Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Souvenirs part-1

! Signaler un contenu abusif

Cela fait une trentaine d’années que je vis avec ces merveilleux souvenirs
depuis qu’Hélène mon ex femme m’a quitté pour vivre sa vie avec une autre femme lesbienne dominatrice, jalouse, possessive, qui l’a voulue que pour elle seule
Hélène était une femme admirable, aimant, comme moi accro au sexe, on était toujours à la recherche de nouveaux jeux pour pimenter nos parties de jambes en l’air
je la voulais toujours habillé sexy, mini jupe ou robe moulante courte à mi cuisses
chaussée de talons hauts très rarement de soutien gorge et ses petites culottes que de couleurs jamais de noires.

je m’imaginais que j’étais le seul a être excité de la voir ainsi se promener dans la rue,aller faire les courses
j’ai loin de penser qu’elle se rendait ou plutôt que je la rendais désirable vis à vis des autres hommes quand on allait en discothèque,je la laissais danser avec tout ceux qui l’invitaient (j’étais et je suis toujours un piètre danseur)
loin de moi de prendre en mal ces hommes qui enlaçaient,se frottaient à elle sur la piste de danse
cependant lorsque nous rentrions c’était pour moi un délice un plaisir de la coucher sur lit de retrousser sa jupe et d’embrasser, de lecher, humer sa petite culotte toute humide ça sentait bon la femme en chaleur
j’ai pris conscience que j’étais entrain d’offrir ma femme aux regards des autres hommes au cours d’une soirée chez des amis (Alain et Jeanne la cinquantaine)
ce soir là il y avait le frère de Jeanne
c’est pendant l’apéro pris dans le salon
les deux femmes dans les fauteuils face à nous les hommes sur le canapé
c’est là que j’ai remarqué que le regard des hommes était constamment porté sur ma femme en s’assayant sa jupe était remontée assez haut sur ses cuisses les découvrant largement quand elle faisait un mouvement tel que pour prendre un amuse gueule sur la table basse on pouvait apercevoir sa petite culotte
voir les yeux des ces deux hommes rivés sur l’entre cuisse de ma femme m’exciter au plus haut point que mon sexe se trouva vite à l’étroit dans mon slip
le repas se passa dans une bonne ambiance arrosé de bons vins
puis nous sommes repassés au salon pour le café et digestif
Alain pour meubler avait un fond de musique langoureuse genre slow
au bout d’un moment le frère de jeanne invite Hélene pour un petit tour de piste si on peut dire comme ça
au début il la tenait normalement mais peu à peu leur deux corps se rapprochaient la main de homme descendait un peu plus sur le bas du dos d’Helene
de les voir enlacés ça m’excitait de nouveau
de nouveau mon sexe entrait en érection
il y eut une petite pose pendant laquelle Helene me demanda de partir
je fis tout pour la convaincre de rester encore un peu malgré ce qu’elle m’avait dévoilé
< J’ai la foufoune en feu et lui la barre au beau fixe
si on continue je ne réponds plus de rien>
on est resté malgré tout et Hélene s’est remise à danser de suite collé à son corps en balançant ses hanches son bas ventre épousant celui de son cavalier dont les mains commencées a malaxer ses fesses
devant le spectacle qu’ils nous offraient avec Alain on n’était pas restés insensible on se caressait pardessus nos pantalons
ils étaient vraiment soudés l’un à l’autre,leur danse devenait un simulacre de coit
et cela dura jusqu’à qu’ils se raidissent tous les deux
qu’ils jouissent lui dans son calecon et elle dans sa petite culotte
moi ça faisait un bon moment que j’avais taché mon slip
arrivé chez nous,Hélene ota de suite sa petite culotte et me la jeta au visage
elle était imprégnée de sa cyprine elle sentait bon la femme
la suite à était torride
on a fait grincer le lit une bon partie de ce qui restait de la nuit
nous avons souvent parlé de cette soirée
en avons conclu que chacun y avait pris du plaisir et surtout que le retrouvailles au lit avaient grandioses
on s’est dit pourquoi ne pas renouveller à l’occasion et aussi éssayer d’aller plus loin
voilà comment nous avons fait nos premiers pas dans le candaulisme

3 Commentaires

  • Effectivement, c’est curieux ce plaisir que nous ressentons quand les regards d’autres hommes sont attirés par l’entrejambe ou le décolleté de nos femmes.
    Si elle s’en rendent compte et y prennent plaisir, c’est encore plus agréable.
    Et si, en plus, elles se rendent compte que cela nous fait de l’effet et qu’elles en rajoute, c’est évidemment le summum.
    A renouveler évidemment...

  • il y aura une suite très bientôt
    il faut me laisser le temps de rassembler mes souvenirs pour qu’ils soient aussi précis que possible

  • merci pour le partage de ces souvenirs dont j’attends la suite avec impatience....

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription