Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Sous le regard, des corps - 1

! Signaler un contenu abusif

Nous sommes au pied de l’immeuble de David, composé de seulement trois étages et discrètement situé dans une impasse. Alors que Clarisse ouvre la portière, elle réajuste la tenue de son porte-jarretelles noir, complété pour une fois d’un String que je lui ai demandé de porter. D’habitude j’aime à la savoir nue sous une jupe courte et ample, mais cette fois-ci c’est bien différent.

Cela fait déjà plusieurs semaines que nous avons repris contact avec David son dernier amant régulier avec lequel elle s’était temporairement brouillée. Je l’ai recontacté à sa demande par SMS, lui demandant s’il était partant pour inviter mon épouse à boire un café. Il s’en était suivi une succession d’échanges au cours desquelles j’avais élaboré un scénario avec la complicité de David.

Il avait repris contact avec elle, Clarisse en était ravie ! Ils échangeaient toujours par SMS coquins. David s’affichait avec conviction comme un bisexuel assumé, il prenait plaisir avec des hommes d’âge mûr et pourvu de sexe épais aux dimensions plus que respectables.

Depuis qu’ils avaient repris contact il n’omettait jamais de soumettre à ma femme des photos de ses complices qui lui avait plu ce jeu l’excitait autant qu’il agaçait sa libido. Certaines des photos qu’il lui envoyait, ne la laissaient pas indifférente bien au contraire, quant aux autres elle les oubliait bien vite. C’est ainsi que sans le savoir elle avait fait le choix des amants qui allaient partager ensemble sa couche pour une unique après-midi.

Sur ces bases, j’avais construit mon scénario, elle rêvait en effet depuis longtemps de vivre une aventure entourée de plusieurs mâles aux sexes dont la vision faisait chavirer son imagination. C’est avec la complicité de David que j’avais décidé de partager aujourd’hui cette aventure. Il avait ainsi mis son appartement à notre disposition pour réaliser le fantasme de Madame, il n’avait pas manqué de contacter quatre des plus séduisants complices.

Lui qui est un artiste de renom a si l’on peut dire plusieurs rôles à jouer dans cette pièce dont j’ai écrit le texte. Si j’en suis l’auteur il en est tout à la fois le metteur en scène et l’acteur principale. Il doit accueillir nos quatre complices avant que l’on n’arrive, il leur présente en suivant le scénario et le rôle qu’ils ont à tenir pour le plus grand bonheur d’un Mari candauliste dont l’épouse rêve de s’offrir à plusieurs hommes sous son regard.

A notre arrivée, il prend alors la place du maître de cérémonie, du boute-en-train, afin de conduire madame à réclamer l’accouplement qu’elle a si longtemps imaginé avec les quatre étalons présents sous le regard humilié, mais consentant de son candauliste de mari que je suis.

Le temps que je vous plante le décor de cette aventure et nous voilà dans le hall d’entrée à appuyer sur l’interphone.....

La suite bientôt

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription