Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

réveillon candauliste

! Signaler un contenu abusif

Les réveillons peuvent être propices à de belles aventures sexuelles, le dernier a été pour une rencontre inattendue avec un couple candauliste très sympa. Invité de dernière minute par un bon copain, je venais faire la fête sans arrières pensées coquines. Je ne connaissais personne, je savais que l’ambiance allait être sympa, le buffet parfait et de la bonne musique pour danser. Petite précision, le copain qui m’invitait est vraiment un intime et il connait pas mal de mes aventures avec des couples comme j’ai pu les raconter sur ce site.
J’arrive vers 22h, champagne à main. Dès mon arrivée, je suis embarqué dans une farandole, tout le monde danse, s’éclate, chante. Nous buvons pas mal et mon copain me prends à part. Il me montre un couple, 50 ans, élégant qui danse au milieu des autres invités. Il m’explique que ce sont des amis très proches et que l’homme lui a confié son désir de voir sa femme dans les bras d’un autre. Il a cru comprendre que la femme était plus ou moins partante. Il leur a parlé de moi, de mon expérience et je comprends que c’est l’homme, Fred, qui lui a demandé de m’inviter. Fred est très motivé, reste à voir avec Emma.
Je fais la connaissance de Fred, très sympa, une coupe à la main. C’est un homme chaleureux, drôle qui m’explique que son désir candauliste devient de plus en plus fort, qu’il a très envie d’essayer, de voir si ce désir est véritable ou juste un fantasme. Il me propose directement de venir chez eux après minuit, si sa femme est d’accord. Reste à faire connaissance de Emma.
Fred me laisse opérer, il est excité de voir sa femme se faire draguer. Elle lui a donner un accord de principe mais il n’est pas certain qu’elle voudra aller jusqu’au bout. Je m’approche d’elle en dansant, je la frôle, elle me sourit. Semble apprécier le jeu. Dans un moment de calme, je lui propose d’aller lui chercher une coupe de champagne « avec plaisir ». Assis sur un petit canapé, je lui dit qu’elle danse très bien, qu’elle est très jolie et élégante. « Vous savez que mon mari est là, » elle me le montre. « oui, c’est lui qui m’envoie, si je peux dire ça… » « Ah, je vois, il a de la suite dans les idées. On verra, continuons à danser pour faire connaissance » elle sourit franchement et va directement voir son mari. Ils discutent un peu tous les deux, elle l’embrasse très sensuellement et revient moi « Allez dansons, cher monsieur… » Minuit approche et il faut que je séduise Cendrillon sans trop tarder car d’autres mâles ont remarqué notre manège et tentent une approche. Emma ne se laisse pas approcher comme ça, elle joue avec moi. Je la colle, pose mes mains sur ses hanches. Un zouk arrive, j’en profite pour l’enlacer, je colle mon bassin contre le sien, ma jambe se glisse entre els siennes. Mes mains descendent de son dos, vers ses fesses. Je sens l’élastique de sa culotte, ses fesses fermes. Elle essaie de sa dérober en souriant mais après quelques minutes, elle se laisse faire. Elle me glisse à l’oreille « regarde Fred, il n’en peut plus. Je suis certaine qu’il bande comme un âne. Je vais lui offrir ce qu’il veut si tu es d’accord » Bien sur que je suis d’accord… Nous dansons encore un peu, nous flirtons, je le caresse. Je suis demande d’aller retirer son soutien gorge et sa culotte. En souriant, elle va vers les toilettes, en ressort très vite en se dirigeant vers Fred. Très discrètement, elle met son soutien gorge dans son sac et glisse sa culotte dans la main de Fred. Il me fait un grand sourire. Emma revient vers moi et pose ma main sur ses fesses. « C’est mieux comme ça, cher monsieur » Oui, c’est mieux et je n’en peux plus. Minuit sonne, tout le monde s’embrasse, je remercie mon copain. « veinard » me dit il « tu commences bien l’année ». Emme vient vers moi, elle m’embrasse sur la bouche devant Fred. Nous partons tous les trois. Fred conduit, nous montons derrière. Il règle le rétroviseur pur pouvoir mater. Il démarre et je me jette sur Emma. Elle se laisse faire, je sors se seins, je les suce. Ses tétons durcissent vite. « Tu m’excites cher monsieur » elle jouit doucement, je glisse ma main entre ses cuisses, elle est trempée. Je remonte sa robe, elle est quasiment nue sur banquette de la voiture. Nous arrivons trop vite chez eux. Fred se gare au sous sol. Emme veut se rhabiller. « Non, tu vas monter comme ça, à poil. On va pouvoir te mater et si quelqu’un te croise il pourra apprécier le spectacle… » Son regard me défie, un sourire, elle se dirige vers la porte. Dans l’ascenseur, je la caresse devant Fred, l’embrasse, la doigte profondément. Il est aux anges. Arrivés chez eux, il nous a servi un verre, s’est assis sur une chaise et nous a regardé baiser. Pour finir, épuisé, en sueur, Emma m’a sucé pour me faire jouir dans sa bouche. Elle m’a avalé en regardant Fred dans les yeux. Il se branlait et a fini par jouir dans ses doigts. Nous avons fini tranquillement devant un dernier verre de champagne. Fred était ravi, Emma aussi.
Je me suis levé pour partir mais Emma en regardant Fred m’a retenu par la main « non, cher monsieur, j’aimerai que tu dormes avec moi. Fred voulait être cocu, il sera totalement. Il va dormir ici, sur le canapé et nous allons profiter du lit conjugal. Il nous servira le petit déjeuner au lit. N’est ce pas mon amour ? » et Fred « avec plaisir, ma chérie »

8 Commentaires

  • la chute est tout à fait réelle. Emma, quand nous étions allongés l’un contre l’autre, m’a dit que c’était un des désirs de Fred. Il voulait se sentir tout à fait cocu en laissant à l"’amant le lit conjugal. Je vais vous raconter trés vite la nuit et le petit déjeuner

  • Je pense que vous avez rendu un homme heureux « Cher Monsieur ».
    J’envie l’époux de cette dame qui a trouvée le chemin du candaulisme.
    Si cela doit se produire avec ma chère et tendre, il est fort probable que le contexte soit très proche.
    Je serais curieux que vous nous racontiez la suite de la nuit et le petit déjeuner.

  • ...Si cette histoire est vraie, la chute me paraît fictive...mais tous les goûts sont dans la nature...

  • très bon récit, merci !

  • merci à tous pour vos commentaires. L’année a effectivement bien commencé, j’ai passé une autre soirée avec ce souple toute aussi chaude et amicale. Fred m’a confirmé que son désir est bien plus qu’un fantasme, il prend plaisir à voir sa femme "le faire cocu" comme il dit. Il aimerait qu’elle soit plus humiliante avec lui, plus crue, qu’elle se moque de sa petite queue, il voudrait aussi porter un cage de chaeteté quand je la prend devant lui. il va un peu vite, il faut un peu de temps pour que chacun trouve sa place et sa façon d’agir. Pour le moment Emma apprécie la situation comme elle est.

  • Bonjour,
    Quelle soirée et quel réveillon !! une année qui commence pour tous de la meilleure manière !! Bravo

  • Bonjour
    Moment festif partager par la femme et le mari .
    Il est vrai que les réveillons sont une source intarissable de rencontre .
    Personnellement nous avons fait le nouvel an avec un couple d’amis en club .
    Et nous en sommes ressorti enrichi d autre couple d amis
    Bonne continuation
    Claudine et Paul

  • Comme quoi on peux commencer une nouvelle année de la meilleure façon qui soi.
    Et donner du plaisir autant a la femme qu’a son mari candauliste.
    Jack

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription