Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Qui si frotte si pique

! Signaler un contenu abusif

Bonjour la communauté.
Je suis un petit nouveau et avant de vous poser ma question, je vous plante le décor. Nous sommes un couple quadra qui venons de débuter dans le candaulisme.

Notre première expérience trio remonte a un mois. Avant de franchir cette étape franchie nous avons beaucoup discuté et je lui ai avoué que j’aimerai la voir faire l’amour avec un autre homme. Sa réaction a été comme je me l’imaginais ( car je sais qu’elle avait ce fantasmes en elle ) elle a accepté.

Nous avons donc fixé des règles : je sélectionne des prétendants en fonction de ces critères, elle communique avec ces choix et décide de se lancer avec celui ou le feeling passe et ce suite à de nombreux messages et échanges virtuels, je m’occupe du scénario, je filme et je participe après qu’elle ait eu son premier orgasme avec cet homme puis si elle le décide je participe pour finir à trois, enfin il n’y a pas de suite car je ne supporterai pas un amant régulier.

Résultat, une première expérience totalement réussie. Une extase d’ excitation et de jouissance avant et pendant. Ma douce et tendre a pu profiter pleinement de cet inconnu et de deux hommes en même temps lui permettant d’atteindre 8 orgasmes en 4 heures de "séances. Notre règle de l’inconnu d’un soir fut respecter car elle n’a plus de relation avec lui et cela d’un commun accord.

La ou je veux en venir c’est la suite, car le deuxième amant avec qui ma douce communique en ce moment (une semaine), les choses ne se déroule pas comme prévu ( je veux bien être honnête comme JE l’avais prévu). Leur relation virtuelle est intense, il communique de longues heures ( je dirais même en connections quasi permanente). De la recherche de feeling nous sommes passé à un autre stade, celui du confident. Résultat je me sens totalement écarté du jeux et je suis en plein doute.

Au lieu de l’excitation de la rencontre, j’en ai effroyablement peur car si la rencontre est aussi intense que leur relation virtuelle cela risque d’être une bombe à retardement car après j’ai le sentiment que nos règles éclaterons en vol, notamment celle de l’amant d’un soir. Nous en avons discuté, elle me rassure mais je n’arrive pas à m’enlever ces doutes.

D’autre part, cette appréhension m’amène a penser que cette expérience va être un fiasco par ma faute car je ne me sentirai pas à l’aise, ce qui risque de perturber ma belle. J’ai ainsi allumé une mèche dont je ne maîtrise plus l’intensité ( Je n’avais pas la prétention de pouvoir tout maîtriser, mais vous savez comment son les hommes !!! ) et qui peut exploser avec des dégâts collatéraux.

Je pourrais encore l’éteindre, diriez-vous, mais ma femme à vraiment envie de cette homme et si je lui demande d’arrêter ( ce qu’elle fera pour me l’avoir dit ) j’ai peur que notre complicité coquines en pâtisse.

Il faut vous avouer que depuis que nous avons débuté cette expérience, notre couple n’a jamais été aussi fusionnel, empli de complicité et d’une intensité sexuelle jamais égalé en 25 ans de vie commune.

Je ne vous demande pas de solution mais j’aimerai avoir vos avis. Désolé de la longueur de ce récit pour arriver à cette non question mais je ne suis pas un habitué de l’écrit surtout quand il s’agit de ses propres émotions.

Merci d’avance. JM

13 Commentaires

  • Bonjour JEANVI
    au risque de déplaire à certains j’émettrais un avis (qui est celui d’un éternel débutant dans le CANDAULISME ) mais je dirais que je connais un bonheur intense à voir mon Ange prendre du plaisir sous les caresses d’un autre homme ... mais je ressent à chaque fois cette crainte (si minime soit’elle) de la voir "s’enticher" voire tomber amoureuse de son nouveau partenaire ... cette crainte beaucoup doivent la ressentir mais peu doivent oser l’avouer ... voir se l’avouer ... ce risque ne fait’il pas partie de la situation que nous provoquons ? ... ne cherchons nous pas à nous "mettre à l’épreuve" car même si certains en doutent ... ce risque il existe bel et bien. C’est mon avis c’est aussi ma crainte ... en tout cas tout cela à l’air de bien se passer alors ... BONNE CONTINUATION

  • Un amant,d’abord ,ça se discute ! De plus, il est bon aussi de parler avec lui.Je suppose que votre épouse a eu le bon goût de ne pas s’enticher d’un idiot .Se sera donc un plaisir de bavarder sur la chose autour d’une bonne bouteille...
    Personnellement je préfère un amant régulier car ma femme préfère son amant régulier...(ce que femme veut...). Sans rire,Je la trouve plus détendue ,je suis moins sur mes gardes et si on trouve la perle rare du type pas lourd qui s’occupe bien de votre épouse ,avec qui ces jeux ne virent pas au "plans culs" éculés ,qui reste complice avec vous dans les scénarios et l’action ...Gardez -le.
    Si votre épouse l’aime bien,tant mieux.
    Maintenant ,si ça devient une routine ,une façon de vivre... ;C’est chiant.Il faut d’autres épices et il n’y a pas que le Candaulisme dans la vie.

    Allez ,bonne bourre !

  • Bonjour Jeanvi78, je sais ce que tu ressent... Tu devrais dire a ton épouse de remettre la rencontre avec cette amant plus tard elle sera décu mais comprendra car elle t’aime.
    Faite vous du vécu avec des amants dont tu ne ressentira pas de ´menace ´ histoire d’apprendre a te connaitre et vous connaitre dans cette pratique, ensuite tu en viendra a accepter cette homme et même a lui permettre de le voir lui ou un autre régulièrement tellement la confiance sera grande entre vous ,c’est un peu le même chemin que nous que vous suivez... Mais un conseil ,pas avec lui maintenant sinon tu souffrira et tu la ferra souffrir aussi, soyez patients ...prenez des petits amants sans signification pour les début ensuite on lève la barre un peu.... Et vous serez heureux très longtemps comme couple candauliste.

  • Bonjour / bonsoir !
    J’ai lu avec attention votre témoignage et ses commentaires. Je rejoins mon cher Amon sur ce qu’il dit (c’est presque une habitude chez moi lol), mais je nuancerais son propos.

    Comme on l’a dit et redit, il faut être deux dans cette aventure pour qu’elle se fasse. Être deux pour s’écouter, se soutenir, se comprendre, avancer. Et je pense aussi que si l’un des deux ne se sent pas bien, quelle qu’en soit la raison, il faut mettre un stop et prendre le temps de la réflexion (toujours à deux).

    Quand Amon parle de non respect de l’autre, il ne le dit pas dans le sens que ce serait un acte malveillant. On peut tout à fait ne pas respecter l’autre et lui faire du mal sans en avoir réellement conscience.

    On peut aussi aimer sincèrement son conjoint, et tout de même se laisser entraîner par son enthousiasme et partir en vrille parce qu’on tripe trop sur le 3e larron. Nous pouvons tous déraper.

    Dans cette relation, la confiance doit être réciproque. Le mari doit faire confiance à sa femme, la femme à son mari. Ça implique aussi d’accepter que l’autre nous dise "Non là ça va pas, on arrête et on en parle". Accepter qu’on puisse soi-même être aveuglé par son propre désir, prendre sur soi et se freiner, ou stopper totalement s’il le faut, de façon temporaire ou définitive. C’est difficile, c’est frustrant, mais s’il y a bien un jugement qu’on doit prendre en compte, c’est celui de la personne qu’on aime.

    Aussi, à la lecture de tout ce que vous avez dit, je me demande si votre femme se trouve dans cette optique-là. Vous seul pouvez en être juge ici.

    Tout comme Amon, si ç’avait été mon conjoint j’aurais demandé l’arrêt de la relation avec la tierce personne. Au moins le temps que les choses soient mises au clair. Le fait est que j’ai déjà eu à faire cette démarche au sein de mon couple, et je ne le regrette absolument pas. De même, votre femme ne devrait pas non plus vous le reprocher si vous le faisiez avec elle. C’est pour le bien de votre couple, et il est normal que vous ressentiez des craintes, voire des peurs, et que vous les exprimiez. Dans le sens inverse, si elle était candauliste et avait un soucis avec une de vos partenaires, ne l’écouteriez-vous pas ? Ne prendriez-vous pas sur vous, ne ravaleriez-vous pas votre frustration parce que vous vous fieriez à son jugement ? Ne repartiriez-vous pas sur de bonnes bases ensuite ?

    C’est vraiment une situation désagréable, et comme vous dites, vous n’avez encore rien décidé. Je pense qu’il faudrait essayer de le faire assez vite pour pouvoir dissiper le malaise. Je vous souhaite de démêler tout ça au mieux, et vous envoie plein de bisous d’encouragement !

  • Oui, effectivement, là il y a un petit problème. Vous avez eu une première expérience qui a été réussie. Il ne faut pas vous focaliser sur cette 1ere expérience. Elle seront TOUTES différentes, les hommes seront différents, les façons de "faire" seront différentes, les lieux seront différents, et même les "avant-propos" seront différents. C’est un peu l’essence même du candaulisme. Si tous les amants étaient les mêmes, ou serait le plaisir. Si ta femme devait réagir avec tous ses amants pareillement, ou serait la découverte. Fais lui confiance. Elle sait que pour toi il y a un hic. Parlez-en avant de décider de la suite à donner. Elle peut très bien prévenir son "correspondant" de ton appréhension et voir, eux, comment se comporter pour la suite. Et si au final, tu préfères tout arrêter, vous stoppez tout. Autant pour l’un que pour l’autre il ne doit y avoir AUCUNE réticence. Parlez en avant car une expérience crispée pour l’un et ce peut être un gros problème pour vous deux après.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Pardon je n’avais pas lu votre dernière réponse, il n’y a peut être pas de règle explicite. Mais pour moi, si l’homme doute et a peur, la femme est sensée accepter et arrêter cette relation....

    Faites comme bon vous semble, je ne fais que donner mon opinion. Mais pour moi on ne doit faire une chose que si les 2 personnes sont partantes, cela concerne un déménagement, un lieu de vacances, faire un enfant.... et avoir un nouveau partenaire sexuel. Là, pour moi, vous n’êtes pas 2, elle est seule.

    Bonne chance

  • Mais c’est une aventure qui se fait à 2, hors là elle est seule, et ce n’est pas comme si vous hésitiez seulement, vous avez peur. Comment prendre du plaisir dans ces circonstances ? Comment elle pourrait prendre du plaisir en sachant que vous acceptez de le faire la peur au ventre ?

    Le Candaulisme, c’est accepter qu’un autre aille dans l’intimité de votre femme, un lieu qui, d’ordinaire est reservé à l’homme qu’on aime. Cette relation à dépasser des limites que vous vous etiez tous les deux fixés. A ce sujet : était-il au courant de ces limites ? Car si c’est le cas non seulement votre femme ne vous respecte pas, mais également son amant.

    Ce que je veux dire, c’est que toute relation sexuelle avec un autre comporte un risque, si ce n’était pas le cas les candaulistes se contenteraient de se filmer quand ils font l’amour à leur femme et se repasseraient la vidéo en boucle, mais non, car cela fait parti de leur plaisir aussi ce risque. La votre femme et cet homme sont devenus bien plus proches, bien trop proche... En temps normal, un homme normalement constitué s’inquièterait de cette relation, car si elle se sent bien avec lui, il suffit qu’il y ai un moment de moins bien dans votre couple et elle pourrait se sentir mieux avec lui qu’avec vous et entrainer une rupture (et qu’on ne me sorte pas "blablabla 20 ans de relation..." personne ne connait des couples qui se séparent après 30 ans de vie commune ?).

    Seulement, là, elle ne va pas se contenter de discuter avec lui, elle va faire l’amour avec lui, avec son confident, avec un homme pour qui elle est prête à accepter de vous faire de la peine. Ce n’est pas un individu lambda croisé en boite de nuit. De plus si cela se passe bien, pensez vous réellement qu’elle se contentera de ça et qu’elle ne voudra pas garder contact, en faire un amant régulier ? Qui sait, peut etre qu’un jour ils voudront se voir sans vous pour aller encore plus loin. Après tout, si on franchi une limite, pourquoi pas sauter les autres aussi ?

    Je repose la question que j’ai posé plus haut mais qui a pu se perdre dans ma réflexion : cet homme est-il au courant des limites que vous aviez fixé ? Car si c’est le cas, c’est un beau salaud. Car quand on couche avec la femme d’un candauliste, on doit respecter tout autant la femme que le mari.

  • Je n’avais pas lu la contribution d’Amon. Je ne suis absolument pas d’accord avec vous. Ma belle n’a enfreint aucune de nos règles. C’est le risque que cela se produise qui me fait douter. Je vous trouve très dur et dans tout les cas il n’y pas de faute à reporter sur l’un ou l’autre. Je savais très bien en décidant d’aller dans le candaulisme les risques encourus.

  • Merci pour ces contributions. Je suis d’accord qu’il faut que je me décide et si je dis oui il faudra que je l’assume jusqu’au bout. Comme il est si souvent écrit sur les contributions ces expériences doivent se vivre pleinement à deux, en total harmonie. je suis encore incertain sur ma décision. Ma belle est tellement excitée par cet homme que j’ai envie de lui faire plaisir comme elle m’a fait plaisir de tenter l’aventure. Je vais prendre vos conseils et peut être arrêter de poser dix milles questions. Notre amour est très fort c est le principal pour ce genre d’expérience

  • Pour moi, si votre femme veut absolument avoir une relation avec cet homme malgré votre peur, c’est qu’elle ne vous respecte pas. Vous avez fixé tous les deux des limites, elle a été au delà de celles-ci.

    Si ça avait été ma femme, je lui aurais sans doute dit que je ne veux plus qu’elle converse avec cet homme et nous n’aurions plus pratiqué le candaulisme pendant plusieurs mois / années.

    Quand on est en couple, on doit respecter les besoins des 2 partenaires mais aussi leurs craintes, ce qui n’est clairement pas votre cas. Et contrairement à ce que vous pensez, ce n’est pas votre faute mais la sienne d’après ce que je lis là.

  • Je rejoins cette métaphore, j’ai moi aussi eu l’impression d’avoir sauté dans un torrent. Je crois qu’il est illusoire de ne pas vouloir que son couple change quand on s’engage sur la voie du candaulisme, et plus généralement, du libertinage. C’est peut-être qui vous rend (et me rend aussi) les choses difficiles à accepter.

    En effet comme dit Kamadeva, les règles peuvent finir par devenir obsolètes, mais et alors ? Ayez confiance en la solidité inébranlable de votre amour, après tout vous êtes dans la même barque (pour filer la métaphore).

  • bonjour,
    un avis...la métaphore chinoise de l’homme qui tombe à l’eau dans un torrent tumultueux...se laisser flotter pour au moment opportun , nager de toutes ses forces et rejoindre la berge ou attendre un moment plus calme pour reprendre souffle.
    Rester zen...calme...les élans se calmeront devant votre stoïcisme ...ou continueront...certes votre règle du jeu sera obsolète, mais est-ce si "dramatique".... vous en inventerez d’autres et avancerez dans le lit de ce fleuve impétueux et imprévisible qu’est la vie,
    Etes-vous amoureux d’elle...est-elle amoureuse de vous...Oui alors soyez serein
    Au plaisir de vous lire

  • Bonjour Jeanvi,

    J’ai ressenti quelque chose de similaire après la dernière séance de ma chérie avec son amant (tu peux lire ma contribution si tu veux, tu t’y retrouveras peut-être).
    Moi aussi je me suis senti exclu de cette relation qu’ils avaient tissé entre eux, relation d’autant plus difficile à accepter que je savais ne pas pouvoir avoir la même avec elle. J’ai eu le sentiment que la situation m’échappait, que ma copine m’échappait. C’est difficile de mettre des mots dessus, mais ce n’était pas de la jalousie, puisque j’avais tout de même envie qu’ils recommencent.

    As tu envie que ta femme rencontre cet homme ou pas ? Je pense que c’est important de se poser cette question. Si c’est un non, alors il faut tout arrêter, et tant pis pour ta femme qui voudrait rencontrer cette personne. Après tout, le couple avant tout, non ? Elle sera peut-être déçue, mais vous êtes ensemble depuis 25 ans, vous avez une relation fusionnelle, sa déception ne durera pas. D’autant qu’on l’imagine mal rencontrer cet homme en sachant pertinemment que ça te fait souffrir.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription