Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Rencontre dans un train - 3

! Signaler un contenu abusif

Depuis qu’elle m’avait tout raconté je mourrai d’envie de faire sa connaissance mais je ne voulais pas brusquer les choses, je voulais les laisser s’installer dans leur relation, former un couple dont je deviendrai l’ami, le spectateur.
Je l’interrogeais par petites touches pour savoir quel genre d’homme c’était. Ce que j’en ai retenu, que c’était un homme qui lui faisait l’amour des fois de façon très douce, très sentimentale et d’autres fois de façon très brutale, la traitant de sale vicieuse, de petite pute, de salope en lui infligeant de grandes claques sur son petit cul. Comme je l’expliquerai plus avant, l’avenir me fera découvrir un homme dominateur mais sans jamais aucune méchanceté.
Plusieurs semaines après le début de leur relation, Claire m’a dit qu’elle lui avait parlé de mes penchants candaulistes et que lui ça ne le dérangeait pas, au contraire comme ça sa relation avec elle n’en serait que facilitée. Elle m’a donc demandé si je voyais un inconvénient à ce qu’elle l’invite passer un WE chez nous à la campagne.
Je me suis retenu pour ne pas crier ma joie tellement j’attendais ce moment avec impatience et évidemment je lui ai dit « ce sera avec plaisir"
Le vendredi suivant ils sont rentrés ensemble de Paris.
Les présentations ont été cordiales et nous avons ouvert une bouteille de champagne.
Avant de trinquer Claire a dit « Pierre, c’est son nom, voudrait te dire quelque chose pour que les choses soient claires entre nous.
Voilà à quelques mots près un résumé de ce qu’il m’a dit « Claire et moi, comme vous le savez, nous sommes maintenant amant depuis un peu plus d’un mois. J’adore la baiser et je crois sincèrement qu’elle aime beaucoup que je la baise. Elle vous a surement dit que j’étais veuf, donc libre de toute attache, c’est pourquoi je veux faire d’elle ma femme, ma femelle et faire de vous un cocu sexuellement et sentimentalement même si vous restez officiellement son mari. Je n’ai pas l’intention de vous faire divorcer et je m’y refuserai même si Claire me suppliait à genoux. Claire est d’accord aussi parce qu’elle sait que ça a toujours été votre fantasme, votre rêve.
Partout où j’emmènerai Claire je la présenterai comme ma nouvelle compagne et vous si vous êtes là je vous présenterai comme un simple ami de notre couple. Claire et moi on va faire de vous un cocu de première classe et évidemment vous n’aurez plus le droit de la toucher tant que durera notre liaison ».
Et là il a demandé à Claire « Es-tu d’accord ma chérie ? », ce à quoi elle a textuellement répondu « Oui mon amour » et à moi « êtes vous prêt à jouer le jeu ? ». D’une voix un peu chevrotante tellement j’étais ému et excité par ses propos, j’ai répondu « oui, elle est à vous à partir de maintenant". En me regardant droit dans les yeux, Claire s’est penchée vers lui en disant « je t’aime mon amour, c’est maintenant toi mon homme » et ils ont échangé un véritable baiser d’amour ce qui m’a mis dans un état d’excitation indescriptible.
Mes rêves les plus fous étaient exaucés, donner ma femme à un autre homme, qu’il la baise, la fasse jouir, la remplisse de sa liqueur et surtout qu’elle en soit follement amoureuse, que je sois le spectateur, l’ami, le complice de LEUR couple.
Nous avons trinqué et passé une très belle et agréable soirée jusqu’au moment ou la prenant par la main il l’a fait se lever en lui disant sans aucune gène devant moi « tu viens ma chérie, j’ai envie de toi ».
Ils ont tout naturellement occupé notre chambre conjugale et collé à la porte je les ai entendu baiser, grogner, gémir, crier, au moins 3 fois dans la nuit.
J’ai joui comme un malade quand j’ai distinctement entendu Claire crier dans son premier orgasme « je t’aime, je jouiiiiiiiiisssssssssssss parce que je t’aime.
Pourquoi cela m’a t’ »il fait autant d’effet, c’est parce que Claire n’avait jamais joui par amour avec moi, ni avec aucun des ses précédents amants. Elle me disait toujours que pour elle l’orgasme ne pouvait être que sexuel, et là elle venait de me démontrer le contraire, qu’elle avait enfin franchi le pas en jouissant par amour.
Le lendemain matin ils ont sacrifié à leur rituel habituel, elle l’a sucé et il s’est lâché dans sa bouche.
Après quoi ils sont arrivés tous les deux nus pour prendre leur petit déjeuner, sans pudeur et je pouvais voir des marques de sperme séché sur leur ventre, sur ses seins et même à la commissure de ses lèvres à elle.

Comment nous vivons LEUR couple depuis le WE dernier seulement, je raconterai la suite plus tard parce que nous n’en sommes qu’au début de cette relation.

1 Commentaire

  • Bonsoir

    Vous n’êtes même pas voyeur ?
    J’espère que ce jeu en vaut la chandelle (que vous tenez fort bien d’ailleurs).
    Cette expérience devrait vous enrichir..."libidineusement" (mais aussi avec la fameuse chance du cocu (bienvenue au casino))

    Amusez vous bien

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription