Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Redonner envie a sa femme

! Signaler un contenu abusif

Bonjour

Voila je viens ici pour trouver conseils et aides
Moi et ma femmme avons aborder le libertinage en 2014.
Il y a eu envie de notre part a tous les 2
Madame a meme concrétiser mon envie alors que j’étais en déplacement elle a eu une relation sexuelle avec un autre homme avec mon autorisation bien évidemment
1 expérience en tout
On a eu notre 1er enfant apres et depuis plus rien
Le soucis moi j’ai toujours ce désir mais elle non depuis la naissance de notre enfant
Elle n’a plus l’envie de cette pratique pour des raisons que je connais
Elle ce trouve moche physiquement depuis la naissance kilos en trop, vergetures
Mais c’est surtout le fait d être maman c’est surtout sa a mon avis qui la bloque
Elle ce sentirait sale comme elle dit
Je suis maman je ne peux pas faire sa
Donc voila je viens trouver de l’aide pour relancer l’envie de ma femme a ces pratiques libertine

20 Commentaires

  • Si je défonce une porte ouverte ce n’est pas celle là. Je dois mal m’exprimer.

  • On est tous d accord que le candaulisme est un fantasme masculin. Biensur que ce qu on attend de nos femmes c est pas conforme au couple traditionel . Vous defoncez des portes ouvertes.
    Tous le monde n a pas la chance d avoir une épouse qui écarte les cuisses a la moindre occasion. Alors oui, bcp d hommes de notre comunauté cherche a convaincre leurs épouses. Vous y voyez la marque de la manipulation, d accord avec vous mais dans ces cas la les femmes nous manipulent constament. Je suis sur que si jeremy c est acouplé avec sa femme et si il a voulu lui faire un enfant etc c est parcequ il sentait qu il s épanouissait et qu il s epanouirait a 100% avec son épouse. Et puis paf. Apres le mariage, apres l enfant, finalement madame a changé d avis. Ca peut ce comprendre, il faut le respecter. Mais qui a manipulé qui ? j ai connu des tas d hommes qui me racontaient comment ils baisaient du matin au soir avant le mariage et puis apres, c est deux fois par semaine et encore. J ai un amis qui allait en club avec sa femme, apres le mariage elle lui a dis non.
    Biensur qu elle a le droit de dire non, biensur que personne ne peux la forcer et qu il n existe aucun contrat de mariage obligeant une épouse ou un époux a satisfaire toute les envies de son partenaire apres la ceremonie.
    La vie a deux, c est un échange. si ma femme a accepté de se marier et de faire 3 enfants avec moi, c est qu elle m aime etc mais surtout elle a trouvé en moi un homme qui pouvait assumer financierement et moralement nos enfants et assurer une stabilité. Si apres le mariage et les 3 gosses, je lui annonce que finalement mon travail, j en ai marre, et que je vais m inscrire au rsa et aller boire le pastis avec les potes au bar du coin ( ma vrai passion dans la vie) ou d aller suivre les match du psg a l exterieur, je peux vous assurer que ca va etre ma fete. Est ce qu elle aura raison ? tous le monde lui donnera raison alors moi je vais continuer a assumer mes engagements.
    Je vais etre fidele, je vais aller bosser etc. Mais l amour dans tous ca ? mon epanouisssement personel ? j ai le droit de changer d avis moi aussi ? Si vous avez parlé de vos fantasme a votre épouse avant le mariage, et qu elle vous a accepté tel que vous etes, et bien il faut qu elle l assume aussi dans le futur sinon c est malhonnete. Ma femme ma dis recemment que j etais bordelique, jlui ai dis oui mais enfin, j ai toujours été bordélique j ai pas changé. Elle ma repondu oui mais que maintenant avec 3 gosses, c est plus possible et que je devais changer. Pareil pour les taches menageres, pareil pour s occuper des gosses, pareil pour la voiture, maintenant je conduis trop vite a son gout, pareil pour le choix des vacances, pareil pour mes reveil tardif, pareil pour mes loisirs, ma facon de péter au lit etc.... J ai changé C est ca aussi l amour, comprendre sa femme, ses envies les respecter, mais tout cela doit etre partagé. Vous allez me dire que mes exemples sont caricaturaux. mais c est au contraire c est exactement ca. Pour bcp d hommes, le mariage c est l occasion d avoir des raports sexuel illimité. et pour les femmes, le mariage c est autre chose, essayer d avoir un enfant et de procréer, d avoir la securité etc.. C est complétement bestial on est comme ca. Mais ca doit rester un échange honnete. J aporte ceci tu apportes cela et ensemble nous sommes heureux ou presque. Mais celui qui ne respecte pas ses engagements est celui qui triche. L habitude en droit est concideré comme un acquis. Si une femme annonce a son mari que finalement le libertinage c est plus son truc, c est aussi malhonnete que si un homme annonce a son épouse que finalement l hétérosexualité c est plus son truc et que maintenant il est homo. Mais ne t inquiete pas mon amour on reste ensemble, J ai changé et tu dois le respecter. La encore ca parait completement dingue comme exemple mais un vrai candauliste sera d accord que le candaulisme c est un mode vie et une sexualité bien diferente qu un couple heterosexuel classique. Enfin je respecte votre facon de pense et j adore discuter avec vous mais j avoue etre surpris de voir une tel réaction sur un forum candauliste.

  • Je trouve Slynud, ton analyse particulièrement adulte et pertinente. Quant à savoir si l’épouse de Jeremy reviendra un jour vers un désir dont on peut espérer qu’il soit aussi le sien, ça ne dépend que de la sincérité de son mari, de la qualité de leur dialogue, de l’évolution de la situation familiale garantissant pour cette femme responsable que leur enfant n’en subisse aucun contrecoup, et aucunement de stratagèmes aussi malhonnêtes.... qu’inefficaces, puisqu’apparemment cette dame ne serait ni une gamine ni une girouette.
    Pour conclure après ces longs échanges, je risque ici cette conviction profonde : quand le candaulisme est un jeu entre adultes consentants et se respectant mutuellement c’est de l’anticonformisme, dans le cas contraire, c’est une perversion.

  • Wahou, ça envoie cette discussion ! Tant mieux, ça débat, ça change des commentaires du style "Merci, ton histoire est très excitante et bien écrite et blalalalalal". Claude a raison de rappeler le respect de la femme dans le candaulisme. On entend souvent le respect de la femme dans ce forum comme le fait de la traiter comme une reine parce qu’on lui donne l’occasion (Oh gentils hommes que nous sommes !!!) de prendre du plaisir avec un autre, des autres. Et ça se termine souvent par : j’ai insisté mais au final elle y prend un grand plaisir. Ok, très bien, mais ça ne se passe pas toujours comme ça, et il existe des femmes qui n’ont pas ce trip et ne l’auront pas, quel que soit le stratagème employé par leur mari. Donc si dans le candaulisme il faut être honnête c’est d’abord avec soi-même : qu’est ce qui prime dans ma démarche, mon propre désir ou l’épanouissement de l’autre et de mon couple ? Il ne faut pas traiter sa femme comme une gamine qui ne saurait pas ce qui est bon pour elle. Surtout que dans le cas de Jérémy, ils ont déjà évolué dans le milieu libertin et eu des relations candaulistes...sa femme sait donc de quoi il s’agit et de l’impact que peut avoir cette démarche sur l’estime qu’elle a d’elle même en tant que jeune maman. Donc, il me semble que la question pour Jéremy est surtout de savoir comment il peut, au moins pour l’instant, mettre de côté son désir et être à l’écoute de celui de sa femme, qui n’inclue pas actuellement des relations avec d’autres hommes. Et juste un petit message à Claude : ça fait aussi du bien d’avoir sur ce forum des coups de gueule. C’est rarement les discours convenus et aseptisés qui font évoluer les esprits...

  • La perversion ce n’est pas le candaulisme mais le fait de vouloir forcer la main d’une femme qui a clairement exprimé son refus et pour des raisons qu’il faut être très sourd pour ne pas entendre : se sentir salie (le mot est très fort) et d’autant plus qu’elle est mère d’un jeune enfant. Quoiqu’on en pense à titre personnel vouloir insister en demandant conseil aux autres c’est à dire en étant demandeur de méthodes "indirectes" (j’entends par direct, le dialogue sincère entre mari et femme), ben oui je trouve cela pervers. C’est même comme cela que la perversion se définit.
    Mais je crois que Jeremy est plus inconscient que pervers et comme tu le remarquais justement, c’est mieux que tout le monde ne soit pas d’accord, ça aide à réfléchir. L’entr’aide c’est cela aussi.
    "Défenseur de la veuve et de l’orphelin" ! merci du compliment. Pas toi ?

  • Claude, quand tous le monde pense pareil c est que pas grand monde reflechi.
    Mais toi claude, toi tu es le defenceur de la femme et de l orphelin. Nous on est des pervers candaulistes. Enfin c est vrai que si on etait sur un site de tunning, tous le monde te donnerais raison. Mais voila claude on est sur un site de candaulisme ou les hommes aiment emmener leur femmes dans les club echangistes et les offrir a d autres hommes. Et puis je sais, ca va te parraitre dingue mais toutes les femmes ne sont pas adepte naturelement avec la pluralité masculine ou autre perversion. Certains hommes de notre communauté on besoin de convaincre leurs épouses. On s entraide voila tout

  • Etant donné le cocooning unanime autour de l’auteur du post je doute qu’il ait eu le loisir de réfléchir. Il aura été beaucoup plus consolé que choqué.
    Le tabou du jugement est une hypocrisie. Tout le monde juge à longueur de journée, vous les premiers, mais tout le monde se récrie si on le lui fait remarquer. En bon français, penser et juger sont synonymes. Ne pas confondre juger en tant qu’émettre une opinion, éventuellement négative, et poser un verdict, ce qui est à 1000 lieues de ce qui nous occupe ici.
    N’importe qui en dehors de ce site serait d’accord avec moi : Il y a des choses qui ne se font pas, ce que demande Jeremy en est une.
    Or ici, belle unanimité pour critiquer non pas l’indélicat mais celui qui relève l’indélicatesse.
    "Passage nerveux" selon Tyroler. Non, pas coup de sang. Coup de gueule ! comme j’en avais déjà piqué un sur le thème des MST. Car j’ai deux deux tabous sans hypocrisie : le respect des femmes et l’inconscience criminogène des spermophiles.
    Comment interpréter le silence de Jeremy : il ne s’en remet pas, il s’en fout ou il réfléchit.
    Une telle unanimité contre une opinion qui, au minimum "se défend", pose problème. Comme si le réflexe de solidarité annihilait toute autre considération.
    Je persiste dans mon ressenti, mon opinion, mon "jugement", mais je choisis sans doute mal l’endroit pour l’exprimer. Paradoxalement la cause des femmes n’est peut-être pas celle des candaulistes.

  • Je cite : "Et où est l’amour conjugal dans tout cela ? [...] avec quelqu’un qui ne respecte pas le désir maternel tranquille de sa femme, [...]".
    Si ça ce n’est pas du jugement... En attendant on entend plus parler de l’auteur du post, c’est dommage... J’espère qu’il n’aura pas été trop choqué par ces "non-jugements".

  • Si Claude345 a un passage nerveux, le mieux est de le laisser se révolter tout seul. Ce n’est peut être pas "sa période" pour discuter. Par contre pour vous Jeremy si votre compagne passe , comme toutes les femmes mères une période de "maternité totale", respectez sa façon de vivre sa sexualilé en tant que maman. Le renouvellement d’une acceptation du candaulisme n’est pas une obligation. Et même si ce refus devait persister il vous faudra faire avec. Mais surtout, pas de reproches, pas de chantage ni de harcèlement. Patience ! Elle vous avait donné ce plaisir, cette joie, ces jouissances, soyez heureux en vous souvenant.

  • Je ne "le" juge pas mais j’exprime une opinion sur sa demande. Si c’est interprété comme un jugement, bon ! Et pourquoi pas ? ce serait donc ici le seul tabou. Voilà un forum où tout est permis sauf émettre une opinion pouvant être ressentie comme un jugement ! expliquez moi ça.
    A part ça rien à ajouter.

  • Claude. ici personne ne parle de forcer son epouse. Je pense aussi que le plaisir candauliste n existe que si la femme est excite. Sinon c est franchement fade.
    Moi j acompagne ma femme faire du shoping, elle est ma reine. Je voulais pas d enfant, maintenant j en ai 3. Elle n est pas attirer vers le candaulisme. Mais je l ai pousse, elle a trouver un amant, elle ne la vu qu une fois mais elle etait toute excite comme une ado pour son rdv.
    Je la voyais chater sur watsup jusqu a 3 h du mat avec le mec.
    Bref, nous ne parlons pas ici de ghb ou de faire boire sa femme plus que de raison pour l insiter a etre partager.
    Jerem demande des conseils a la comunaute, tu a le droit di repondre et de donner ton avis qui est certe interessant mais tu na pas le droit de le juger. Tous le monde ici respecte son epouse. c est le principe du candaulisme.

  • " l’opportunité ou non de réveiller des désirs liés au candaulisme chez sa femme"(Karelimo)
    oui, tout est là !
    2 cas de figure : - le désir est là mais il faut l’aider à dépasser ses inhibitions : il est de meilleurs moments que d’autres dans la vie pour cette démarche, mais sur le fond pas grand chose à redire
    - elle ne veut pas parce qu’elle se sent salie, parce que cela lui paraît incompatible avec la présence de ce jeune enfant (qui n’était pas né en 2014) : NON, il faut la laisser tranquille, on verra plus tard si tant est qu’un non désir aussi clairement exprimé en termes de mauvaise image de soi puisse revenir, mais sait-on jamais.
    Opinion claire plus que jugement de valeur mais si jugement de valeur il y a, je l’assume.
    Certains s’étonnent de la vigueur de ma réaction. Je l’assume aussi. L’égocentrisme machiste, l’incapacité à mettre un frein à ses pulsions quand elles sont aussi déstructurantes, me scandalisent.
    Ai-je tort de le dire ? peut-être car c’est j’en conviens un peu dur pour Jeremy, mais non car trop de choses qui dérapent franchement passent sans provoquer de réaction. Or un forum c’est fait aussi pour réagir, pas seulement pour lénifier tendrement.
    Sylnud rebondit sur mes propos (pour s’en démarquer plus loin et c’est son droit le plus respectable) et place cette phrase si pertinente qui me semble tout résumer : "il me semble quand même qu’il est intéressant de s’interroger sur certaines pratiques pour arriver à notre but, où commence la manipulation et quand les hommes doivent accepter que leur désir n’est pas forcément celui de leur femme et qu’il ne restera qu’un fantasme. "
    Et là je m’adresse à Candaule : crois-tu que ce que tu nommes sur ton site "communauté" ne doive pas se défendre de ce qui la met dans son tort au regard de la morale la plus élémentaire et la dévalorise ?

  • J’interviens rarement sur les discussions du site, mais là j’ai vraiment envie de rebondir sur la remarque de Claude345. Même si la question est posée de manière passionnée et peut-être un peu brutale pour Jerem35 qui est en questionnement, il me semble quand même qu’il est intéressant de s’interroger sur certaines pratiques pour arriver à notre but, ou commence la manipulation et quand les hommes doivent accepter que leur désir n’est pas forcément celui de leur femme et qu’il ne restera qu’un fantasme. Pour ma part ce n’est pas la première fois que je me pose la question en lisant les commentaires des uns et des autres, voire dans ma propre démarche. Dans le cas de Jerem35, je pense qu’il ne faut jamais oublier l’épanouissement de votre femme, prioritaire et dont dépendra votre propre épanouissement, sexuel et autre. Donc si elle se sent mal dans son corps, aidez là à se sentir mieux en l’incitant à pratiquer du sport par exemple, en lui montrant à quel point elle reste désirable. Si elle a du mal à se sentir amante et qu’elle ne se sent que maman, essayez avec elle de savoir pourquoi, réservez-vous plus de soirées à deux en faisant garder votre enfant, élaborez des plans pour garder une intimité de couple et expliquez lui comme c’est important pour vous. Si votre plaisir est votre seule motivation, nous rentrons dans ce que Claude345 dénonce. Si le bien être de votre femme, et donc de votre couple vous anime alors nous sommes simplement dans ce qui me semble être la volonté de construire un couple harmonieux, avec ou sans libertinage ou candaulisme d’ailleurs.

  • Il me semble que Jeremy n’est pas venu pour obtenir des jugements de valeur sur l’opportunité ou non de réveiller des désirs liés au candaulisme chez sa femme.
    De (très très) nombreuses interventions d’hommes sur ce site sont liées à la façon de donner envie à une compagne de se lancer dans une aventure candaulisme.
    Je ne vois pas en quoi le fait que Jérémy soit un papa récent change à la question. Pour ma part, ma compagne et moi-même avons commencé nos expériences candaulistes quand notre premier enfant avait deux ans. J’ai du la "convaincre", comme c’est souvent le cas pour d’autres couples, semblerait-il. Cela n’a pas été facile, mais elle a adoré. Qu’est que la manipulation vient faire dans l’histoire ? Quel rapport avec la contemplation de la voir jouir du bonheur qu’elle prend avec l’enfant ? Franchement, messieurs, vous vous égarez...
    Ma compagne, quelques mois après la naissance de notre deuxième enfant, était je crois assez heureuse de retrouver son amant, avec et sans moi ; je l’ai un peu aidé à vivre à nouveau ses expériences et tout va bien comme ça. Le bonheur parental, tout aussi fort soit-il, n’ayant rien à voir dans l’histoire.
    Jérémy, à ta disposition si tu le souhaites, pour vous aider, toi et ta compagne, à vous reconnecter au candaulisme. N’hésite pas !

  • Cher Kamadeva, cher ami,
    La liberté est indissociable de la responsabilité et du respect de l’autre. La question de Jerem, regardez y de près, qui s’adresse à des tiers pour savoir comment forcer le consentement de sa femme me paraît effectivement indigne. Et la réponse, toujours gentille et diplomate, de Candaule, me semble bien faible. Elle serait adaptée à un petit enfant mais pas à un adulte, père de famille qui plus est.
    Jerem, pardonnez moi ce mouvement d’humeur, mais si votre femme ne veut pas, contrôlez vos pulsions et passez à autre chose. Je l’affirme clairement, le libertinage c’est un luxe de gens responsables qui n’oublient pas les priorités. Le respect de sa femme et de son enfant sont des priorités incontournables.
    Avec cher Kamadeva, toute mon amitié pour l’homme honnête et bienveillant que vous êtes.

  • Claude...que se passe-t-il ?
    Vous d’ordinaire si juste dans vos propos ? Je suis étonné de retrrouver un quasi sentiment de colère ...et peut être plus.
    L position de Candaule de laisser du temps au temps et je partage pleinement cet avis me semble plus juste et plus respectueuse de cette sacro sainte liberté que vous comme nous chérissons, non ?

  • Et qui va enfin dire, de façon claire, nette, cadrée, que notre femme est notre égale stricte, que sa volonté vaut la nôtre, que son refus est aussi légitime que notre désir, que nous sommes entre gens dignes et responsables, et que sinon le candaulisme n’est plus une aimable pratique de couple mais une pure et simple perversion (et je connais le sens des mots, si quelqu’un veut en débattre, bienvenu) ?
    Mais enfin si notre femme n’est pas libre, si sa liberté n’est pas respectable et respectée, si sa liberté a vocation a être méprisée, contournée, manipulée, peut-elle être une femme libérée ? Où est le plaisir ? dites moi : où est le plaisir ? un plaisir de petit nabab esclavagiste ?
    Et où est l’amour conjugal dans tout cela ?
    C’est bien de vouloir être gentil, mais gentil avec qui ? avec quelqu’un qui ne respecte pas le désir maternel tranquille de sa femme, son désir d’élever paisiblement son enfant ?
    ça va comme ça, non ????

  • claude, les choses ne sont pas toujours facile. moi je voulais pas de mariage et puis ma femme ma manipuler pour que je le face.
    en fait tous des compromis. ce n est pas de la manipulation. c est faire plaisir a la personne qu on aime. Si demain ma femme me disait qu elle me trouve encore plus beau en costume bleue, je changerais ma facon se m habiller.

  • Jérémy,
    Vos désirs ne sont pas les siens en ce moment, n’est-ce pas ?
    Ses désirs quels sont-ils ? Elle a peut-être tout simplement le désir de se vivre mère, de profiter de sa relation avec votre enfant, de savourer son statut de maman....
    Laissez à sa libido le temps de se s’éveiller à nouveau, cela prendra le temps qu’il faut pour lui permettre d’être plus épanouie après. Elle est riche de nouvelles émotions que la grossesse et la naissance ont révélé et qui prendront leurs places dans votre complicité. De grâce ne la pressez pas et contemplez la, regardez-la jouir du bonheur et du plaisir qu’elle prend avec votre enfant.
    Vous avez donné la vie bon dieu !!!! c’est fabuleux et le reste c’est pas grave ! Jérémy, prends bien soins de vous trois et à très vite

  • Donc votre femme, qui est une grande personne, ne veut pas et vous venez nous demander des conseils sur la manière de la manipuler, de l’amener où elle ne veut pas....
    C’est ça ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription