Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Sans moi

! Signaler un contenu abusif

Nous étions bien d’accord tous les deux pour renouveler notre première expérience à trois, mais trouver un partenaire n’est pas chose facile.
Aussi avons-nous décidé de nous rapprocher d’un jeune homme, que nous avions rencontré par hasard, et qui nous semblait abordable sans être obligés de sortir de notre réserve.

La rencontre qui s’en suivi se déroula de manière plus que sympathique et nous laissa entrevoir une concrétisation prochaine de notre désir. C’est au moment de se séparer que la chaude ambiance chuta, par un au-revoir tiède bien que cordial à mon égard, alors qu’il déposait des bisous appuyés sur les joues de ma chérie.

Forts de cette expérience et désireux de l’amener à partager notre envie, nous décidons qu’il serait peut-être judicieux que ma chérie l’approche seule dans un premier temps. Nous changions notre accord de toujours. « Rien ne serait possible sans la présence des deux ».

Rendez-vous fut pris par ma chérie pour un motif à caractère semi-professionnel.
Je lui laisse, ici, le clavier pour le reste du récit.

J’arrive au rendez-vous avec cinq minutes de retard (petite confirmation de l’intérêt qu’il porte à ma présence). Il me sourit et pose deux baisers sur mes joues assez proches cependant de mes lèvres et en me tenant par la taille. Il me semble que ses yeux brillent...

Je propose que l’on se rende à l’appartement, objet du rendez-vous.
Dés notre arrivée, il s’étonne de l’absence de mon chéri mais ne s’appesantit pas. Nous entamons la visite de chaque pièce jusqu’à la chambre, que j’avais préalablement préparée. L’absence de lumière me rassure. Je m’avance dans la pièce lorsqu’une main se pose sur mon épaule.

Ça y est !!! Je m’arrête, il se colle contre moi, mon ventre se creuse, ma chatte se contracte, les bouts de mes seins durcissent. J’ai envie… lui aussi, je sens sa queue grossir et durcir contre mes fesses.

Il me chuchote à l’oreille :
- " J’ai une envie folle de toi "
- " moi aussi "
Il m’attrape les seins, se colle plus fort contre moi m’embrasse dans le cou, me caresse. Je mouille ; j’ai envie de sa queue dans ma bouche, dans ma chatte.

Il me pousse sur le lit, me retire mon tee-shirt, mon soutien-gorge, m’embrasse à pleine bouche, me pétrit les seins, les suce, une main déboutonne mon jeans s’insinue dans ma chatte, trop excitée vais-je jouir ? Je me lance également à la découverte de son corps, directement dans le jeans sur la partie qui m’intéresse le plus, sa queue que je sors, elle est dure, pas très grosse mais bien belle, droite, tendue nerveuse elle sursaute. Je m’approche, la lèche, l’embrasse puis la gobe. Elle se tend d’avantage a des soubresauts. Je l’avale.

Il me retourne m’enlève mon jean, je fais de même , nous sommes nus pleins de désir.
Il s’engage entre mes cuisses et me suce m’aspire la chatte, tourne autour de mon bouton d’amour, m’enfonce un, puis deux doigts, je suis une vrais fontaine, plusieurs orgasmes me secouent. J’ai une envie folle d’être prise, mais il s’active toujours sur ma chatte.
Je recherche sa queue, la trouve. Je le branle avec délectation, elle est chaude et palpite. Je me tourne et l’avale son gout a changé je la lape, des perles de jouissance émerge sur le gland je les ôte d’un coup de langue.
Il vient sur moi, j’ouvre les cuisses
- " oui, oui, prend moi vite, enfonce moi, oui comme ça… "
Il me pénètre, me remplit ; de rapides coups de reins m’approchent de la jouissance, je sens les tressaillements de sa queue, j’en veux plus. Je me retourne, croupe offerte.

Il me prend, s’enfonce. Je vais jouir, il se tend, halète, crie sa jouissance alors que je pars dans un orgasme inouï. Nous nous affalons sur le lit exténués de plaisir.
- " Je veux te revoir me dit-il "
- " Avec mon chéri on aimeraient bien le faire avec toi "
- " Ah bon !!! pourquoi pas "

4 Commentaires

  • Merci GECK045,
    J’ose vous complimenter sur la beauté de Madame.

  • j’ai bien aimé.... merci

  • Merci, nous espérons vous faire partager très vite la suite de notre histoire.

  • Un témoignage très très agréable à lire, vite la suite !
    Cordialement

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription