Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Son premier amant "autorisé" (partie 2)

! Signaler un contenu abusif

La fin des vacances fut plus calme. Puis, en rentrant, nous en reparlions, surtout moi. Et je lui disais que ce qu’elle avait fait avec une femme, qui m’avait tant plu (franchement, a elle aussi), j’apprécierai qu’elle le fasse avec un homme, enfin, bien évidemment, si elle en éprouvait le désir. Elle me répondu encore une fois un non catégorique, ferme et déterminé. Non c’est non.

Je continuais à fantasmer sur le sujet d’un autre homme, lui en parlais en lui faisant l’amour, parfois. Puis, au fur et à mesure, l’idée avait pris, faisait son chemin. Je nous avais inscrit sur un site libertin, avec son accord, mais elle m’avait dit qu’elle ne regarderait, par désintérêt. Je commençais à lui chercher un amant, ou, au moins, une première expérience, pour voir. Je lui en parlais, à plusieurs reprises, lui disant juste de regarder ma "sélection".

Un jour, en début d’été, je trouvais un amant pour elle. Grand, séduisant, brun et un sexe hors norme (24 cms). Nous parlions, je lui expliquais ce que je recherchais, qu’elle n’était pas encore super ok, mais que j’allais amener la chose. Elle le trouva fort charmant, mais voulait discuter (un peu de séduction). Je lui laisser donc la place derrière l’ordi (en étant dans le coin, au début, puis seule). D’abord très timide. Puis un peu plus délurée. Elle commençait à faire quelques photos, à sa demande, qu’elle mettait sur notre fiche. Puis elle commença à s’exhiber un peu plus. Puis, elle passait de plus en plus de temps devant le site. Elle prenait plaisir à exécuter les fantasmes du partenaire trouvé. Elle appréciait de se masturber en webcam, elle complétement indécente, le regardant se branler pour elle. Elle commençait à trouver le temps long, mue par un désir de se faire prendre quasi bestial.

Elle le vit une fois, pour boire un café. Le courant passait pas mal. Elle s’exhibait maintenant carrément, se masturbant de longs moments et répondant aux désirs de l’amant choisi. Elle envoyait des photos, que je prenais pour beaucoup (mais elle en faisait aussi un peu, en cachette, dans la salle de bain, pour répondre à sa demande). Et, un jour, ils se sont donnés RDV, chez lui. Elle s’est préparée, épilée la veille... Elle m’embrassait en partant, un long baiser, un peu apeuré. Elle m’envoya un texto, enfin arrivée au lieu de rencontre, pour me dire qu’ils allaient chez l’amant. 1 heure et demi plus tard, elle m’envoya un texto pour me dire qu’elle rentrait. J’étais fiévreux. Éxcité, un peu inquiet aussi. Comment cela c’était il passé ?

Je la retrouvais donc, moi, l’attendant en sirotant un verre avec des potes. Elle arrivait rayonnante, l’idée que quelques dizaines de minutes avant, elle avait un autre homme entre les cuisses m’électrisa ! Elle me souriait à pleine dent. Nous sommes vite partis. Je la questionnais, elle me dit : "plus tard". Nous rentrions donc à la maison, c’était le début d’une nuit d’été, il faisait assez chaud. Je l’embrassais en chemin, elle sentait bon son sexe et le désir.

Arrivés à la maison, nous nous hâtions pour nous déshabiller. Puis, elle commença à me raconter. Ils s’étaient donc retrouvés, pas très loin d’où il pouvait la recevoir. Puis, ils étaient allés dans son appart’ ; Là, après une clope fumée en hâte, il avait commencé à l’embrasser, langoureusement et bestialement. Il avait commencé à la la déshabiller. Il l’a pris avec force pour la mettre sur le bar de la cuisine, continuant à lui lécher les seins et le reste. Puis, n’y tenant plus, il la transporta sur le lit. Il découvrait ses fesses avec bonheur, généreuses et bien galbées. Il se mit entre ses cuisses et entrepris de lui manger le minou qu’elle a si juteux. Ma femme découvrit son sexe, qu’il recouvert d’une capote. Me femme écarta ses longues cuisses pour recevoir l’objet du délis...avec gourmandise. Elle aime être remplie et était donc comblée eu égard au calibre ! Elle m’a dit son plaisir qu’elle prenait, plaisir du sexe, immédiat, et plaisir d’une espèce de transgression... Il la retournée pour qu’elle soit sur le ventre. Position qui la fait jouir à coup sur. Au bout de 5 minutes de ce traitement, il jouit dans sa capote. Le stress aidant, ma femme n’a pas pris tout le plaisir qu’elle aurait pu, mais était contente de l’expérience, s’habillait et parti me rejoindre.

Donc, nous en étions au moment où elle me racontait, moi, entre ses cuisses ouvertes, elle me disant les détails, que son amant avait une très très grosse queue et que ça l’avait excitée à mort. Son minou était encore tout ouvert, elle n’avait pas pris de douche. Tout humide aussi et elle avait envie de jouir et je crois que ma langue, après s’être fait prendre, l’excitait au plus au point ! Elle commençait à jouir dans ma bouche. N’y pouvant plus, je la prenais et déchargeais en elle en 5 minute à peine. Je voulu lui refaire l’amour, mais elle n’avait plus envie que de se faire manger le minou.

Ils ne se sont pas encore revus pour une question de planning chargé, des 2 parts. Il lui a demandé d’être "Notre" salope, et je crois que l’idée l’excite. Avoir 2 ou 3 hommes à combler sexuellement ne déplait pas à Tania. Elle se ferait bien une nuit à l’hôtel, ou un week-end ailleurs, dédié au sexe avec son amant.

Moi, j’ai adoré. J’aime que tu prennes du plaisir, des parenthèses hors couple, que tu exprimes ton coté "salope". J’espère que tu auras envie de le refaire, avec lui ou un autre et qu’après, tu me donneras ton minou à lécher en me racontant ton plaisir. Tu sais que j’aime ça... Tu aimes ça aussi et tu aimes prendre ton pied avec d’autres hommes, pour notre plus grand plaisir. Je t’aime libre sexuellement et t’encourage, encore une fois, à te laisser aller aller à tes envies.

Je t’aime et aime notre relation ma chérie (et pas que sexuellement...)...

(à suivre)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription