a pas d’obligation, alors continue et surtout éclate toi…je pense que ta culpabilité vient de l’environnement dans lequel on t’a élevée, à moins que le fait que ton compagnon ne veuille pas que tu ais d’échange de regard avec les autres hommes en ayant les yeux bandé cache quelque chose peut être que tu sens qu’il n’est pas totalement à l’aise… et tu n’as pas une totale confiance en lui, tu as peut être peur d’une jalousie de sa part.
    Bon courage.

  • Il n’y a aucun égoïsme dans votre attitude. C’est dans le dialogue que la solution viendra. Vous avez parfaitement le droit de ne pas être tentée par l’amour au féminin. Votre mari peut et doit le comprendre. Ma femme y a été confronté par hasard. Dans un sauna où nous occupions un espace avec un autre homme et nous n’avons pas vu un autre couple entrer. Dans l’action elle s’est retrouvée à caresser et être caressée par l’autre femme et finalement elle y a pris goût. On ne sait jamais, cela pourrait vous arriver.
    En tous cas, bonne continuation et.... Dialoguez !!!

  • @kikine,

    Je te tire mon chapeau.
    En effet, pour ma part, c’est mon compagnon qui adore me voir prendre du plaisir avec un (ou des autres) homme - il m’est arrivé aussi d’en avoir 3 + mon compagnon mais mon souci, et suis mal à cause de cela, est que je n’arrive pas à m’enlever de la tête que ce que je fais est mal (tromperie surtout).
    Je souhaiterais donc savoir comment tu fais pour "jouer" sans te poser de question, sans te dire que c’est mal mais bien pour toi, et pour lui.
    J’ai déjà essayé de penser aux choses positives que ça m’apporte mais malheureusement, le négatif l’emporte !
    Merci pour ton (ou votre) aide.

  • Non vous n’étes pas égoïste ! peur d’être jalouse certainement.Un sentiment tout à fait normal surtout dans la pratique candauliste.Savoir gérer sa jalousie(encore une fois humaine et logique)et apporter à son conjoint plaisir,liberté,complicité...Alchimie pas si facile à réaliser.Par contre si vous n’étes pas tentée par une experience bi,parlez en avec votre conjoint.Expliquez lui vos réticences,faites quelques concessions(flirt entre filles pourquoi pas ?).Pour ce qui est de vos complexes:Modestement je tiens à vous rassurer votre photo est très erotique,votre corps très attirant ?et nul doute que beaucoup de messieurs ici présents n’oseront pas me contredire au moins à ce sujet...
    Amicales bises.
    Tony

  • Bonjour,

    En te lisant j’ai reconnu exactement la situation que j’ai vécue avec mon ex-conjointe...
    Tout ce que je peux te dire c’est que je suis d’accord , en tant qu’homme, avec la remarque de "kallipyge31".
    Le seul conseil que je te donnerais, c’est de sortir de ta tête la "jalousie pour l’autre femme sur ton homme" et de te laisser aller.
    Moi-même elle m’a demandé d’être bi avec ses amants, et bien que je ne sois pas homo, j’ai apprécié ces rapports dans le "trip" de la soirée.
    En fait il faut se laisser aller sans réfléchir et prendre du plaisir dans tout ce qui t’arrive : femme, homme.... le sexe est sans genre !!

    bises et bon courage

  • A la lecture de ton texte, je "me retrouve" à plusieurs niveaux. Je pratique le candaulisme avec mon mari depuis longtemps et entre le début de notre expérimentation et aujourd’hui, des années se sont passées et naturellement, chacun de nous et notre couple ont évolué.

    Je suis passée moi aussi par de nombreuses phases d’interrogation, de complexes et de souffrance même en me sentant complexée par la différence avec mon mari qui était échangiste avant de me connaitre. Jalouse, complexée par son expérience, je vivais très mal le fait de ne pas lui proposer une équité. Sans l’aide d’un thérapeute, je ne serais assurément pas parvenue à prendre confiance en moi, à me connaitre mieux et à faire évoluer mon couple.

    Dans un couple comme le nôtre, le vôtre, si l’amour est suffisamment fort, il y a toujours des solutions et des compromis à trouver en fonction des attentes et désirs de chacun.

    Dans cette pratique tout comme dans le milieu libertin, la notion de challenge est souvent présente. On peut même y voir des rivalités mais cela est humain et les possibilités que t’offrent ce genre de pratique peuvent vraiment t’aider à dépasser cela.

    Pour ton bien être et celui de ton compagnon, il me parait important de vous respecter pour ce que vous êtes au fur et à mesure de votre expérimentation. Ne pas vouloir brûler les étapes et se fixer des petits objectifs me parait judicieux. Tu penses par exemple ne pas aimer le corps féminin mais ta perception me parait parasitée par les peurs qui se cachent derrière (que ton mari la prenne, la préfère, etc).

    Personnellement, je ne suis pas attirée par le sexe féminin à proprement parlé. En revanche, pour l’avoir expérimenté, j’adore le velouté de la peau d’une femme, son parfum et l’embrasser. Et je rêve d’une réelle complicité avec un amie-amante. Je ne me formalise plus de ne pas aimer faire un cunnilingus car ce n’est qu’un détail finalement. Tu ne seras pas montré du doigt parce-que tu n’aimes pas la lécher par exemple. Chaque couple fonctionne différemment et n’imagine pas que tout le monde est super open comme on dit :-)

    Ce qui pourrait être intéressant pour vérifier si ton impression est fondée (de ne pas être attirée par une femme), c’est de fixer des règles à respecter avec ton mari avant de sortir. Il s’engagerait à ne pas toucher la femme que tu choisirais. L’idée serait d’approcher une femme par le biais d’une dance ou d’un rapprochement physique dans un sauna juste pour connaitre les sensations que cela te procure. Tu te laisserais porter et ton mari ne s’occuperait que de toi. En fonction de tes ressentis, tu pourras ensuite voir comment les choses évoluent dans ton esprit. Mais surtout, centre toi sur tes sensations physiques et non sur les différences physiques qui te paraissent complexantes.

    Vis le comme un jeu, une découverte, un cadeau que la vie t’offre. Et si tu le souhaites, nous pourrons en reparler par la suite. Je t’embrasse.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription