Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Relation avec mon ancien amant !!!

! Signaler un contenu abusif

J’ai terminé de travailler à quatre heure et Simon va arriver bientôt au Tim Horton , terminus du Allo-Stop. Je suis avec mon amoureux, Stéphane, en voiture et nous venons le quérir. Je le vois alors descendre d’un véhicule et entrer dans le restaurant. J’accoure sur ses pas et le rejoint à l’intérieur. Lorsqu’il m’aperçut, il se dirigea vers moi et m’embrassa passionnément sur la bouche. J’étais visiblement surprise et contente. Nous nous sommes ensuite rendus chez nous. Pour la première fois mon amoureux fessait la connaissance du fameux Simon, dont je lui avais si souvent parlé. Arriver chez nous, nous nous sommes assis sur le divan, Stéphane à ma gauche et Simon à ma droite. Pour cette fin de semaine, il avait été convenu avec mon amoureux que toute l’attention devrait être dirigée vers Simon. Je serais amoureuse de deux hommes et mon entre-jambe serait la possession de Simon. Nous avons pris quelques consommations. Je me sentais divisé entre l’envie d’accorder de l’attention à Simon, mais je me sentais mal de ne pas en offrir à mon amoureux également. Je ne fis rien, pas un geste en faveur de un ou de l’autre. Le courant ne passait guère entre Stéphane et Simon, mais je n’en remarquais pas trop rien pour l’instant. J’étais fébrile. Un homme que je désirais depuis nombre d’années passées sans nouvelle de lui, était désormais assis à mes côtés. Bien sûr nous avions l’idée en tête de nous retrouver dans la chambre à coucher durant la soirée pour échanger nos ébats sexuels. C’est alors que pendant que mon amoureux quitta le salon pour les toilettes, j’eu la demande directe de Simon pour que nous quittions le salon et allions à la chambre à coucher. Au retour de Stéphane, je lui annonçai la nouvelle. Il fut un peu pris de surprise, car la soirée était encore jeune, mais il nous accorda le droit d’aller dans la chambre. Je me dirigeais vers la chambre d’un pas convaincu en compagnie de Simon. Arrivé dans la chambre, nous ne perdîmes guère de temps à se livrer aux ébats sexuels. Il me poussa un peu brusquement sur le lit et avec ferveur il me prit. J’ai alors glissé un dildo entre mes fesses, histoire d’ouvrir le chemin à cet accès jusqu’alors réserver à mon amoureux. Il me prit par derrière et c’est alors que je laissai échapper des cris de jouissance. Il m’embrassait passionnément et l’expérience était des plus enivrantes. Il a visité tous mes orifices, à mon grand plaisir. Après quelques pénétrations nous regagnions le salon en compagnie de mon amoureux. En la courte absence de Simon, partit pour les toilettes, je confiai ouvertement à mon amoureux ce que nous avions fait. Soit qu’il m’avait prit entre les fesses, en avant et que je m’étais délecter de son membre. Il faut dire qu’il est bien équipé et s’est s’en servir. À coup bien saccadés, il m’avait pénétrer. Point besoin de condom, je lui offrais mon corps. Mon amour était ravi. Il trouvait l’expérience excitante. Il tentait d’entendre nos ébats à travers les murs, pour son plus grand plaisir.
Après avoir prit une pause, nous retournâmes dans la chambre où là encore nous avons assouvis nos désirs charnels. Nous en avons profité pour discuter et mettre quelques points au clair. Je lui ai avoué qu’alors que je le fréquentais jadis, je l’aimais et que je le trouvais beau. Il me répondit, tu m’aimes encore, ce qui n’était pas totalement faux. Nous avons continué à nous enlacer et à passer à l’acte. Je jouissais sans retenue.
Il était rendu environ 6 heure du matin que Simon tombait de fatigue. Il s’est allongé dans le lit, j’ai fermé les rideaux et je suis allé rejoindre mon amour dans le salon. Moi aussi j’étais fatigué. Mon amour me proposa alors d’aller dormir avec Simon un peu. J’étais divisé entre l’envie de rester auprès de mon amour et celle d’aller rejoindre Simon. Comme j’avais fais la promesse de m’occuper exclusivement de Simon, je suis allée le rejoindre sous la couette. Pas quelque minute plus tard, il pénétrait encore en moi. Je n’ai jamais sus lui dire non, donc je l’ai laissé faire. S’en suis des cris de jouissance. Mon amour qui était dans la pièce voisine entendit à nouveau nos ébats. Il fut prit de colère. J’étais supposer aller dormir et je m’envoyais encore en l’air. Il cria que s’en était fini, que Simon devait rentrer chez lui. Aussitôt je couru hors de la chambre et montra la porte à Simon. Mon amour avait rejoint la salle de bain, où il se faisait couler un bain. J’ai à peine eu le temps de trouver le numéro d’Allo-Stop sur Internet pour le retour de Simon, qu’il franchissait le seuil de la porte. Sans lui offrir un baiser d’au revoir, il quitta notre domicile.
Je me suis aussitôt rendu à la salle de bain où j’ai sauté dans le bain avec mon amour, l’implorant de ne pas me quitter, car il m’avait montré le chemin de la porte. Nous nous sommes chicanés quelques heures avant que l’harmonie revienne partiellement.
Ce qui avait poussé mon amour à agir ainsi, c’est qu’il se sentait à l’étroit dans l’appartement et que finalement offrir toute l’attention à Simon, n’était pas la meilleure idée qu’il soit. La paix était néanmoins revenue et après discussion, nous avons fait l’amour. Rien de plus grisant pour mon amour que de me prendre après qu’un autre m’eu prit. Le sperme de Simon était toujours en moi et il n’en fallu pas plus pour faire monter le désir de mon amour.
Après avoir fait l’amour, je lui racontai ce qui s’était passé avec Simon dans la chambre. Je lui racontai qu’il avait mit sa main autour de mon cou pour simuler un étranglement. Moi, dans l’euphorie, j’avais trouvé cela excitant, mais je n’avais pas mesuré l’ampleur du danger que cela représentait. Mon amoureux devient très colérique et une nouvelle chicane s’en suivit, pas du tout joli à voir. Nous vécûmes cette guerre froide durant près d’une semaine. J’ai dû manquer une semaine d’ouvrage, car je n’étais pas du tout en mesure de me rendre au travail.

Le temps passa et l’harmonie revient. Beaucoup de temps passa avant que nous rediscutions de cet évènement. Un jour mon amour m’avoua qu’il avait vécu parmi les meilleurs instants de sa vie lors de cet évènement. Il avait prit un réel plaisir à m’entendre jouir et s’excusait désormais d’avoir perdu son calme cette journée là. Il s’en voulait aussi d’avoir omit de mettre une caméra dans la chambre pour filmer nos ébats.
Pour lui, que j’ai couché avec Simon le rend très fier. Il savait que j’aimais faire l’amour avec Simon et même que j’avais quelques sentiments à son égard. Tout comme moi je suis heureuse qu’il m’ait choisi d’entre toute les femmes qu’il a fréquenté dans sa vie, lui aussi est heureux d’être l’élu de mon cœur. Il sait à quel point j’ai apprécié avoir des relations avec Simon. Cependant, on ne peut pas comparer ma relation avec Simon, d’avec celle de mon amour. Simon est un peu brusque et chaud lapin. Nous pouvions avoir plusieurs relations à répétition et c’est vrai qu’il me fait crier. Avec mon amour, c’est doux et langoureux. Je n’ai pas de préférence, j’aime les deux approches. Mon amour me dit qu’il aurait aimé être un amalgame des deux. Moi je lui dis que je l’apprécie tel qu’il est.
Cet évènement qui aurait pu nous séparer à jamais a en fait eu toute autre répercutions. La discorde qui a suivit cet évènement nous a rapprocher plus que jamais. Cela nous a unifiés. Nous avons dû nous confier à cœur ouvert sur nos sentiments et ce que nous avions vécu respectivement. J’ai été confronté à un choix lors de notre dispute. Mon amour ne semblait plus vouloir de moi et je me demandais si je devais rejoindre Simon. J’ai patienté et j’ai attendu le retour de mon amour. C’est le seul avec lequel je veux partager ma vie. Il est l’amour de ma vie. Un jour il avait dit, si notre amour traverse cette tempête, rien ni personne ne viendra le détruire. Voilà, personne ne viendrait détruire notre amour.
Aujourd’hui nous sommes plus unis que jamais. Notre couple repose sur des bases solides, comme la confiance et l’honnêteté. Nous parlons désormais souvent de cet évènement et avec du recul, nous trouvons que ça l’a apporté beaucoup à notre relation. De plus, ce fut une occasion où je pris du plaisir avec un autre homme, ce qui plait énormément à mon amour. Il m’a offert mon entière liberté sexuelle en échange de sa fidélité totale. Pour lui, ce fut un cadeau. Il est fier d’être mon époux. J’ai profité de la liberté qu’il m’a offerte et ça nous rend heureux.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription