Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

rencontre avec un couple cuckold, mr soumis

! Signaler un contenu abusif

Nouvelle rencontre avec un couple cuckold
Après un premier récit sur ce site, j’ai été contacté par un charmant couple qui avait une petite expérience du libertinage mais qui désirait découvrir la candaulisme. Après discussion par mail, échange de photo, madame m’a dit qu’elle avait très envie d’une relation cuckold, qu’elle voulait voir son mari en simple spectateur. Monsieur m’a confirmé ce fantasme commun, dans nos échanges, il m’avoua qu’il aimerait un jour être féminisé et soumis à l’amant. Comme vous pouvez l’imaginé, cette idée à commencer exciter et j’étais bien décidé à accélérer les choses. Pour débuter, j’ai demandé à rencontrer madame, seul à seule, autour d’un verre. Ils ont accepté très vite, Jeanne avait très envie de rentrer dans le jeu. J’ai vu arriver une jolie femme de 50 ans, bien faite, féminine, légèrement ronde. Comme je le lui avait demandé, elle portait une jupe au dessus du genou, des bas couture, sans soutien gorge de façon à faire pointer ses tétons sous son chemisier. Dans un coin tranquille du bar, je la félicitais sur sa tenue, sur son maintien. Timide, elle affichait un sourire très séduisant. Je lui ai annoncé que notre relation commencerait dans 20 minutes après une rapide prise de connaissance. Avec plaisir, le dit elle. Très vite, nous avons compris que nous allions nous entendre, elle me plaisait, ce qu’elle me racontait de ses fantasmes et de sa vie sexuelle me faisait déjà bander.
Au bout de 20 minutes, je lui demandais de mettre ses mains à plat sur la table, de baisser les yeux et d’ouvrir les cuisses sous la table. Légèrement paniquée, elle obéit en silence. A partir de cet instant, elle était à moi. J’ai ouvert sa veste en frôlant ses tétons, j’y revenait par un léger pincement pour bien les faire durcir. Jeanne gémit doucement sans bouger, les yeux toujours baissés. Je lui ai décrit comment les choses allaient se passer, comment j’allais m’occuper du couple qu’elle formait avec Jacques son mari. Avant de partir, je lui demandais d’appeler son mari pour lui dire qu’il était cocu désormais et qu’elle avait pris l’engagement qu’ils m’obéiraient tous les deux sans discuter. Rendez vous est pris pour le lendemain dans un hôtel du centre de Paris, en terrain neutre pour la première fois. Avant de parti, je lui demandais d’aller aux toilettes retirer sa culotte et de ma la remettre. Elle revint avec un grand sourire et un petit morceau de dentelle au creux de la main. Jeanne avait des instructions précises.
Le lendemain, j’arrivais en avance à l’hotel, dans la chambre réservée par Jacques. Pile à l’heure, ils sont arrivés. Je saluais Jeanne par un long baiser et mes mais qui s’égare sur ses nichons (les mots crus étaient obligatoire à partir de cet instant), je vérifiais qu’elle n’avait pas de culotte. Je saluais Jacques, en lui indiquant la salle de bain et en lui donnant le sac que Jeanne avait avec elle. Il interrogeât sa femme du regard « j’ai promis que tu obéirais. Alors prend ce sac, tu vas comprendre. Nous devons obéir à S. Tu voulais être une lope, c’est le moment ».

Enfermé dans la salle de bain, il mit du temps à ressortir. Pendant ce temps, Jeanne et moi, nous nous embrassions somme deux amants, je lui bouffais un peu la chatte avant de lui faire gouter son jus sur ma langue quand Jacques ressorti habillé d’un porte jarretelle, d’un soutien gorge et d’un tablier en dentelles. Une jolie petite soubrette. Je lui indiquais un fauteuil sur lequel je l’ai attaché et bâillonné.
J’ai pu pendre Jeanne devant son mari avec plaisir, elle s’est révélée une véritable hotwife, très salope. Elle s’est exhibée cuisses ouvertes devant son mari pendant qu’elle me suçait, elle lui a montré son anus avant que je ne l’encule en lui disant que tous ses trous étaient pour moi, qu’il n’était qu’une lopette. Elle a passé ses doigts dans sa chatte pour faire gouter son jus à Jacques qui bandait comme un âne. Au bout d’un moment, j’ai senti que je ne tiendrais pas plus longtemps. Jeanne a été obligée de soulager son homme, elle l’a branlé et je lui pousser la boucher vers son membre pour recueillir son foutre avant de lui rouler une pelle au foutre. Elle l’a fait avec beaucoup de vice, pour Jacques c’était une première mais elle lui a fait tout avaler. Avant de le détacher, je me suis fait sucer par les deux bouches, Jeanne lui a montrer comme faire. Il doit faire des progrès mais il a sucé sa première queue avec curiosité et finalement plaisir. Pour finir j’ai jouit sur les seins de Jeanne que Jacques a dû nettoyer avec sa langue. Jeanne était tellement chaude qu’elle s’est branler en voyant son mari laper mon foutre.
Je revois ce couple régulièrement. C’est à chaque fois un vrai plaisir. Jeanne a préparé l’anus son homme en l’élargissant régulièrement et il va bientôt se faire enculer. Jeanne s’est révélé être une belle salope, très chaude qui voudrait aller plus loin et découvrir la pluralité. C’est aussi pour bientôt…
Si des couples ont envie d’explorer ces désirs, qu’ils n’hésitent pas franchir le pas.

A bientôt

3 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription