Accueil > Articles candaulistes >

Renforcez votre complicité, laissez le regarder !

Il est vrai que si le premier plaisir d’un candauliste est de contempler le plaisir de sa partenaire dans les bras d’un autre, la gêne que peut éprouver celle-ci, fait souvent partie des premiers freins que rencontre un couple qui débute.

Pour commencer, précisons qu’il y a une véritable différence entre être exhibitionniste et s’exhiber pour son conjoint avec son amant. Si l’exhibitionnisme est une pathologie car elle cultive l’irrespect de l’autre tel le pervers pépère qui ouvre son imperméable à la sortie des écoles, se montrer et s’exhiber devant son conjoint n’est que du narcissisme qui se veut positif.

Se montrer, s’exhiber, est-ce une pathologie ?

S’exhiber n’est pas une dangereuse pathologie tant que l’on reste entre adultes consentants, c’est du narcissisme simple. La pathologie commence lorsque l’on est dans l’irrespect de l’autre.

D’ailleurs, ne pourrait-on pas se poser cette question : Pourquoi se maquille t’on ? Pourquoi s’habille-t-on de belles tenues ? C’est avant tout pour soi mais aussi pour les autres. Par exemple, lorsqu’on l’on reste en famille le dimanche, les tenues sont beaucoup moins soignées que lorsque l’on rejoint des amis ou un complice avec son conjoint pour une soirée.

Quels peuvent être les les freins au plaisir de se montrer ?

Chacun a le droit de faire respecter sa pudeur. Celle-ci est souvent en rapport à un vécu subjectif, fortement lié au sentiment de honte. Ne forcez rien si vous sentez venir cette émotion. Apprenez à vous libérer avec le temps de cette émotion complexe plutôt sensorielle qui provoque de la gêne, un malaise pouvant allez jusqu’à de la peur.

Le respect de la loi est une autre des limites incontournables qui se définit dans les textes par une exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible aux regards du public au sein de l’article 222-32 du Code Pénal.

Le regard des autres femmes au quotidien peuvent se sentir en danger si elles sont accompagnées de leurs maris. Elles sont même parfois jalouses car elles aimeraient pouvoir s’autoriser à s’habiller de manières suggestives elles aussi. N’oublions pas que lorsqu’une femme s’habille de manière sexy, elle devient une femme convoitée par les hommes....

L’interprétation du regard de son propre conjoint peut aussi être une limite au plaisir. Ainsi la complice d’un candauliste préférera parfois retrouver son complice seule. Elle s’autorisera à plus facilement lâcher prise avec son amant ; le regard de son conjoint étant associé à un jugement moral.

Quel intérêt à s’exhiber ?

Le premier intérêt commence par l’apprentissage de l’art de la suggestion, être séduisante par des tenues. Cela permet au fil du temps à une personne qui n’est pas à l’aise avec son corps de se libérer et de s’affranchir de ses appriori. Par la suite, vos désirs et votre plaisir s’exprimeront plus spontanément lors de vos aventures avec les complices de votre couple. Cela renforce durablement un rapport positif au corps et au plaisir auquel il permet d’accéder.

Par l’art de la suggestion et le plaisir de vous montrer à votre conjoint, vous renforcez aussi votre complicité de couple. Souvent un candauliste prend plaisir à montrer comment la femme qu’il a séduit et épousé est belle et désirable. C’est comme une façon de renforcer lui aussi sa propre confiance en lui. Cela peut être aussi une façon de sublimer la complicité de votre couple à travers les regards que les hommes posent sur votre féminité ou le plaisir que vous prenez avec un autre.

Enfin, faire l’objet de remarques et d’attentions de la part des hommes peut devenir une véritable source de plaisir. Il est toujours agréable d’être caressée du regard par son homme, dans l’intimité avec son amant comme dans la rue par d’autres hommes. Assumer sa propre féminité au quotidien comme dans l’intimité est aussi une forme d’accomplissement.

Le dernier intérêt que je vois est le renforcement de votre estime de vous-même. Car parfois mettre en valeur sa féminité est une façon de renforcer une estime de soi qui a pu être écornée par le passé et qui nécessite le besoin d’être rassurée par les autres. Ce besoin d’affirmer sa propre féminité est parfois la réponse à une souffrance antérieure liée à une prise de poids passée par exemple.
Parfois, certains hommes apprécient que leurs compagnes soient remarquées lors de leur sorties en couple. Dans la pratique candauliste, il est vrai que les tenues suggestives font parties d’une forme de cérémonial.

Comment découvrir le plaisir de se montrer ?

Voici donc pour vous quelques idées pour vous plonger, dans les limites du raisonnable et de la législation, dans les joies coquines de l’exhibition !

Prenez plaisir à offrir vos seins nus aux regards sur la plage

Si vous voulez commencer doucement, et à l’approche de l’été, optez pour la plage, la poitrine à l’air libre ou les fesses dévoilées par un bikini peu large : rassurez-vous, le cadre rend légitime le spectacle mais vous devriez sentir tout de même quelques regards se poser sur vous et votre conjoint devrait en être ravi…

Si vous êtes prêts à passer directement au stade supérieur, quelques jours en couple dans un camp naturiste vous permettront de vous dévoiler sans crainte et montrer à votre conjoint comme vous prenez plaisir à attirer le regard…

Échangez-vous des sexto accompagnés de photos

Vos journées respectives sont un peu longues et les heures passent trop lentement ? Prenez-vous en photo peu vêtue ou dans des positions suggestives au milieu de votre bureau, avec le doux frisson de la peur d’être surprise… Envoyez ensuite le résultat de votre séance photo coquine et spontanée à votre conjoint ou à votre complice de couple ! Vous verrez monter la température instantanément !

Si vous êtes un couple averti, rien ne vous empêche de demander à votre complice de faire une photo de vous lorsque vous vous retrouvez et de l’envoyer à votre conjoint qui est au travail, résultat garanti en rentrant !!!

Apprenez le plaisir de vous promener sans sous-vêtement

Si vous êtes tentée par une promenade en public sans sous-vêtement, c’est que vous avez quelques tendances apodysophiles ! Si la nudité totale aux yeux de tous est punie par la loi, rien ne vous empêche de vous promener en couple, tous deux nus comme des vers sous vos vêtements, avec la douce excitation de déambuler au milieu des badauds qui ne se doutent de rien…

Et si vous désirez que l’on vous remarque un peu plus, optez pour le schéma inverse : munissez-vous de sous-vêtements sexy sous une fine couche de vêtement légèrement transparent.

Publiez vos aventures sur le site de notre communauté

Enfin, pour vivre les plaisirs d’un exhibitionnisme un peu plus cérébral, vous pouvez rédiger le vécu de vos aventures et exhiber aux yeux de tous vos pulsions et le statut de candauliste de votre conjoint. Alors qu’il vient régulièrement sur le site, il peut ainsi découvrir vos aventures, vos fantasmes et les commentaires que cela suscite. Une belle marque d’amour n’est-ce pas ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription