Accueil > Articles candaulistes >

Stéphane Hessel, fils d’un couple candauliste

JPEG - 26.4 ko

Stéphane Hessel est le fruit de l’amour qui a pris naissance à Paris en 1913 entre Helen Grund (Kathe, l’héroïne anticonformiste de « Jules et Jim ») et Franz Hessel (Jules dans le film).

Au sortir de la grande guerre, Helen cultive une relation amoureuse d’une dizaine d’années sous le regard bien veillant de son époux, avec un ami du couple qui devient leur complice : Henri-Pierre Roché, écrivain et collectionneur d’art. Henri-Pierre (Jim dans le film) apprécie le style de Franz, romancier et essayiste, traducteur à ses heures de Marcel Proust et tombe passionnément amoureux d’Helen l’épouse de son meilleur ami.

Le trio entretien des relations candaulistes et amoureuses bien en avance sur les mœurs de l’époque. Une nouvelle façon d’aimer et vivre son couple est née.
Un amour enrichi et réinventé qui permet d’affronter les horreurs issues de la grande guerre.

Vivre une relation à trois, entre un couple allemand et un français, à Paris juste après la guerre conduit forcément à changer et poser un regard plus doux sur l’époque traversée.

Les premiers mots du récit de cet adultère, consenti par Franz Hessel, sont couchés sur le papier en 1943 par le complice de toujours, Henri-Pierre. Il couche le témoignage de cette aventure candauliste lorsqu’il apprend la mort de Franz, son ami de jeunesse.

Ce n’est qu’en 1953 que ce chef-d’œuvre amoureux est publié et porté à l’écran en 1962 par François Truffaut à travers le film « Jules et Jim ».

Si les différents protagonistes de cette histoire ont bien un point commun avec notre site, c’est bien sur avant tout, leur vision du couple, mais aussi et surtout qu’ils ont toujours écrit ce qu’ils vivaient, et vivaient en écrivant.

Enfin, de cette enfance, Stéphane Hessel a gardé une vision libérale de l’amour.
« Plus de liberté ne fait jamais de mal. Plus on est libre dans les mœurs, plus on peut être heureux dans la vie », expliquait-il en septembre dernier sur un plateau télévisé à propos de la légalisation du mariage homosexuel.

3 Commentaires

  • A l’attention de "Cobra", je suis assez étonné, je dirai même déçu d’une telle réaction, l’avez vous connu pour le salir de la sorte, pour ma part je garde de Monsieur Hessel l’image d’un homme droit et faisant preuve d’une grande ouverture d’esprit, ce qui manque énormément de nos jours, juger le pour et le contre de la résistance est un exercice très dangereux.

  • Grand homme mon c. Et ne mettez pas les vrais résistants Aubrac avec les imposteurs.

  • Merci !!
    Merci de l’hommage, universel mais qui prend là une tournure inattendue et surtout inconnue de beaucoup, à ce GRAND HOMME que fut et restera S Hessel .... il restera comme d’autres, de ces grands temoins de l’Histoire, de ces philosophes (meme si ce n’est pas le terme exact) qui marquent les esprits et tracent la voie d’un monde meilleur ! comme d’autres, les Aubrac, etc .... il connaissait le prix de la Liberté, cette ouverture au monde (en faisant aussi la critique qui est celle du pillage qui en en fait pas des interets financiers et mercantiles !), ouverture et respect de l’Autre, des autres, ....... bref tolerance
    Merci aussi de cet eclairage sur cette fabuleuse histoire de Jules et Jim .....
    Et deçu .... quelque part ... d’etre le premier et le seul à reagir ....
    Merci à vous et ... Merci encore à Mr Hessel pour son leg

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription