Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Soirée surprise

! Signaler un contenu abusif

Ce soir mon épouse et sa copine ont décidé de se faire un petit resto à deux, je me retrouve donc seul cette soirée, l’idée de rester devant la télé ne m’enchante pas, je décide donc de ne pas rester à la maison seul, mais d’aller faire un tour en ville, sortie découverte.
La vielle ville dispose de pas mal de petits bistrots sympas, l’envie d’aller y faire un tour, pourquoi pas.
En arpentant les ruelles, je découvre une multitude de lieux les plus insolites les uns que les autres, prenant un verre dans un petit établissement, j’entends un couple assis à proximité, parler d’un club proche du lieu ou nous nous trouvons, dans une petite ruelle adjacente, l’idée me vient de m’y rendre pour découvrir cet endroit dont j’entendais parler pour la première fois, j’entrepris donc de suivre à distance le couple en question pour me rendre à ce lieu, à peine ces derniers levés, je m’engage derrière eux.
Après quelques dizaines de mètres ils se dirigent dans une impasse assez sombre, à vrai dire il faut savoir qu’un club se niche à cet endroit, seule une personne avertie est à même de s’y rendre, je suit à distance raisonnable afin de ne pas attirer l’attention des deux tourtereaux ayant remarqué au passage le physique accrocheur de la belle, quelques pas plus loin, la porte d’entrée à peine éclairée du club en question est enfin la.
Après avoir sonné, la porte s’ouvre, et laisse échapper une lumière fortement tamisée, le couple qui me précédait entre, je m’empresse d’emboiter le pas, mais un portier me demande si je suis accompagné, ma réponse étant négative, ce dernier m’indique le tarif pour un homme seul, n’ayant pas envie de faire demi tour, la curiosité aidant je m’empresse de régler mon ticket d’entrée en ce lieu.
L’endroit n’est effectivement pas très éclairé, je traverse une petite salle dont le centre est destiné à la danse, il y a par ci par la quelques couples, quelques hommes seuls, je me dirige vers le bar, et m’assis au bout de celui ci, d’ou je me trouve je peux tout voir, en étant à peine vu, dans la pénombre on distingue à peine les clients, assis dans des petits salons, une musique languissante baigne l’endroit, de mon emplacement, j’ai vue sur la petite piste de danse ou maintenant deux couples enlacés se balancent, il y a comme une ambiance érotique qui règne sur cet endroit, un homme seul se dirige vers la piste de danse, ou les deux couples se trémoussent, il se dirige vers un des deux, se place derrière la femme, en rejoignant la cadence, s’engage alors une danse à trois la femme au milieu, le moment est sensuel, la vue de ce trio ne laisse pas indifférent, l’homme se trouvant devant recule légèrement, laissant le duo continuer à se balancer, à ce moment il entreprend de dégrafer lentement la robe de la belle, elle laissait faire cet homme qui progressivement découvrait sa poitrine à peine couverte par un soutien gorge transparent duquel pointait ses tétons en début d’excitation, le travail terminé, l’homme derrière elle fait glisser sur ces épaules la robe légère de la belle, dévoilant son corps à peine voilé, le spectacle de se déshabillage ne laissait personne indifférent, le trio quitta la piste, pour se diriger vers un petit escalier donnant accès à l ’étage ou j’imagine était aménagés des coins discrets, un autre couple se mit à s’étreindre sur la piste de danse, je sirotais mon soda quand tout à coup je fut attiré par la femme,qui ressemblait étrangement à mon épouse, mais sans en avoir la certitude, du fait de l’éclairage tamisé, j’étais dans l’incertitude, je n’osais pas m’avancer, plus je les regardais plus j’avais la certitude que c’était bien elle, dansant la avec un inconnu qui l’enlaçait fortement, àprés un certain temps, elle et l’homme qui l’accompagnait se sont dirigés vers le petit escalier donnant vers l’étage, lors de son passage j’ai pu voir que c’était effectivement bien elle, ravissante, un peu crispée, mais non hésitante, je les ai donc laissé sans me faire remarquer, avec malgré tout un petit sentiment de jalousie, mais également avec une certaine curiosité, le fantasme de la sentir prendre plaisir sous d’autres caresses que les miennes me faisait sensation.
Je remarque alors que des hommes seuls accédaient à l’étage, je réfléchissais à la situation, à ce que je vivais à l’instant présent, un quart d’heure plus tard je décidais d’aller découvrir le haut de l’établissement.
Arrivé en haut de l’escalier, j’ai découvert un endroit réservé aux plaisirs, un endroit magique, il y avait çà et la de petites pièces libres et occupées par des couples laissant par de petits regards la vue des autres à leurs ébats, il régnait à cet endroit une sensualité, un bien être inconnu ou le voyeurisme fait partie de l’ambiance, tout au bout d’un couloir en regardant par un petite cavité dans la cloison qui donne sur un coin câlin, je découvre ma belle, elle est couchée sur le dos,les yeux fermée, seul lui reste le voile couvrant son pubis, à cet endroit, la lumière est également très faible, mais on aperçoit bien les courbes de son corps, quatre mains la caresse, ses seins durcis par l’excitation montante font se dresser les pointes de ces tétons, son souffle est haletant, son ventre se creuse à chaque inspiration laissant entendre son bien être, les deux hommes sont nus, l’un d’eux fait glisser sur ces hanches le dernier voile, faisant découvrir son bas ventre épilé à la naissance de son intimité, l’autre commence à embrasser son ventre en remontant vers ses seins, le premier tout en douceur écarte lentement ses cuisses, laissant aux regards son sexe entrouvert, puis s ’abaissant vers celui ci il entreprit de le lécher en écartant délicatement les lèvres avec sa langue, le moment était sublime, son souffle s’accélérait au rythme des caresses, tout son corps étais en émois, l’excitation diminua légèrement, elle ouvrit les yeux, saisit le pénis d’un de ses partenaires, et entreprit le lécher avidement, tandis que l’autre se délectait de la sève vaginale de son sexe trempé par l’excitation, quel tableau de maître, que d’érotisme sous nos yeux, je dis nos parce que je n’étais pas seul à m’enivrer au regard de ce spectacle, c’est à ce moment qu’un des partenaires se coucha sur le dos, la posa sur lui tout en la pénétrant, l’autre par dessus, son sexe était tellement embrasé qu’il laissa pénétrer les deux mâles, un mouvement de va et viens débuta, elle pénétrée par ces dards faillit en perdre connaissance, au moment de l’extase, ils déversèrent tous les deux en même temps leur liquide dans son ventre en harmonie dans un puissant orgasme.
Il restèrent la quelque temps probablement, pour récupérer leurs esprits, pour ma part j’ai quitté les lieux, soucieux que ma belle ne soit pas au courant de ce que j’avais vécu

5 Commentaires

  • merci pour cette histoire (vécue ?)
    ce n’est pas du candaulisme mais du cocufiage !
    que c’est il passé après ????
    y a t il eu explications entre les époux ? y a t il eu des rencontres avec des complices ????

  • Le hasard fait parfois bien les choses.

  • Vous venez de découvrir son fantasme. Il ne doit pas être difficile de la pousser, maintenant vers le candaulisme en votre présence, sans même vous servir de votre cocufiage comme argument.

  • Les soirées entre copines (co-pines) sont pleines de surprises.
    je serai curieux de savoir quelles ont été vos retrouvailles et si vous avez abordé ce sujet l’un avec l’autre, en attendant de découvrir de nouveaux jeux ?
    récit sympa !

  • bonjour
    cela est une soirée de cocufiage ,Mme est maintenant prête avec très peu d’élément convainquant à sauter le pas à nous donner de beaux récits sur ces futur soirées candauliste

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription