Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Son souffle à mon oreille - 1ère partie

! Signaler un contenu abusif

Il ouvre la porte de la chambre d’un air serein, et tend la main le long du mur pour allumer la lumière.

" Je t’en prie, entre. "

Galant, il me laisse passer devant lui et découvrir la pièce. Nous sommes dans un hôtel très chic, ils ont mis les bouchées double pour cette soirée particulière. La dominante de teintes de beige et de brun donne une ambiance cozy à la chambre. J’enlève mes chaussures et mes pieds s’enfoncent dans l’épaisse moquette. J’avance doucement, prenant possession de l’endroit, observant chaque détail tant que je le peux encore. Il fait nuit, la lumière de la ville entre par la baie vitrée, et donne un petit côté irréel à la chambre. La lumière du plafonnier est douce et semble arrondir les angles du mobilier, comme pour rendre l’ensemble encore plus confortable.
Il me débarrasse de ma veste et la range avec la sienne dans la petite penderie. Posant son sac sur le bureau, il me regarde avec un sourire subtil.

" Ça te plaît ? "
" C’est vraiment superbe... "
" Ah il fallait bien ça ! "
" Merci mon chéri... Franchement tu me gâtes... En un sens, c’est juste un peu dommage que je ne profite pas de la vue ! "
" Hey c’est toi qui le veux, je te rappelle. "
" Oui oui, je sais, je ne suis pas en train de me plaindre ! "

Nous rions ensemble et il me prend dans ses bras pour m’embrasser. Mais il vérifie l’heure sur son téléphone... Il faut s’activer ! Ils vont bientôt arriver.

Il me regarde me déshabiller avec un sourire en coin, et me dit de me doucher rapidement le temps qu’il sorte le matériel. Je m’exécute pendant qu’il farfouille dans le sac. Quand je ressors de la salle de bains une dizaine de minutes plus tard, il est en train de m’attendre, assis sur le lit. Il m’indique la petite nuisette noire posée à côté de lui, je l’enfile d’un geste rapide et l’ajuste un peu. C’est une de mes nuisettes préférées. Courte et transparente, elle est ouverte sur les côtés et les pans sont retenus par des nœuds décoratifs qui ne s’ouvrent pas.
Il se lève et montre du doigt un des coins du lit. Au sol, je vois une chaîne qui passe autour du pied, et je me rends soudain compte qu’il a les menottes dans la main. Je comprends que c’est là que je dois m’installer. Je m’assois sur la moquette, adossée au lit, et mets les mains dans mon dos. Il me passe les menottes et les accroche à la chaîne avec un petit cadenas. Ni trop serré ni trop lâche, je ne peux plus trop bouger tout en gardant un peu de confort.
Il vérifie à nouveau l’heure, il reste dix minutes avant l’heure du rendez-vous. Nous en profitons pour discuter en amoureux. Oui je me sens bien, oui je veux toujours le faire, je t’aime mon chéri.
Plus que quelques minutes. Il attrape le bandeau noir.

" Attends..."

Je me retourne un peu pour regarder le lit. Il a l’air moelleux avec son couvre-lit bordeaux. J’essaie d’enregistrer dans ma tête le moindre petit pli de drap, comme si ça pouvait avoir une importance.
Il me prend la tête à deux mains, m’embrasse tendrement, m’offre ce sourire charmeur que j’aime tant, et me couvre les yeux.

Désormais aveugle, je sursaute presque quand on toque à la porte. Je ne peux plus rien voir, alors je me concentre pour écouter, sentir ce qu’il se passe. Il se lève et va ouvrir. Salutations cordiales, comment ça va depuis hier ? Je découvre deux voix inconnues ; l’une est grave et chaude, l’autre petite et délicate. Je n’ai aucune idée du physique de nos invités ! C’est mon chéri qui a tout organisé sans que je n’ai accès aux infos concernant ce couple. Je sais juste qu’il les a trouvés sympathiques, qu’ils ont nos âges, et qu’il trouve la dame jolie... C’est tout.
Je comprends qu’on s’assoit pour boire un verre. Je me sens observée... Quelqu’un s’installe à côté de moi, peut-être assis, je ne sais pas bien... Une main inconnue dégage une mèche de mes cheveux. C’est bien ça, on me regarde ! J’entends alors la voix masculine à mon oreille.

" Salut Stef, moi c’est L. On va passer la soirée ensemble. "

(¯`•.•´¯) (¯`•.•´¯)
*`•.¸(¯`•.•´¯)¸.•´ ♥
° º ♥ `•.¸.•´ ♥ º ☆.¸¸.•´¯`♥
À suivre...

7 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription