Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Rencontre bi à la plage

! Signaler un contenu abusif

Nous nous promenons dans un chemin ombragé longeant la plage. Ma femme est en paréo et je peux admirer ses formes, l’ondulation de ses fesses et de ses seins fermes qui retiennent le fin tissu.
Nous allons nous baigner, mais la douceur du soir est érotique. En marchant, j’aperçois un homme allongé sur une serviette sous les arbres, nu et le sexe à demi bandé. J’enjoins mon épouse à aller voir et de l’allumer. Je me tiens à distance et je la regarde s’approcher, faisant craquer une branche pour que l’homme remarque sa présence.
Elle s’est arrangée pour passer face au soleil pour offrir la transparence à son regard.
Il lui dit bonjour et lui propose de faire connaissance. Elle s’assied puis s’allonge près de lui et entame une conversation que je n’entends pas. Rapidement, je vois son sexe gonfler et sa main se poser sur la cuisse de ma femme avant de remonter vers son ventre. Il écarte le paréo et le fait tomber.
Elle a les seins sensibles et je sais qu’elle mouille beaucoup dès qu’on les lui caresse. Elle aime montrer son côté sérieux qui cache un plaisir à être une salope qui se fait baiser et remplir pour satisfaire les hommes.
Il la caresse et elle ouvre progressivement les cuisses, signe qu’elle a très envie qu’on la fouille et de sentir cette queue maintenant bien raide au fond d’elle. Il la touche, lui écarte les lèvres tout en lui caressant les seins. Puis il se penche, descend entre ses cuisses et je vois sa langue venir lui lécher la chatte. Elle me regarde, fière d’elle et sachant que ça m’excite, elle se cambre pour pousser sa chatte humide et grasse sur la bouche de cet inconnu. Je la vois jouer avec sa queue, la titiller et y poser des coups de langue pour l’exciter et lui donner envie.
C’est le moment que je choisis pour m’approcher et m’allonger près d’elle sans bruit. Il la lèche et enfonce sa langue au plus profond de son vagin largement ouvert. Je le vois alterner avec ses fesses et son anus. J’en profite pour approcher ma bouche et remplacer la langue de ma femme par la mienne. Je l’embouche doucement et semble apprécier. Je le suce jusqu’au moment où il se retourne et me voit. Il me dit alors qu’il se doutait bien qu’il y avait quelque chose de différent mais que je suce bien. Il enchaine après m’avoir expliqué qu’il a compris ce que j’aime.
"Alors, tu aimes qu’on baise ton épouse et qu’elle soit ta pute ?".
Je ne peux qu’acquiescer et reconnaitre que j’adore sucer la queue des amants de ma femme.
Il se met à genoux, retourne ma femme et la met en levrette. C’est à croire qu’il la connaît déjà tant elle aime cette position où elle se soumet aux désirs d’un mâle. Elle se cambre et me regarde pour me dire tout le plaisir qu’elle éprouve à se sentir salope.
Il se place derrière elle et me tend une capote.
J’ai compris ; je m’approche, prends en main et caresse son sexe bien dur, long et pas trop épais. Mais il m’oblige en appuyant sur ma tête, à venir le sucer.
"Tu vas voir, je vais la prendre profondément et comme ma queue est longue, elle va buter sur le fond de son vagin et elle va aimer cette douleur", me dit-il.
Je le prends en bouche pendant qu’il la caresse sur les fesses, le cul et lui ouvre la chatte de ses doigts.
"Suce la queue qui va la baiser, et si j’ai encore envie après, je suis certain que tu aimeras aussi que je t’encule comme j’ai baisé ta femme !".
Je fais oui de la tête et le suce de mon mieux. Je me retire et lui enfile la capote. J’écarte les fesses de mon épouse qui gémit sous ses caresses et guide sa queue jusqu’à l’ouverture de son vagin. Il plonge dedans en une fois et totalement. Elle soupire de plaisir et quand je m’approche, elle dit "il me fait mal, mais j’adore être sa salope".
Il la baise profondément et longuement. J’en profite pour me glisser sous son ventre et venir admirer la queue qui baise ma femme. Je la lèche et goûte sa cyprine qui suinte au pourtour des lèvres.
Elle jouit longuement à chaque coup de queue et de reins. Je sens ses contractions et je peux sucer la longueur de cette queue qui agit comme un piston. Il accélère et je sens qu’il va exploser. Je lui lèche les couilles à chaque passage et l’excite pour qu’il jouisse fort. Il se contracte soudainement au fond d’elle et jouit dans un grognement. Ma femme crie sous le coup mais je sais qu’elle jouit aussi.
Sa capote déborde et je peux lécher le sperme qui s’écoule en dehors. Il se retire, se détend et ma femme s’allonge à côté de nous. J’en profite pour lui retirer sa capote et venir lui lécher la queue pour gouter les restes de son jus qu’il a largement lâché en jouissant dans ma femme.
"Tu aimes ça et tu es une belle salope aussi" me dit-il.
"Suce-moi bien et fais-moi bander". Ce que je m’évertue à faire de mon mieux. Il bande et j’ai envie de m’offrir à cette queue qui a si bien baisé ma femme.
Elle me dit de m’allonger et je m’exécute, cuisses largement ouvertes et c’est elle qui lui remet une capote. Il m’enduit les fesses de sa crème solaire et m’ouvre le cul avec ses doigts. J’en sens un, puis deux et trois. Mon épouse me regarde, me caresse et me dit "tu vas être aussi sa salope et tu vas te faire baiser comme moi". Elle le branle avec la crème et approche sa queue, comme je l’avais fait précédemment, de mon cul. Je le relève et sens qu’il s’enfonce. Il m’encule et j’adore ça. Je sens sa queue rentrer et juste après la douleur, rapidement passée, il m’ouvre et me pilonne le cul.
"C’est de ça dont tu as envie, salope ?". Je lui réponds que oui et qu’il peut et pourras nous baiser quand il voudra, moi et ma femme. Après un bon moment, mon amant m’ayant proprement défoncé en cherchant à me faire mal, jouit et s’affale sur moi en m’embrassant. Ma femme vint nous rejoindre et nous nous embrassâmes tous les trois.
Nous sommes ensuite allés nous baigner pour nous rafraichir.

8 Commentaires

  • merci pour ce récit très excitant !

  • Super
    sommes cpl similaire...

  • Bonjour,
    Et bravo pour cette histoire bien rapportée
    Dés le titre j’ai compris le sujet et je me suis plongé dedans, car comme toi j’adore sucer et me faire prendre par les amants de ma femme.
    Ma femme qui aime aussi me traiter à mon tour en salope.
    Comme toi, nous aussi nous aimons aller dans les dunes plutôt fréquentées par des gays et bien sûr ces endroits sont naturistes, ma femme part devant et je la regarde de loin, dés qu’elle trouve un endroit tranquille elle se déshabille avant de s’allonger , et le manège des voyeurs commence , je laisse faire et je me régale.
    Au bout d’un certain temps, je me présente et il ne manque pas d’y avoir un ou plusieurs hommes dissimulés dans les herbes, attendant un signe pour l’honorer.
    Tu connais la suite, nous repartons comblés l’un et et l’autre , que du bonheur.

  • Quelle force de vos émotions ! Quelle retranscription de votre plaisir et de votre désir ! Une histoire qui met en émoi.

  • Bien excitante mais surtout quelle envie de prendre votre place

  • Bonjour,
    Je vois que toi aussi tu as pu profiter de la virilité d’autres moins un amant de ta femme. Bravo je n’ai eu aucun mal à me projeter dans ton histoire très bien écrite.
    A bientot

  • Histoire très excitante
    J’ai bien bandé à sa lecture

  • j aime votre histoire très éxistant

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription