Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Son passager (suite)

! Signaler un contenu abusif

Claire vous raconte elle-même la suite :
Nous sommes Claude et moi assis côte à côte sur le grand canapé du salon de l’ami. Claude a passé un bras sur mes et l’autre main remonte sur ma cuisse au-dessus du bas. Nos bouches se sont jointes et un jeu de langue subtil et très coquin a duré un bon moment. J’adore ça !
Claude retire mon chemisier pendant que je déboutonne sa chemise. J’ai mis ce jour-là un soutien-gorge pour aller avec son ensemble de lingerie d’une grand marque.
Le soutien-gorge ne tarde pas à suivre le même chemin que le chemisier. Je fais glisser la fermeture éclair du pantalon de Claude et je glisse ma main dans son caleçon à la recherche de son jouet. Je le trouve sans problème et je le dégage du vêtement qui l’encombre.
Entretemps, Claude a profité que je décroisais les jambes pour monter un peu plus haut sa main. C’est chacun avec la main de son partenaire sur le sexe que nous commençons nos caresses. Nous restons quelques temps comme cela à nous caresse mutuellement puis Claude me prend par la main et me dirige vers la chambre à coucher.
Arrivés là, il finit de me déshabiller me laissant toutefois mes bas et mes talons-aiguilles.
Je fais de même et c’est nus que nous nous allongeons sur le lit. C’est un lit immense.
Surprenant pour un célibataire mais Claude me dira que son ami a souvent de nouvelles conquêtes.
Claude vient se mettre entre mes jambes que j’écarte et sa langue trouve l’entrée de mon minou déjà bien humide. Il caresse très bien minou et petit bouton et je sens une vague de plaisir qui commence à monter en moi. Mais je ne veux pas encore jouir seule.
J’arrête donc sa caresse et à mon tour, je prends son sexe en main. Avec ma langue, je lui caresse le sexe et les bourses. Il est entièrement épilé et c’est un vrai plaisir. Puis j’engloutis ce beau sexe déjà bien dur suite à nos jeux précédents.
Pendant que je le suce, mes pensées vont vers mon petit mari chéri qui doit penser à moi en ce moment et se demander où nous en sommes. Je suis très contente qu’il m’ait autorisé à avoir un amant en dehors de sa présence. Ca me donne beaucoup plus de liberté et je pense que j’aurais moins de retenue que d’habitude.
J’en suis là de mes pensées quand j’entends Claude qui commence à soupirer et à remuer du bassin. Je ne veux pas non plus qu’il jouisse tout seul. Je m’arrête !
Il tend alors une main vers le tiroir de la table de nuit, il a l’air de bien connaître la maison, et en sort un préservatif. J’attends sur le dos, jambes grandes écartées dans une posture indécente, les directives de monsieur.
Je reste dans cette position pendant que l’homme vient sur moi. je sens alors son beau membre entrer lentement dans mon ventre. Hum ! comme c’est bon !
J’écarte au maximum les jambes pour bien sentir son membre au fond de moi et je lui enroule les hanches avec.
Il va me prendre comme ça un long moment, alternant les va et vient rapides à des va et vient très lents. C’est très jouissif !
Je sens le plaisir monter et je lui dis et lui demande d’accélérer ses mouvements. Chose qu’il fait ! Et c’est l’extase. un plaisir immense monte du ventre vers ma tête et je crie.
Je me cabre complètement en le tenant serré contre moi pour ne pas l’éjecter. Je le soulève entièrement rien qu’avec mon ventre et mes reins.
Puis je me laisse retomber sur le dos, Claude toujours en moi. Je ne l’ai pas senti éjaculer mais il me dit que si et que ça a été très bon. Il a joui quasiment en même temps que moi pour ça que je ne n’en suis pas aperçue.
Je reste étendue sur le lit tandis que Claude part nous chercher une coupe de champagne
On se boit tranquillement notre coupe tout en discutant et en nous caressant doucement.
J’ai presque envie de téléphoner à mon mari pour lui dire combien je suis heureuse et combien j’ai joui fort. Mais je n’ose pas.
Claude se rallonge à côté de moi et reprend ses caresses. Pendant qu’il s’occupe à nouveau de mon minou, je pivote sur moi-même et je lui prends moi aussi son sexe en bouche.
Le diable est adroit et quelques temps plus tard, à nouveau il me fait jouir avec ses doigts et sa bouche. Ayant repris mes esprits, je lui demande s’il a envie que je le suce à fond. Il me dit oui.
Je reprends alors ma fellation et mes caresses sur ses bourses et rapidement, je le sens qui commence à réagir. Il ne tarde pas en effet à se vider dans ma bouche, nectar que j’avale comme d’habitude. Un long baiser nous unit suite à cela.
mais il est déjà 17 heures et il faut que j’envisage le retour.
Je me rhabille donc, sans avoir le temps de prendre une douche et je me précipite vers l’aéroport pour prendre mon avion de retour.
Je suis invitée à nouveau par lui à l’occasion d’un prochain passage à Paris. Mais il faut que j’en parle avec mon mari.
Merci mon chéri d’avoir corrigé ce texte, merci de m’avoir offert ce plaisir.

2 Commentaires

  • Trop bon , trop mon fantasme ! Puis elle avale son sperme ! Quel femme !

  • a si je pouvait être a sa place je que l’on me fait un fellation j’aime manger les petit minou avec ma langue plus mes doit si un jour vous venais sur lyon fait moi signe

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription