Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Rencontre du troisième type

! Signaler un contenu abusif

J’aime la liberté de ma femme et je prends un plaisir inouï à la voir jouir de sa sexualité comme une fleur s’épanouit au soleil. En venant ici, lieu convivial et aimable je me suis découvert candauliste car partageant cette sensibilité (je le croyais) avec nombre de personnes.
Nous recevons à partir du site des propositions d’hommes seuls qui invariablement s’affirment dominateurs et posent cette question "est-elle soumise" ? La réponse non coupe court à tout dialogue.
Peut-être me suis-je trompé en atterrissant en Candaulie et en pensant qu’une femme n’est pas un objet qu’on offre comme un paquet de clopes ou un whisky.
Existe t’il ici des hommes et/ou des femmes (même très minoritaires) qui partagent ce point de vue ?

12 Commentaires

  • propos des plus pertinent, tout à fait de votre avis.

  • Nous partageons, quand l’occasion s’en présente, et donc rarement, une complicité absolue.
    Il est vrai que l’on est sur un tel site pour une même finalité. Mais ce qui différencie tout un chacun, ce sont les chemins pour y parvenir.
    Il nous arrive de se rencontrer plusieurs fois, en amitié sensuelle avant que quelque chose se déclenche..... C’est la façon dont les complices (homme ou femme) se comportent pour la séduire, qu’elle s’abandonne ou non. Et quand elle s’abandonne, c’est sans retour, avant le terme..... et la complicité pour d’autres fois s’installe....

  • Nous ne saurons jamais si nous sommes minoritaires mais nous savons déjà que nous ne sommes pas seuls.
    "Libre et libertine", jolie formule.
    "c’est elle qui s’offre en vue de l’acte d’amour", je trouve cette phrase si sobre d’un érotisme puissant. Vous citez ailleurs Comte-Sponville, c’est une opinion pour le moins respectable.
    Il est question quelque part ici "des valeurs partagées avec la communauté". Pourquoi pas les valeurs humaines de base ?
    Moyennant quoi, vive la diversité.

  • très cher Amon voilà un avis des plus éclairés.
    Comme vous je conçois que diverses formes de sexualités existent et donc également de caudalisme.
    Ce qui m’interpelle néanmoins ce sont les hommes qui "offrent" ou "prêtent" les épouse / conjoints / concubine / amies.
    J’apprécie beaucoup de voir mon épouse s’épanouir dans les bras d’autres hommes. Toutefois c’est elle qui fait ses choix, c’est elle qui s’offre en vue de l’acte d’amour et s’imagine que ce sentiment ne peux que s’immiscer entre deux partenaires qui se désirent.
    Pour que cela soit partagé il faut évidemment que les composante du couple soient solides et qu’une parfaite confiance existe entre elles.
    C’est parfois difficile ou délicat à réaliser mais si le partage existe cela ne peut que décupler l’amour au sein du couple.
    Bref les humains sont terriblement compliqués mais c’est bien ce qui fait le charme de la vie... en excluant évidemment les "sales cons" qui malheureusement pullulent.
    Bien à vous

  • dans le libertinage , dans le candaulisme , ou dans la vie de tous les jours une majorité d’hommes pensent que la femme est un objet sexuelle , C’est affligeant , navrant ,choquant désespérant.
    il va peut être falloir que ces hommes commencent à penser qu’on est au 21eme siecle ,
    je suis candauliste depuis longtemps , mais c’est mon épouse qui tient les reines de ses aventures , et les gere , elle n’est pas à moi elle est avant tout à elle ..... libre et libertine j’adore

  • Erreur, généralités ? juste un vécu désagréable et une question, à partir d’une mauvaise série peut-être.
    Merci Kamadeva pour cette générosité, ce savoir-vivre, cet humanisme si bienfaisants.

  • Le fait est que chacun y met un peu de ce qu’il veut. C’est une erreur de faire des généralités et de les appliquer à tout le monde ! :-)

  • bonjour à tous !
    Pour ma part j’utilise juste un synonyme pour"définir" le candaulisme : le PARTAGE !

    et bien sûr, le savoir-vivre, l’altruisme, le don de soi, l’amour, l’humaniste, le plaisir, la convivialité, le respect, la tolérance, la discussion, ....(liste loin d’être exhaustive...un peu idéaliste mais si vraie pour moi)

  • "J’aime la liberté de ma femme et je prends un plaisir inouï à la voir jouir de sa sexualité. "
    - je vous rejoins tout à fait sur ce point. Je distingue bien ceux qui "offrent leur femme" (tel un objet qu’ils possèdent et dont ils disposent), de ceux qui sont en "extase devant la sensualité de leur femme", que ce soit avec eux comme avec d’autres femmes ou hommes.

    Nous recevons à partir du site des propositions d’hommes seuls qui invariablement s’affirment dominateurs et posent cette question "est-elle soumise" ?
    - sur ce point, je vous rejoins en parti ; je distinguerai "dominateur" de "dominant". C’est un peu comme la différence entre celui qui se veut "chef" et celui qui a une "autorité naturelle". Je dirai qu’il y a ceux qui veulent disposer de l’objet comme bon leur semble et ceux envers qui on reconnaît une dominance attirante et en qui on abandonne toute réserve.

    Sur les deux points cités, les sexes sont indifférenciés et valables d’un conjoint envers l’autre et d’un sexe envers l’autre.

    Maintenant, chacun ayant sa forme d’érotisme et ses attentes, et qu’il semble que chacun parvienne à trouver chaussure à son pied, l’antagonisme des propositions avec vos attentes ne doit pas vous conduire à rejeter le "candaulisme" tel qu’il est vécu ou exprimé par d’autres, mais bien à vous permettre de comprendre et construire le vôtre.

    Comme on dit, quoique vous fassiez vous serez toujours le con de quelqu’un !
    Ce qui ne vous empêche en rien d’être vous même et d’exprimer ici, votre perception et votre candaulisme.

  • claude345 : je ne suis pas soumis ! je n’ai pas le caractère à accepter cela... il n’empêche que j’aime voire mon épouse prendre du plaisir avec un autre... mais c’est vrai que j’ai eu des propositions alliant candaulisme à un jeu de domination/soumission...
    Merci à Amon pour cette longue réponse pleine de bon sens....
    amicalement à tous...

  • Je suis surprise : je n’ai jamais reçu de propositions de ce genre. Pourtant, étant inscrite en tant que femme seule (et non avec un compte de couple), et étant active sur le site, et donc très visible, on aurait pu supposer que je recevrais des propositions indécentes. Et bien non... Et tant mieux ! :-)

    J’ai remarqué que beaucoup de gens associent le candaulisme à la domination / soumission. Si c’est vrai pour certaines personnes qui vivent les choses de cette façon, c’est en effet une erreur de croire que c’est systématique. Je me rappelle ma surprise (j’ai presque envie d’écrire "stupeur"), quand une interlocutrice, parce que je me positionnais comme caudauliste, est partie du principe que j’étais là pour me faire dominer et humilier, et me disait que si on se rencontrait, elle allait m’insulter (etc.)... Euh... Euh non merci, ça va aller là :-) Au revoir madame !

    En fait l’erreur de base, c’est de ne pas demander à la personne en face quelle est sa conception du candaulisme, tout simplement.

  • Premièrement, il y a 90% de cons dans le libertinage, que ce soit ici ou ailleurs. Qui pensent qu’à partir du moment où l’on vit une sexualité débridé on a le droit de traiter le partenaire comme un objet à plaisir. C’est d’ailleurs encore plus valable pour les femmes qui ont un véritable supermarché pour elles et qui passent le plus clair de leur temps a demander si on a des abdos, si on a une longue bite, et si on est endurant, c’est très réducteur et c’est même pitoyable, mais bon comme j’ai dit y a des cons partout et le libertinage ne fait pas exception.

    Par contre là où je ne suis pas d’accord avec toi, c’est qu’il y a plusieurs candaulistes :
    - Il y a ceux dont le partenaire actif (homme ou femme d’ailleurs, dans ta version réductrice tu pars du principe que seule la femme est active et que l’homme est toujours le candauliste passif, c’est faux) humilie son conjoint en allant voir ailleurs car son mari ou sa femme ne les fait pas jouir pour X ou Y raison parfois juste imaginaire (petite bite, pas assez actif pendant les parties de jambes en l’air, que sais je encore). Ca peut juste aussi se limiter à "je baise qui je veux quand je veux" sans pour autant qu’il y ai une raison pour le faire.
    - ceux dont le candauliste passif offre réellement sa femme ou son homme pour le plaisir de ses yeux. Il peut le faire juste pour son plaisir et son conjoint l’accepter car il est soumis à celui ci ou parce qu’il aime ça lui aussi.
    - L’un aime se faire baiser devant son conjoint, l’autre aime voir son conjoint prendre du plaisir dans les bras d’un l’autre, c’est un échange qu’ils font et ils se concertent ensemble.

    Bien sur, ces 3 visions que j’ai ne sont pas une liste exhaustive.

    "Le candaulisme est une pratique sexuelle dans laquelle une personne ressent une excitation en exposant sa compagne (son compagnon) ou une image de celle-ci à d’autres hommes ou à d’autres femmes". Il n’y a marqué nul part que cela ne peut pas avoir lieu dans un schéma de domination où de soumission, que ce soit le soumis obligé de regarder son partenaire prendre du plaisir avec un autre, ou bien l’inverse : le soumis obligé de baiser un autre que son maître par punition où pour le plaisir de ce dernier.

    Il y a un truc qui m’échappe quand je vous lis. Vous pensez que la pratique du candaulisme doit être une démarche que le candauliste actif fait de son propre chef, dans votre cas votre femme fait ce qu’elle veut quand ça lui plait (je carricature bien sûr, j’espere que vous le comprenez). Vou ne la traité donc pas comme un simple meuble que vous preteriez. C’est une façon de concevoir les choses de une vision du candaulisme. Mais est ce pour autant la seule ? N’etes vous pas capable de comprendre que la vision du candaulisme que vous avez n’est qu’une façon de la vivre et que d’autres peuvent la vivre différement que vous tout en étant candaulisme ?

    Pour une pratique qui est quand même assez exceptionnel et qui est souvent pratiqué par des gens qui ont une grande ouverture d’esprit, je vous trouve un peu fermé sur ce coup là (sans vous offenser). Pour moi cela revient à dire "je suis hétérosexuel et j’aime que ma femme prenne les devants, je me suis trompé en atterrissant dans le monde des hétérosexuels quand je vois le nombre d’hommes qui prennent les devant et baisent la femme en levrette plutot que de la laisser leur grimper dessus" :p

    ps : ne voyez aucune critique dans mon commentaire, j’essai juste de vous donner mon opinion, peut être pas de la meilleure façon qui soit, mais si vous voyez la moindre méchanceté ou agressivité de ma part j’en suis désolé car ce n’était pas le but. Le sujet me parait interessant à débattre.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription