Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

séance photos

! Signaler un contenu abusif

Un soir, alcool aidant, je me suis laissée allée avec une amie à raconter mes petits secrets, et je lui ai laissé entendre que je voyais d’autres hommes, avec l’accord de mon mari.
Le we dernier, je suis invitée chez cette amie et était présent son voisin, la soixantaine, très BCBG , très cultivés, malgré la différence d’âge, je trouvais cet homme très attirant, non pas par son physique, mais par ce qu’il dégageait.
Michel est un artiste, un touche à tout. Peinture, sculpture mais surtout photographie, et mon amie lui dit :tu n’aimerai pas faire des clichés avec Fany ,comme tu as fait avec moi, je suis sûre qu’elle ferait un bon modèle !
plutôt flattée, je demande à voir son"book" , et à ma grande surprise, Léa me montre des photos N&B, très sexy, à moitié nue sans aucune vulgarité, mais très subjective.
À ma mine mal à l’aise Michel me complimente sur mon joli visage, et qu’il saura mettre mes formes en valeur devant l’objectif.
Je lui dis que j’y réfléchirai mais que je ne m’en sentais pas capable.
nous continuons la soirée, parlant de tout et de rien, mais au détour d’une conversation, Léa me questionne sur mes soirées infidèles ! J’étais gênée de me livrer devant Michel, de peur qu’il me juge mais surtout car il ne me laissait pas indifférente.
Je fais donc un récit édulcoré de mes aventures lui laissant croire que je n’étais jamais passée à l’acte, mais juste des caresses avec des inconnus car je n’avais pas trouvé l’homme qui me permettrait de franchir le pas.
Léa me voyant venir, jouait le jeu.
Mon mari m attendait chez nous, je profitais du fait d’avoir un peu trop bu, pour lui demander de pouvoir dormir chez mon amie.
De suite Michel me propose de me raccompagner, je refuse poliment, lui faisant remarquer qu’il avait aussi abusé du vin et que ce ne serait pas raisonnable.
il me répond en me regardant droit dans les yeux, sa main posée sur la mienne : à mon âge il est trop tard pour être raisonnable.
je fondais sous le charme de cet homme mûr, jamais je n’aurais imaginé être attitrée par un homme de plus de vingt ans que moi.
Léa commence à se sentir de trop, elle prétexte de se lever tôt le lendemain, pour s’éclipser et nous laisser seul.
discrètement je prends une photo de Michel pour l’envoyer à mon mari et lui dire que j’ai très envie de ne pas rentrer ce soir.
mon téléphone ne tarde pas à sonner, mon chéri est très surpris mais il comprend rien qu’au son de ma voie que j’ai très envie de finir ma soirée ici.
enfin seuls, avec son sourire charmeur, en me re servant un verre, il me demande si j’ai eu la permission de minuit.
en trinquant les yeux dans les yeux, je lui réponds que j’ai quartier libre toute la nuit.
On fini notre verre, puis il se rapproche de moi, sans un mot, il passe sa main dans mon coup, me relève les cheveux et m’embrasse délicatement la nuque, les épaules, tout en degraffant mon chemisier, il descend le long de ma bretelle pour s’arrêter sur mes seins.
je m’abandonne totalement à ses caresses, à ses baisers.
Il me chuchote, à mon âge on est moins vigoureux, mais on a tout notre temps, et je vais te faire découvrir des plaisirs inconnus.
Je fais totalement abstraction de son âge, il a un magnétisme, un charisme tel que je m’abandonne à lui, ses doigts, ses caresses, sa bouche. Je me surprend à me laisser embrasser profondément. Je suis maintenant nue,j’oublie tous mes complexes, sa langue parcours chaque centimètres carré de mon corps. Il ne m’a toujours pas pénètrent et je jouie avec une intensité rare.
Je souhaite lui rendre le plaisir que j’ai reçu, je caresse ce corps ridé par les années mais encore ferme, je suis surpris de ne pas sentir une belle erection, je le prends en bouche, malgré mes efforts, il ne bandera pas, il m’explique qu’il ne bande plus mais que mes caresses l’excite au plus haut point. Il reprend ses caresses, me demandant avec élégance s’il peut me pénétrer.
Tout d’abord ses doigts, toujours délicatement langoureusement, je suis transportée dans un état second, jamais un homme n’avais pris autant de temps pour mon plaisir, autant d’attention.
Je le masturbe en même temps, son sexe semble plus vigoureux, maintenant c’est moi qui reprend le contrôle, je monte à califourchon sur mon amant, j’ai besoin de le sentir en moi, malgré sa petite taille, je le sent en moi, je vais et je viens lentement, pour la garder en moi, je fais monter mon plaisir à mon rythme, tendrement je sent ses mains sur mes fesses,mes hanches généreuses, mes seins, les frissons m envahissent j’ai envie de crier mon plaisir, il m’embrasse à pleine bouche pour atténuer le bruit, le contact de sa langue décuple encore mon plaisir.
nous transpirons tels des sportifs de haut niveau, je m’ecroule sur son torse nu, il me donne un sourire complice ,un dernier baiser, je suis si bien, mais je n’ose pas lui dire.
sûrement l’aura t il vu dans mes yeux.
Il est 5h passé, nous avons fait l’amour toute la nuit, oui cette nuit là j’ai fait l’amour avec un amant.
sans me doucher, je rentre chez moi, je trouve mon mari sur le canapé. Mon baiser le réveille, sa main parcourant mes cuisses rencontre les traces de nos plaisirs mélangés.
Mon chéri me demande si c’était bien, je ne peux que lui répondre, ce n’étais pas bien, c’était plus que bien.

4 Commentaires

  • Tyroler, pourquoi cette limite à 60 ans ? certaines personnes sont vieilles à 50 ans et d’autres jeunes à 70. Les généralités sont souvent fausses mais celle-là tout particulièrement. Et je connais certaine sexagénaire qui séduit comme une princesse et fait l’amour comme une reine... c’est un avis partagé !

  • D’accord avec beurette69, mais je le retourne pour les femmes matures. Beaucoup de jeunette même bien roulées, ne font pas du tout le poids contre des femmes matures entre 40 et jusqu’à 60 ans. Elle savent ce qu’est la sensualité, comment montrer ce qu’il faut, ou il faut, quand il faut à qui il faut. En plus elles savent quels hommes seront des admirateurs et comment il faut faire pour s’en faire remarquer sans toutefois passer pour des vulgaires. Elles savent comment "parader", comment marcher, comment regarder, comment faire comprendre. En deux mots elles ont l’expérience de la beauté.

  • Aujourd’hui il faut être beau, mince et surtout "jeune" pour être dans les canons imposés par notre société qui tombe dans le jeunisme !!
    Certaines personnes d’âges mûres, hommes ou femmes sont bien plus séduisants que certains jeunots de 15 ou 20 ans leurs cadets. Je me permets ce commentaire car je me sens un peu concernée, mon mari ayant 23 ans de plus que moi. Il approche doucement la soixantaine et pour nous ça n’a jamais été un problème. Nos familles et amis bien que surpris et septiques au début de notre relation a bien finit par ne plus y faire attention. L’âge, finalement c’est très relatif, certaine(e)s vieillissent mieux ou plus vite que d’autres et dans mes "aventures" il m’arrive de faire l’amour avec des hommes nettement plus agés que moi. Les idées préconçues étant profondément ancrées dans la tête des gens, beaucoup pensent que vers la soixantaine on est vieux et on a du mal à avoir une érection etc .. et bien franchement je peux vous dire parce que je le vis au quotidien : c’est une bêtise !!
    Mon mari bande autant aujourd’hui qu’il y a 10 ans et tous les matins, au réveil, il a une érection qui parfois me donne envie de monter sur lui directement.
    Je ne dis pas qu’un mec plus jeune que moi ne peux pas me faire envie bien sur mais en tous cas l’âge n’est pas pour moi un tabou.
    Bravo Fany

  • joli et à refaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription