Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Re interrogations

! Signaler un contenu abusif

Bonjour
Merci pour vos comentaire.
Finalement je crois que j’ai le choix entre la peste et le choléra, si je refuse elle risque de me quitter un jour pour ce besoin de sexe et si j’acceptais elle risque de me quitter pour avoir connu mieux que moi.
Elle est très demandeuse de sexe.
Moi j’ai jamais raffolé du sexe.
Jeune, j’étais tout à fait attiré par les filles. Comme mes copains, je me demandais comment c’était, mais pas envie d’aller plus loin. Je ne me masturbe jamais.
Moi, quand j’étais adolescent, j’avais envie de câlins, de bisous, d’être tenu par la main, d’entendre et de dire je t’aime. Point. Les contacts physiques plus avancés, ben ça ne me plaisait pas.
Donc, à partir de ma première copine, que j’adorais, et en suivant avec les autres et maintenant avec l’amour de ma vie que j’ai aujourd’hui, ben le sexes c’est toujours pas mon truc, les parties de jambes en l’air tous ça.
Il m’est arrivé d’en avoir envie mais s’en plus.
Alors que ma compagne c’est le contraire.
Pourtant, curieusement, j’observe ou j’entends des choses. Des signes qui me disent que des femmes, n’aurait pas forcément envie de tout se sexe, tout le temps et partout. Que les rapports sexuels c’était bien, mais bon... pas tout le temps et pas trop souvent.
Quand j’ai rencontré mon amour merci à la vie pour cette rencontre, elle est gentille discrète attentionnée amoureuse.
Mais malheureusement pour moi elle est limite hyper sexuelle car elle est très attirée par les rapports physiques elle a une sexualité plus que débordante.
Cela ferais rêver les hommes de la terre entière !!! elle n’a aucun taboue,fellation éjaculation faciale buccale elle adore ça et en demande idem sodomie soumission insulte fesser porno bref aucun taboue, et moi ça me dérange, elle a même ses sextoy pour ses moment solitaire car elle pense au sexe tout les jour toute la journée...
C’est très souvent qu’elle me demande de réaliser des fantasmes érotiques (Jeux ou elle s’exhibe).
Je sais qu’il lui arrive de se sentir triste, déçue voir déprimée si je ne lui fais pas l’amour pendant quelques jours.
Je sais aussi qu’elle se caresse ou se masturbe régulièrement (plusieurs fois par semaine).
Après nos relations sexuelles, elle se sens inassouvie et elle a déjà envie de recommencer.
Mais moi je n’ai pas sa libido ni celle apperament de ces ex...elle me reproche de ne pas assez faire l’amour de ne pas la désirer de ne pas lui dire que j’ai envie d’elle sexuellement.
Faire l’amour tout les jours moi je ne peux pas...au bout d’un moment le désir n’est plus le même faire l’amour pour moi c’est des câlins de la tendresse...
Elle me fait la gueul par ce que je ne jouie pas dans sa bouche ou que je ne la sodomise pas ou parce que je ne parle pas assez pendant l’acte (elle aime les mots crus).
Et pourtant au-delà de l’orgasme et du plaisir, elle me dit que c’est le rapport de séduction ou plus encore se sentir désirable qui lui plairait en allant voir d’autres hommes. En se faisant dominer.
Pourtant c’est une femme très belle sexy féministe qui se respecte très épanoui et cultiver (elle vient de valider son doctorat à 25 ans) et elle est issue d’une bonne famille.
Peut être parce quelle me dis quelle a jamais connu ça... Le sexe à plusieurs.
Et du coup elle s’imagine elle avec d’autres hommes.
Hélàs, je comprend son envie d’aller voir ailleurs : la curiosité. Mais j’ai peur qu’elle trouve "mieux" avec eux, qu’elle en devienne accro, qu’elle veuille recommencer encore et encore, qu’elle me compare, voire même qu’elle me quitte. Aussi, elle me dit sans cesse que si j’allais voir ailleurs ça ne la dérangerais pas. Mais je lui dis que ce n’est pas mon envie. Et à chaque fois qu’elle relance le sujet, je me pose plein de questions. Elle dit aussi que cet acte ne s’apelle pas "tromper" puisqu’elle ne me cacherai rien mais dans ma tête, c’est "tromper".
Elle me dit qu’elle m’aime, qu’elle tient à moi, qu’elle veut vivre avec moi, qu’elle ne veut pas que l’on se sépare qu’elle veut m’épouser avoir des enfants avec moi.
Pour tenter de faire disparaitre son envie, j’ai décidé de changer : je suis plus coquin au lit, je lui fais souvent plaisir. Mais elle me dit qu’elle a envie de pluralité masculine, et curieuse de savoir ce que cela fait de coucher avec d’autres hommes.
Que faire ? La laisser coucher avec d’autres au risque qu’elle me quitte, qu’elle recommence ensuite. Ou le lui dire non et qu’elle me le cache et quelle le fasse sans m’en parler. Ou je ne sais pas.
Conseillez moi.

12 Commentaires

  • J’ajouterai que dans mon cas j’ai accepté parce que je ne suis plus capable d’assumer les envies de ma femme qui est plus jeune que moi et il était évident que vivre sans sexe quand on est méditerranéenne et qu’on a peine 40 ans (à l’époque) c’était une situation intenable. Par contre j’ai une entière confiance en ma femme qui ne me cache rien et c’est à partir de son honnêteté vis à vis de moi que cette confiance s’est installée et que la chose a été possible.

  • Je suis bien d’accord avec @Claude, présenté comme ça le problème semble insoluble. Personne n’a le droit de forcer son conjoint(e) à faire ce genre de chose contre son gré. @Matias a manifestement un manque de confiance en lui et je pense que sa copine s’est engouffrée dans cette faille en en plus @Matias a peur de la perdre ce qui ne fait qu’accentuer le malaise.
    Tout le monde n’est pas fait pour accepter et prendre du plaisir à voir sa femme s’envoyer en l’air avec d’autres personnes et c’est à mon avis un véritable supplice de le faire à contre coeur. Matias doit poser ses conditions s’il accepte et s’il se sent contraint d’accepter il doit avoir la volonté de dire "non" ... "je suis incapable de t’offrir ça" et si sa copine le fait derrière son dos il le saura tôt ou tard et en tirera les conséquences !! C’est inhumain de faire ça à contre sa volonté et on a pas le droit d’imposer ça à son homme. Certains y trouveront peut être du plaisir à a la longue mais d’autres souffriront et avant de signer devant monsieur le maire il est encore temps de mettre les choses sur la table, clairement et avec lucidité.
    La copine de Matias doit savoir elle aussi ce qu’elle veut, privilégier le cul ou sauvegarder son couple .... elle aussi a un choix à faire. Matias a choisi cette femme non pas pour son coté sexuel mais pour des raisons sentimentales et quand on tombe amoureux de quelqu’un on ne se pose pas la question de savoir si sexuellement on va tenir la route, on est amoureux tout simplement et point barre. Bien sur qu’elle partira si elle veut mais c’est le lot de tous les couples, celui qui veut partir s’en va quelles que soient les raisons et la peur maladive est malheureusement mauvaise conseillère mais en même temps elle est "humaine" ...

  • encore moi
    D’après une étude publiée dans MARIE CLAIRE, on ne ferait plus l’amour en… 2030 (LOL)
    Il semblerait que tu sois né trop tôt.
    Après cette boutade je vais te parler de mon cas.
    Quand ma femme m’a « avoué » être poly amoureuse, je me suis posé la seule et unique bonne question :
    Est-ce que je l’aime telle qu’elle est, pour ce qu’elle est ? La réponse a été immédiate : oui.
    La question subsidiaire moins facile était : est-ce que je vais assumer ça ? Mais la réponse était en partie contenue dans ma réponse à la 1ère question. Si je l’aimais telle qu’elle était pourquoi n’assumerais-je pas ? Pas par peur de la perdre (on ne peut pas perdre quelqu’un, aucun être humain n’appartient à un autre).
    En contrepartie, ma femme acceptait mes fantaisies candauliste. J’adore être le complice d’un couple candau, je trouve cela fascinant et émotionnellement riche.
    Et ça marche. L’un et l’autre nous nous acceptons comme nous sommes.
    Bien sûr ceci n’est qu’un texte et dans la vraie vie cela prend bien plus de temps que pour l’écrire. Le dialogue donc.
    On ne peut pas aimer quelqu’un pour ce qu’on voudrait qu’il soit, cela n’a aucun sens.
    Il semblerait que tu aimes une image romantique de l’amour et la personne avec qui tu es ne correspond pas à cette image, ça te déstabilise et te met en panique.
    Tu dis que tu fais des efforts alors que tu n’aimes pas le sexe, combien de temps pourras-tu tenir ?
    Je te cite LAO TSEU : 500 ans avant JC
    Les couples qui atteignent la seconde lune de miel (celle qui ne disparaît pas) ne sont pas des êtres extraordinaires. [...] Ces couples ont finalement appris à s’accepter profondément l’un l’autre. Ils se voient l’un et l’autre avec clarté et ne ressentent plus le besoin de faire pression sur leur partenaire pour qu’il change.

  • Bonjour Matias
    Présenté comme cela le problème est insoluble.
    La seule vraie question (selon moi) est "qui suis-je ?". Ce que je veux, ce que je ne veux pas, ce que j’accepte, ce que je n’accepte pas. Ni elle ni vous ne pourrez forcer indéfiniment votre nature. Avant de débattre entre vous, il serait bon que vous discutiez avec vous-même de vos limites.
    Il est probable que vous n’avez pas choisi une femme hypersexuée par hasard. Que cherchiez vous avec elle à l’origine ? où en êtes vous aujourd’hui de cette recherche ?
    De ces réponses dépend l’avenir de votre relation.
    L’indécision, l’incapacité de choisir, est la pire des raisons de rester ensemble.
    Si votre description est lucide, elle ne mettra ni frein ni limites à ses désirs. Les règles que vous chercherez à instaurer seront sans cesse franchies.
    Faites acte de refus ou d’acceptation mais situez-vous par rapport à cela.
    Auriez vous un problème avec la volonté ? C’est peut-être votre énergie qu’elle cherche et provoque. Ne faites pas abstraction de vous-même et vous la verrez peut-être rechercher le dialogue à un niveau que vous n’aviez pas prévu. Vous aurez alors la surprise de découvrir non pas une hypersexuelle mais une femme en demande d’assurance masculine.

  • Je trouve la présentation de TOMASINI simple, propre et efficace, donc je la lui pique.

    @TOMASINI donc. Je te rassure, la mienne aussi prend bien une petite fessée de temps en temps, mais pour rire. De nos jours une tape plus forte que les autres on se prend une baffe, et une vraie hein lol.

    @kiffekiffe Selon moi oui, elles nous laissent un choix, mais il est binaire : on accepte, ou on les perd et se sont les autres du coup qui y gagnent. Au choix donc, moi aussi j’ai choisi d’accepter, mais pas de gaieté de cœur, et tacitement. Sauf la toute première fois où je l’ai traitée de tous les noms d’oiseaux. Le comble du coup, c’est que vexée, il a fallu que ce soit moi qui m’aplatisse tel un paillasson pour la reconquérir. Depuis je pense avoir retenu la leçon : de nos jours ce que femme veut, y compris la mienne, Dieu le veut. Il a suffit d’une fois donc pour que la messe soit dite. Juste que j’ai encore du mal pour dire « amen ».

    @OLIVIER Tu as raison et on le sait bien : désormais elles peuvent nous quitter quand et comme elles veulent. Mais je comprends aussi MATIAS et ses craintes sur la comparaison. Avant on leur passait la bague au doigt, et question concurrence c’était versus cage de chasteté : elles nous devaient obéissance, fidélité et soumission. Question concessions par contre : on en est à devoir trouver logique leurs aventures avec leurs amants, et accepter leurs crises de jalousie et leurs menaces de nous quitter pour peu qu’elles nous trouvent au bureau avec la petite collègue sur les genoux au pot de départ en retraite d’un ancien. C’est de notre faute nous si elles sont canons, et si en manque de sièges le mouvement de balancier d’une perle de string agit sur un mec comme celui d’une pelote de laine sur un chat. Bref, tout ça pour dire qu’il faut du temps pour s’adapter à cette quasi inversion des genres, et que je suis assez proche du raisonnement de MATIAS, mais vu mon âge c’est sans doute plus logique.

  • C’est quoi cette peur maladive ?
    Mieux que toi (au lit) elle sait que ça existe. Et pourtant elle est encore là.
    Quoique tu fasses elle te quitteras si elle veut. C’est le dialogue, les éventuelles concessions.... qui font tenir un couple. Pas la peur.
    Pourquoi es tu avec une fille qui aime le sexe alors que toi tu n’aime pas ?
    trouve toi une bigote ! Il y en a de très belles, mais bigotes.
    Si ton patron t’offre un poste dont tu n’as pas les compétences, tu vas dire quoi ?
    J’aime bien le salaire, j’aime le titre de la fonction mais j’ai peur d’être viré parce que je ne suis pas à la hauteur.

  • Matias m’interpelle car il est un peu dans le même cas de figure que moi toutes proportions gardées. Il n’est pas porté sur le sexe sa femme beaucoup, moi j’ai 65 ans et beaucoup de mal à combler mon épouse plus jeune et très demandeuse de sexe. Elle aussi m’a proposé d’aller chercher ailleurs ce que je ne lui donnais plus sans pour autant avoir envie de me quitter. J’ai dis oui et après avoir testé plusieurs façons différentes, amants réguliers (ça finit souvent mal) rencontres sur internet etc .. nous avons opté pour les clubs que nous fréquentons une ou deux fois par mois. Je l’accompagne, je la laisse s’amuser comme elle l’entend et quand elle a choisi un partenaire je la laisse "baiser" avec lui (parfois eux) tant qu’elle en a envie et ensuite nous nous retrouvons tous les deux, moi amoureux comme jamais et elle satisfaite d’avoir pu se lâcher avec un homme.
    Moi non plus je n’avais pas envie de la savoir avec un autre mais avais-je le choix ?
    Nous avons décidé de vivre ainsi et entre nous pas de mensonges ou de non-dit, tout se passe merveilleusement bien.

  • @Voyage , tu sais y en a encore qui aiment être mises en travers des genoux pour prendre une fessée ... mais c’est un autre débat lol.
    @Candaule quand tu dis qu’on ne peux pas être jaloux du bonheur de nos parents ou enfants tu oublies juste que dans l’amour que l’on porte à enfants et parents la dimension sexuelle n’existe pas ... et ça fait une énorme différence !! Je suis d’accord sur le fait que c’est la peur qui inhibe dans ce cas de figure et la peur comme le dit l’adage n’évite pas le danger. Je ne voudrait pas être dans la peau de @Matias car effectivement pour lui c’est choisir entre la peste et le choléra mais malheureusement il sera tôt ou tard contraint de faire ce choix et comme le dit @Tyroler ou il accepte qu’elle baise avec d’autres et il la garde ou il refuse qu’ elle baise avec d’autres, elle baise quand même et à terme il la perd. Etre obligé de faire ce choix, je me mets à la place de Matias c’est très dur et malgré tous les conseils des uns et des autres, dans les deux cas il aura forcément peur de la perdre.
    Si je peux me permettre, sachant qu’elle ne va pas devenir "prude" du jour au lendemain, accepte en posant tes conditions. Si tu lui dis ok vas-y il faut clairement que les amants restent des amants d’un soir et non pas des amants réguliers car le fait de revoir la ou les mêmes personnes ne fera qu’accentuer cette peur et te rendra le quotidien invivable. Un plan cul = 1 amant et y a des sites sur lesquels trouver un homme pour un plan d’un soir est d’une grande facilité pour une femme.

  • Bonsoir Matias,

    Au moins elle te demande la permission toi, et selon moi elle recommencera oui. Et moi aussi j’ai toujours eu peur de la comparaison avec les autres mais feu la femme soumise au mari, feu le devoir conjugal, de nos jours elles ont tous les droits, voter, travailler, conduire, avoir un compte, porter le pantalon depuis peu, sisi, depuis peu, y compris celui de nous frustrer en temps que maris car les peines sont plus lourdes pour nous si on insiste que pour un violeur.

    Je ne vais pas te donner de conseils car chacun sa vision des choses hein. Je sais juste que 25 ans de mariage plus tard je me sens toujours aussi en danger mais je l’adooore toujours autant. Si parfois je dois fermer les yeux pour sauver le peu d’orgueil qu’il me reste, je le fais. Et pour me rassurer je me dis que finalement je ne suis sans doute pas un si mauvais coup depuis le temps puisqu’elle reste avec moi. Surtout que dans mon cas la concurrence devient rude. Elle fait dans les 30 ou 40 ans maxi alors que nous en avons 51 tous les deux, et ce sont donc de petits jeunes dans mon cas, entre 25 et 40 ans qui la draguent.

    Mais je suis d’accord avec toi. Vive le retour au bon vieux code civil d’antan quand on avait encore le droit de les mettre en travers sur nos genoux, culotte sur les chevilles, et qu’elles repartaient le popotin cramoisi quand elles nous en jouaient une. Juste que aussi vieux que je sois, moi non plus je n’ai pas connu ce temps, et inutile de m’insulter les filles, je plaisante hein.

    Cordialement.

    Alain

  • Déjà, pour commencer il faut absolument que tu arrêtes de penser qu’elle te quitteras parce qu’elle trouvera mieux. Il y a de très fortes chances qu’elle trouve mieux (d’après tes descriptions sexuelles) mais dans un couple il y a aussi l’amour. Ainsi tu as le choix : 1/ accède à sa demande et si elle est vraiment amoureuse elle restera avec toi malgré tout.2/Tu refuses et elle le fera sans ton autorisation et là elle partira avec un amant qui la satisfera. Résumé:1/elle baise ailleurs mais tu la garde-2/ elle baise ailleurs et tu la perds. TU CHOISIS. Essaye ! peut être aimeras-tu ça toi aussi au final.

  • Je partage le point de vue de Charlotte et je poserais une question :
    On aime ses propres enfants et on ne peux être jaloux de leurs bonheurs, de leurs plaisirs, de la même façon que l’on peut difficilement être jaloux de ses propres parents si ils sont heureux, alors pourquoi être jaloux avec la femme de sa vie ?

    Personnellement je pense que c’est la peur qui génère toutes les objections que vous formulez. La peur, c’est l’imagination qui génères des pensées anxiogènes et qui engendrent de la souffrance.

    Pensez positif et travaillez sur la complicité avec votre future épouse, exprimez lui vos peurs sans tabous et puis demandez lui de vous accompagnez pas à pas sans vous effrayer en cherchant avec vous quel serait le terrain sur lequel votre propre libido pourrait s’exprimer pour mieux vous retrouver tous les deux.
    Surtout prenez soin de vous

  • Bonjour Matias
    Je pense, qu’une expérience extra-conjugale permet de redonner un peu de piment à un couple.

    A mon avis, le risque que tu cours actuellement, c’est qu’à force de lui refuser ses envies, elle le fasse sans t’en avertir.
    Avoue que c’est super honnête de sa part, de te le dire comme ça.

    Les conséquences ne sont pas forcément la rupture. Elle ne trouvera pas forcément mieux ailleurs.

    En tout cas, je comprends parfaitement ton inquiétude.

    Essaie de comprendre ce qu’elle cherche réellement, autre que le simple fantasme de "coucher avec d’autres hommes ". Il y a certainement des choses (positions érotiques, actes coquins...) que tu n’as pas encore essayées, qu’elle ne connait pas et qu’elle a envie de pratiquer.

    En tout cas, maintenant qu’elle a lancé l’idée, elle ne va pas sortir de son esprit comme ça.

    Essayer le candaulisme c’est peut être l’adopter.

    L’important, c’est qu’elle comprenne que tu désapprouves ses envies, que ça te fait du mal, que tu as peur qu’elle ne t’aime plus.

    Mais c’est l’empêcher d’assouvir son fantasme qui risque d’être le plus dévastateur.

    Parlez, discutez, dialoguez, avec elle. Et acceptez ses envies.
    Bises à vous et si vous voulez un peu échanger vous avez mon mail.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription