Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Son passager

! Signaler un contenu abusif

Au cours d’un voyage retour, Claire me dit avoir fait connaissance avec un des ses passagers de première classe.
L’avion était presque vide et seuls quelques sièges étaient occupés dans la classe Affaires.
Comme elle était en train de lire dans la coin réservé au personnel, ce client s’approcha et lui demanda une coupe de champagne. Ce qu’elle lui servit.
ce scénario se reproduisit plusieurs fois au cours de ne nuit et ils finirent par discuter un peu ensemble. L’homme s’assit dans le siège juste à côté d’elle.
Avant de quitter l’avion, ce passager laissa sa carte de visite à Claire. De retour à la maison, elle me parla de cet homme en des termes plutôt chaleureux.
Je compris vite que cet homme lui plaisait. Je laissais passer quelques jours et j’attendis qu’elle me reparle de lui. Ce qu’elle fit quelques temps après et elle m’avoua aussi lui avoir téléphoné.Je devinais bien sûr où elle voulait en venir mais je la laissais prendre l’initiative.
Elle me demanda si je verrais un inconvénient à ce qu’elle déjeune un jour avec lui à Paris.
Je répondis que non et au cours d’un voyage retour, elle resta à Paris et déjeuna donc avec lui.
Restaurant de grand standing, repas très chaleureux, ambiance érotique sous-jacente mais rien ne se passa de plus ce jour là. Tout juste une caresse sur sa main.
Je la trouvais particulièrement en forme à son retour ce jour-là. Je ne fis aucun commentaire et j’attendis qu’elle me raconte sa journée. ce qu’elle fit le soir dans le lit, une fois couchés. Je la trouvais très en forme et on fit l’amour de façon très intense. Madame était très franchement très excitée. C’est alors qu’elle me raconta son repas mais aussi son envie de le revoir.
Je ne fis aucun commentaire ce soir là de même que je ne donnais aucune réponse à son envie.
Elle m’en reparla le lendemain, me demandant si je voyais un inconvénient à ce qu’elle le revoit. Je lui demandais alors si c’était pour faire l’amour avec lui et elle me répondit que oui. Avec ou sans moi ?
Elle préférait sans moi. Je lui demandais un ou deux jours de réflexion avant de lui répondre et je finis par lui dire oui à condition qu’elle me raconte tout dans les moindres détails. Marché conclu.
Ils prirent donc rendez-vous pat téléphone et le jour venu, elle se prépara avec soin.
Tailleur Channel, chemisier de soie légèrement transparent, sous vêtements couleur chair, bas auto-fixant et talons aiguilles.
Elle prit sa voiture et direction Bordeaux pour prendre la navette.
Elle me téléphona le midi pour me dire qu’elle était bien arrivée et qu’elle attendait son chevalier servant.
Elle me re-téléphona vers 19h pour me dire que tout s’était très bien passé et qu’elle prenait la navette de retour. Elle arriva à la maison vers 21h.
J’étais impatient d’entendre son récit. Nous prîmes un repas frugal et on se précipita au lit pour que je puisse écouter son récit.
Elle avait les seins encore bien durs, les têtons gonflés et le minou encore bien visqueux.
Elle commença alors son récit.
Ils se sont retrouvés comme convenu dans le même restaurant que la première fois. Cette fois-ci, le repas fut plus court, pressés qu’ils étaient tous deux de passer à autre chose. Ils s’étaient téléphonés tous les jours entretemps et ils savaient donc à quoi s’en tenir.
Dès le repas fini, ils prirent un taxi pour se rendre dans un appartement de Paris. Il lui avoua que ce n’était pas le sien mais celui d’un ami. Cet homme est marié et sa femme est chez eux.
Arrivés dans l’appartement, Claire retire la veste de son tailleur et s’installe sur le canapé.
Claude, c’est son prénom, la rejoint avec deux coupes de champagne. Ils trinquent et la main de Claude vient se poser sur la jambe de Claire. Sa jupe est remontée et il est directement sur le bas. Elle ne dit rien et laisse faire. Il se penche alors vers elle et leurs bouches se joignent. Un très long baiser avec exploration des langues dans le fond de leurs bouches. Claire adore ça les longs baisers avec jeux de langue. La main de l’homme en a profité pour remonter le long de sa jambe, dépassant la limite du bas et atteignant la peau. Claire a les jambes croisées et l’homme ne peut guère aller plus haut.
La main de Claire se pose sur le pantalon de Claude. Elle sent sous sa main son sexe déjà bien raidi et d’une taille intéressante.
Claude déboutonne le chemisier de Claire.
C’est le début d’un après midi très chaud que le vous décrirais un peu plus tard

2 Commentaires

  • je confirme
    Elle en redemande même !

  • Je sens que Madame s’est bien amusé ce jour la.
    Vivement la suite....

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription