Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Seule avec mon Amant, mon Cocu reçoit un SMS

! Signaler un contenu abusif

Il est de coutume depuis plusieurs années que l’anniversaire de MrSirban soit un cadeau "sexe", une surprise coquine que j’aurai mijoté aux petits oignons avec un complice de jeu. Le thème est très majoritairement le... cuckolding !

Septembre 2014 n’a pas dérogé à la règle. Un scénario bien précis a germé dans mon esprit : je souhaitais retrouver un amant à l’hôtel, envoyer un texto à mon Homme pour l’en avertir le jour même et lui demander de nous rejoindre au café du coin, attendant que nous ayons fini nos ébats sur sa chaise, tout seul,face à son petit noir !

Outre le fait que j’ai eu toutes les peines du monde à trouver un homme fiable, j’ai réussi à trouver un partenaire de jeu : un coquin que je connaissais déjà. Nous nous sommes donnés rendez-vous à l’hôtel, où je me suis rendue seule, Go Pro dans le sac à mains ! Sur place et comme prévu, j’ai envoyé un petit texto à mon Cocu de Mari.

L’avantage de se connaître, nous sommes rapidement entrés dans le vif du sujet avec mon complice du jour et de plus, c’est sécurisant pour moi. Quelques pipes et gorges profondes plus tard, nous avons décidé de tester le matelas de l’hôtel : missionnaire, levrette, à califourchon sur lui... Ensuite, il y a eu un interlude étrange, j’ai eu du mal à basculer cérébralement parlant. Mon Amant m’a demandé de le dominer un peu, une première pour lui. Or, je ne mélange jamais BDSM et libertinage/sexe. Dans le libertinage, je suis docile. Dans le BDSM, je suis Domina sadique. Très dur de faire rencontrer ces deux opposés. Je n’ai pas les mêmes attitudes et les mêmes postures. Ce petit moment passé, nous avons repris nos coquineries… dans le bon ordre cette fois !

Ensuite, agenouillée devant lui, il a joui sur mes lèvres closes. Je n’avale pas d’autres spermes que celui de mon Homme. Comme pour les rapports obligatoirement protégé, je fais attention à ma santé.

Après les coquineries, nous avons discuté, puis, nous sommes allés rejoindre comme convenu mon Cocu au bistrot du coin. Et là… mon plan ne s’est pas déroulé comme prévu.

Mon Homme a mis un temps fou pour se garer. Nous, les amants, nous nous sommes retrouvés à l’attendre, lui… le Cocu… Dans mon esprit, j’aurai aimé que ce soit lui qui patiente au café afin de s’exciter en imaginant la rencontre se passant à 2 minutes de là. Entre la théorie et la pratique, les aléas font la loi !

Cela reste une belle rencontre coquine et hot à souhait où j’ai pu prendre beaucoup de plaisir.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription