Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Retour sur la soirée gang-bang/multi-couples sans mon mari

! Signaler un contenu abusif

Aux lecteurs qui s’imaginent lire ici un récit érotico-porno, qu’ils s’arrêtent tt de suite car ça ne sera pas le cas !

Le domaine où la soirée avait lieu était magnifique. Une très grande et belle maison ancienne cachée dans les bois, avec ses nombreuses pièces bien décorées. Le parc tout autour est majestueux et très bien entretenu.
Je suis arrivée la dernière vers 21H30.Il y avait là une trentaine de personnes vêtues aux couleurs de la fête nationale et ses armées.
L’ hote m’a salué et m’a fait visiter, il s’appelle Alex. C’est un black plutôt petit, souriant et baratineur.
Il m’a indiqué une chambre pour que je puisse me changer car j’étais arrivée en tenue "de ville". J’ai donc passé mon string rouge, mon soutien-gorge blanc.Par dessus j’ai glissé une petite robe courte et transparente aux tons bleu marine et enfin, enfilé mes escarpins rouge.
" la Mariane est exquise !" a crié Alex en me voyant redescendre.
Dans la salle principale, où le bois crépité dans la grande cheminée, j’y ai retrouvé l’ami qui m’avait invité. L’apéritif était servi : champagne, punch, petits fours salés et sucrés, dés de melon et chips ;) et un fond musical ajouté de l’ambiance.
Quelques personnes sont venues me faire la bise en se présentant (hommes et femmes).
Un homme , habillé en commandant de navire, m’a offert une coupe de champagne.
Les gens parlaient, riaient entre eux mais restaient en groupe. Mon ami, en connaissait plusieurs. Il me fit un tour d’horizon pour me les présenter de loin.
Pour l’instant mis à part les tenues subjectives, on se croirait dans une soirée " classique", limite pot de départ d’un collègue.
Une jeune femme était néanmoins plus à l’aise que les autres. Elle avait une très longue jupe aux couleurs du drapeau français et elle l’a relevé de temps en temps pour se faire mettre une fessée par les hommes ou femmes qui voulaient.
Elle n’est pas passée prés de nous, tant mieux.
Je n’ai absolument rien ressenti de sexy ou d’excitant dans ce geste ; mais c’est mon point de vue. Peut-être que mon mari aurait aimé voir cela.
Je suis allée fumer 2,3 fois dehors, ça parlait boulot, vacances, dernière soirée baise...
Vers 23h, Alex est venu nous dire que la discothèque était ouverte.
Il a fallu sortir de la maison et dans un coin du parc, tout prés, il y avait une autre salle avec musique à fond et boule à facettes. Il y avait également 2 canapés mais c’est tout..
Mon ami et moi sommes allés voir. Les gens qui étaient venus voir aussi, étaient restés l’extérieur et personne sur la piste. C’est à ce moment là qu’Alex est arrivé et m’a attrapée pour aller danser, que dis-je, se coller à moi en se frottant... heureusement ça n’a pas durer longtemps... Car entre sa queue dure collée sur ma jambe et son odeur de transpiration, je ne saurai dire ce qui me déranger le plus...Bref, sauvée par la fin de la chanson, j’ai dit à mon ami : une fois seulement mais pas 2 je ne danserai avec Alex.
Retour dans la salle à la cheminée, pour déguster des pizzas tièdes et des cakes salés de chez picard " tomates pimentées" et " beurre d’escargot" !! Génial !! l’idée de devoir rouler des pelles à des haleines au gout d’ail m’a plutôt fait rire ! Il s’avérera par la suite que je n’ai pas été vérifier.
Je tournais un peu avec mes deux coupes de champ et un verre de punch, mon ami me demanda un moment si des hommes seuls me plaisaient.
Pour vous résumer en un mot : NON
Seuls 1 ou 2 auraient pu faire l’affaire mais ils sont venus avec leurs femmes et , je le verrai plus tard, ne baise qu’à 4.
Là je vais rentrer dans la partie " elle dégomme à tout va, elle se prend pour qui la parisienne ?? " car sincérement cette soirée n’était pas la réunion annuelle des plus beaux militaires, pilotes de ligne et commandants de flotte ...mis à part les 2 cités plus haut.
L’alcool faisant son oeuvre, certains étaient déjà complètement beurrés, la démarche incertaine, les yeux vitreux et l’haleine chargée.
Coté filles, pas mieux. Pour vous résumer le tableau : une Bi apparemment danseuse de pôle-dance à ses heures, la tête rasée avec juste une longue mèche orange filasse à l’arrière, vêtue d’une tenue militaire ras la moule et hyper serrée. Plus vulgaire qu’elle tu meurs. Elle passait d’une fille à l’autre pour les embrasser et toutes accepter. Elle a du comprendre que je n’étais pas du tout dans ce trip là et n’ai jamais venue me voir. Elle a juste un moment, qd nous étions 4 ou 5 dans la cuisine, dit en me regardant un truc style : " je vois que tu n’as pas envie comme nous !! mais je comprends je lis pourquoi dans tes yeux". Trop forte la militaire !
Les autres femmes étaient différentes. Mis à part celles des 2 "beaux couples", et un autre pas trop mal non plus, il y avait de tout. Des boulottes mal fagotées, un couple de St brieuc lui complément allumé et elle avec des cheveux roses, une maigrichone pas farouche pour deux sous qui roulaient des pelles au proprio , et une accompagnée de son mari qui était à sa toute premiere soirée libertine.
Vers minuit, j’en avais marre.. Dans une salle de la maison, où il y a des canapés disposés en forme de grand U, les 2 "beaux couples" baisaient . L’homme avec la femme de l’autre et vise versa. Seuls les hommes étaient à poils, les femmes avaient juste baissé leur mini robe pour laisser apparaitre leurs seins et remontés le bas au dessus de leurs fesses.. Elles s’embrassaient toutes les 2 et ensuite les suçaient assises tandis que les hommes étaient debout.
Il y avait un autre couple qui baisait seul, et une femme qui se faisait prendre par un black devant son mari qui se masturbait. Un petit groupe était autour pour regarder le spectacle. J’y étais moi-même avec mon ami, et encore une fois, rien.. je n’éprouve rien en voyant cela. Ni de positif, ni de négatif. Je pense sincèrement que seuls les hommes prennent du plaisir à voir ça . Mon mari en fait partie j’en suis sûre.
Où alors les femmes bi peut-être ?
Bref.. je commençais sérieusement à m’emmerder. Mon mari me manquait, on aurait sans doute fait des choses excitantes ensemble. Alors j’ai dit à mon ami " on y va ? on peut se mettre à coté des 2 couples ? " En deux temps, trois mouvements, on s’est retrouvé à poils sur le canapé . On s’est un peu embrassé et je l’ai sucé. Mon ami est plutôt bien gaulé et il bande rapidement. Il m’a ensuite léché, c’était délicieux.. En même temps je regardais les 2 couples. Les 2 femmes étaient à genoux sur le canapé l’une prés de l’autre, les seins collés au dossier tandis que les hommes les prenaient en levrette, et chose extraordinaire les 2 femmes parlaient entre-elles et riaient ! j’avoue que ça m’a un peu décontenancé ? Où est le plaisir là ?? J’ai même pensé à mon mari à ce moment là et je me suis demandée comment il réagirai si en baisant une nana, celle ci parlait avec sa voisine ??!!
j’ai dit à mon ami, qu’il était temps de mettre une capote. et on a baisé sur la moquette. Je me suis mise à genoux et il m’a prise en levrette. Les spectateurs regardaient. Un des hommes des 2 couples qui étaient à coté de nous, m’a souri en continuant de baiser . Ensuite mon ami est allé s’assoir sur le canapé et je me suis enfourchée sur lui. Les 2 hommes ont arrêté leurs va et vient et les 4 se sont assis pour discuter un peu et se rhabiller. Mon ami a débandé un moment et je lui ai proposé qu’on aille reprendre un verre. J’avoue que j’espérais que l’un des 2 hommes viennent avec nous mais ça n’a pas eu lieu.
Personne de nous 6 a joui...
On a donc bu un verre dans la salle à la cheminée, mais je voulais partir.
La nana avec sa longue robe bleu blanc rouge était maintenant en sous vêtement rouge et elle dansait langoureusement. La militaire Bi est arrivée et elles ont commencé à se rouler des pelles et à se caresser. Un moment la militaire a commencé à nous montrer sa souplesse et a effectuer au sol des écartement de jambes montrant ainsi ses jambes épaisses, musclées et tatouées de partout et une chatte assez petite qui semblait être perdu entre ses cuisses. Après avoir fait du frotti-frotta et du léchage de chatte les deux nanas sont allées fumer. Quel drôle de spectacle...Mon ami a fini par me dire que les couples de ce soir n’étaient pas terribles, qu’il avait connu d’autres soirées un peu mieux ici.

Mon ressenti ne sera sans doute pas celui que mon mari espérait, j’en suis bien consciente, mais je me pose la question : c’est vraiment ça les soirées libertines privées ? Si c’est le cas, je n’y suis pas à ma place. Comparée à la majorité des autres femmes, je n’ai aucune envie de me faire caresser ou embrasser par les autres (femmes) alors qu’elles font cela avec une grande facilité d’adaptation. Mais je ne suis pas bi, ça doit être pour cela. Et ça n’est pas ce soir que je le serai devenue. Et les hommes me direz-vous ? j’avais le sentiment d’être entourée soit de mort-la-faim, soit d’ivrognes, soit d’hommes qui physiquement ne m’attiraient pas du tout.. Comparée à la majorité des autres femmes, je ne peux pas baiser avec tout et n’importe quoi sous prétexte d’être dans une soirée libertine...
En conclusion, si c’est comme ça qu’il faut être libertine alors je ne suis pas une libertine.

5 Commentaires

  • On a participé une fois à une soirée libertine..avec un chouette scénario...
    On s’est bien amusé même épuisée..
    Je suis bi cela peut-être aide dans ce cas..Nous sommes candaulisme mais avons commencé par l’échangisme accidentellement..et l’on a pris goût..au sexe..à partir de 50 ans..

  • Bonjour à tous,
    Question libertinage, il existe de meilleures expériences, perso, le libertinage qui m’a le plus satisfait, c’est "le sexe entre amis" soirée avec des personnes connues qui ne partagent pas entre elles que du sexe... ceci étant, j’ai connu de très belles expériences en soirées organisées, mais nous y avons été invités
    par des personnes rencontrées avant, donc connues... je pense qu’aller à des soirées sans connaitre les organisateurs et personnes présentes reste du domaine à risque certain, ou alors y aller en groupe... et encore...
    Amusez-vous bien et ne soyez pas sage...

  • Bonjour Valérie,

    Témoignage édifiant montrant combien tous les domaines sociétaux sont "uberisés"..

    Parmi les besoins primaires : le sexe, l’alimentation, se loger - entre autres - se développent les cuisiniers restaurateurs amateurs, les particuliers s’improvisant hôteliers loueurs d’appart’, et, grandissant, les soirées privées gratuites avec participation aux frais, un bon moyen d’arrondir ses fins de mois ! J’en ai eu qques échos..

    Et ce au détriment des règles premières d’accueil, de savoir vivre, d’hygiène, notamment dans le domaine qui nous intéresses... Domaine dans lequel pour se lâcher, il convient d’instaurer un minimum de confiance et de sécurité.

    En conclusion, écris tu, "si c’est comme ça qu’il faut être libertine alors je ne suis pas une libertine."

    Ne soyons jamais de ces " l - Uber -tins"...

  • En effet , merci pour l’honnêteté de ce témoignage. Étant echangiste avant tout , nous avons souvent vécu ce genre de situations .... pour nous aussi ce n’est pas que animal , il faut de l’attirance pour pouvoir s’abandonner ...

  • Merci pour ce retour d’expérience plutôt instructif. C’est rare les gens honnêtes !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription