Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Questionnements

! Signaler un contenu abusif

Bonjour tout le monde.

Mon homme et moi aimons beaucoup ce qu’on peut lire sur votre site (c’est mon chéri qui me l’a fait découvrir), j’ai bien aimé les témoignages, et j’ai donc eu l’idée de vous expliquer ma situation.
Je viens pour parler d’un truc qui peut arriver et j’ai peur de le faire alors que j’étais d’accord.

Mon homme m’a demandé ce que j’avais comme fantasme et j’ai dit que j’en avais pas spécialement. Il a insisté et j’ai fini par dire que j’aimerai bien faire ça avec un autre mec. Je pensais que ça allait pas aller plus loin parce qu’après ça il a plus rien dit.

Quelques jours sont passés et depuis il a changé de comportement. Quand on est dans la rue ou dans les magasins il me demande comment je trouve tel ou tel gars et si j’aimerai faire des trucs avec.

Il veut que je m’habille plus sexy. J’aime me faire belle et coquine pour lui mais je sens que c’est pas pour lui. Ce qui l’excite c’est que les autres me regardent et que je leur montre. Je suis gêné même si je commence par prendre goût au fait de pouvoir être vue.
Je prends toujours énormément de plaisir à faire l’amour avec mon homme et j’ai une sexualité tout à fait épanouie.
J’adore le sexe et la diversité des expériences que j’ai avec mon chéri.

Cela fait environ un mois que c’est comme ça et ce week-end il m’a montré une sélection de profils sur un site de rencontres. Il m’a demandé lequel je préfère et si j’avais envie de le faire avec lui. J’en ai choisi un et il a dit qu’il lui enverrait un message.

Je suis avec mon homme depuis 6 ans et avant ça j’ai pas eu beaucoup d’expériences. J’ai toujours été très réservée et j’ai jamais été à l’aise dans la drague et tout ça. Même rencontrer des nouvelles personnes j’aime pas trop ça. J’aime pas les fêtes non plus je suis très timide. J’ai tendance aussi à manquer de confiance en moi et je suis très sentimentale.
Bien sûr que l’idée de pimenter notre vie sexuelle me traverse souvent l’esprit, mais de là à passer à l’acte, pas facile, facile.

Je suis une grande angoissée qui aime bien que rien change et j’angoisse de devoir rencontrer quelqu’un et en plus faire l’amour avec.
Il m’arrive souvent de me faire draguer, on me dit souvent que je plais pas mal, mais je suis trop coincée pour aller vers les autres.
Mon fantasme est vraiment réel mais je sais pas si je suis capable de l’assouvir. Je me sens perdue et dépassée.
Je sais pas si cette peur est normale et si je dois me laisser porter par ce que mon homme veut organiser. Ou est ce qu’il vaut mieux stopper tout ça et laisser ce fantasme dans ma tête.
Je me sens tellement mal de pas être à la hauteur. J’ai tellement d’appréhension.
j’ai peur de ce qui se passerait lorsque pour la première fois je serais avec un autre mec. Mon chéri me dit que la vie est courte, et que s’interdire des choses par peur de ses propres réactions ou du regard des autres serai vraiment dommage.
Je suis pris entre deux feux. Car il est vrai que cela me fait fantasmer d’en parler lors de nos rapports mais encore pas tout le temps.

Ça me fait du bien d’en parler ici. J’ai pas d’amies à qui je peux confier ce genre de choses.

4 Commentaires

  • Bonjour,
    De notre côté nous avons commencé très doucement en club libertin, caresses, puis massages, de plus en plus intime etc..... tout ça en une dizaine de fois, pourquoi vous précipiter faites les choses progressivement à votre instinct, le choix de se rendre en club permet de voir et de commencer à votre rythme et seulement le votre.

    Bises.

  • Le candaulisme est difficile à accepter autant qu’à concevoir pour une femme, surtout pour celles ayant reçu une éducation judéo-chrétienne. Si votre mari est parvenu à vous parler de son fantasme, je peux vous assurer que la décision de "lâcher le morceau" n’a pas du être une mince affaire. C’est donc que ce fantasme est d’une grande importance pour lui. Mais surtout qu’il est très amoureux de vous. Déjà, pour démarrer la "rubrique" conseils, il vaudrait mieux lui demander d’y aller TRES doucement, piano. Vous pouvez commencer par le côté exhibition. D’abord, exhib très léger, puis au fur et à mesure de VOS acceptations vous pouvez forcer de plus en plus sur l’exhib. En démarrant ainsi, vous verrez bien TOUS LES DEUX si cela vous pose un problème quelconque. Comme vous le conseille très justement CANDAULE, il faudrait que VOUS arriviez à aimer vous montrer, plaire, et d’être fière de vous, ressentir le plaisir de l’exhib car si vous le faite, faite le surtout pour vous. Ainsi vous pourrez passer à l’échelon supplémentaire, le flirt, les échanges de caresses. Et ensuite, vous verrez cela arrivera tout seul. Mais demandez à votre mari d’avoir la patience de passer les "échelons" doucement. Et à chaque échelon, discutez-en assurez vous que tous va bien pour chacun de vous. Un conseil précieux : prévoyez un mot de passe qui donnera le signal d’un refus ou d’une demande d’arrêt immediat. 3ème conseil important : Si celui que j’appellerais le futur "complice" ne vous plait pas, ou si vous sentez qu’il n’est pas clair, sachez que vous pourrez lancer le mot de passe. Effectivement, la première "grande expérience" est primordiale. Si celle-ci est loupée, vous aurez du mal pour remettre ça. Alors essayez, faites en sorte de tout faire pour réussir la 1ère expérience, car le mode candaulisme est un monde spécial mais très agréable et très jouissif . Je vous dis MERDE pour la réussite, mais je pense que vous n’êtes pas complètement contre, puisque vous même vous dites que vous aimez en parler . Alors essayez, vous verrez bien. Si cela ne marche pas, une exhib, un baiser ou une caresse, ne sont pas des choses impardonnables surtout lorsque cela a été consenti et voulu par deux majeurs. Quant à savoir si vous serez à la hauteur, ne vous en faite pas, tout viendra naturellement.

  • Bonsoir
    Alexia inutile, de vous mettre la pression, arrêter de culpabiliser, il est temps d’apprendre à lâcher prise soyez décomplexée, sans le moindre stress, sans le moindre enjeu !!

    Il n’y a pas, il ne saurait y avoir de timidités incurables, pour tordre le cou à votre timidité, il convient d’agir. Fixez-vous, des petits objectifs lorsque vous sortez. que cela se fasse naturellement. Je crois que vous vous posez beaucoup de questions.

    Quoi de plus agréable qu’une soirée passée à partager un bon repas ou autres avec des personnes que l’on apprécie ?

    Surmonter votre comportement réservé en étant positif. Même si vous vous sentez nerveuse à l’idée de rencontrer un inconnu. Dépasser vos angoisses, cessez de vous demander ce que l’autre va penser de vous. Vous êtes timide, mais vous pouvez vous soigner et de fréquenter d’autres hommes sera un des meilleurs moyens de renforcer votre confiance en vous.

    Je pense que le candaulisme peut améliorer votre vie sociale.

    N’oubliez pas qu’en France en matière de sexualité entre adultes consentant tout est possible, et rien n’est obligatoire !

    Si un jour vous décidez de faire des rencontres coquines, c’est avant tout pour prendre du plaisir et pour vous divertir. Être la compagne d’un candauliste ne veux pas dire tout aimer et tout accepter. Le respect est la clé dans le monde du candaulisme.

    Votre conjoint doit respecter vos envies et limites, sans en laisser de côté et ce n’est pas à votre conjoint de décider pour vous.

    Discutez toujours avec votre conjoint avant d’envisager l’expérience candauliste, Il est important de fixer AVANT les limites que vous ne souhaitez pas dépasser. L’envie commune est indispensable et primordiale avant toutes rencontres, parler de vos envies mais surtout de vos craintes.

    Chacun a des limites et elles ne doivent pas être discutable.

    Fixez le premier rendez-vous dans un endroit neutre (restaurant, café, etc..). Si à l’issue de ce premier contact, vous n’avez pas le feeling, ou si vous n’avez pas l’envie d’aller plus loin, il ne faut surtout pas hésiter à dire que cela n’ira pas plus loin pour vos raisons et ça quel qu’elle soit et que vous préférez en rester là, le feeling est primordial, vous devez y prendre du plaisir, ne vous forcez en aucun cas même si c’est pour le plaisir de votre conjoint.

    Le complice que vous choisirez doit vous plaire à tous les deux. Et n’oubliez jamais ne vous forcez jamais à avoir des rapports si vous n’en avez pas envie. Et je pense qu’il vaut mieux ne pas donner trop d’informations privées à votre complice, soyez discrète.

    Pensez à l’hygiène : pas d’exception, c’est préservatif obligatoire. Pour l’hygiène corporelle une douche avant la rencontre et des sous-vêtements propres sont la moindre des choses.

    Sachez que même les femmes de candauliste avec de l’expérience ont du stress et des inhibitions. Au début, il est possible que vous ressentiez un malaise et c’est tout à fait normal.

    Fixez un code (phrase, geste) entre vous afin de signaler à votre conjoint que vous n’êtes pas l’aise dans une situation et que vous ne souhaitez pas aller plus loin. C’est très utile notamment pour informer votre conjoint que l’homme qui vous fait des avances ne vous intéresse pas sans pour autant être gêné d’avoir à le dire devant lui.

    Si vous ne vous sentez pas prête à vivre ces moments, abstenez-vous, car cela ne fonctionnera pas et en plus vous serez déçu par votre expérience. Vous ne serez pas à l’aise et cela vous bloquera.

    Et si vous décidez de franchir le pas, n’oubliez pas la base, fixez-vous des règles, des limites et si vous en avez, ne transigez pas dessus... Restez cool et relax, naturel. Surtout, amusez-vous sans nécessairement que vous alliez plus loin avec les hommes que vous rencontrerez.!

    Ayez envie de faire des efforts et de surmonter votre timidité. Ne restez pas dans votre coin. Je suis sûre que vous vous s’amuseriez bien plus. Prenez des cours de théâtre. C’est un bon moyen de ne pas être soi, de jouer un rôle et de s’ouvrir et oser.

    Le plus important, c’est de passer un bon moment avec un autre homme, d’explorer votre sexualité, votre sensualité et de garder une attitude positive afin de profiter pleinement de ces moments précieux qui nous sont offerts.

    Courage

  • Bonjour Alexia,
    Toutes les angoisses, les peurs que vous exprimez sont parfaitement légitimes et vous faites bien de les exprimer. La communauté est là pour vous aider et vous permettre d’en discuter, pas vrai vous tous !!!!

    Si votre chéri vous a parler de son fantasme, c’est la preuve que votre chéri ne craint pas votre regard et que votre complicité de couple est forte, nombreux sont les hommes qui n’osent mêmes pas partager leurs désirs candaulistes avec leurs moitiés par peur de leurs réactions.

    En suite vous fantasmez tous les deux dans l’intimité de votre couple sur des aventures candaulistes. Vous avez construit une complicité avec votre homme à travers ces fantasmes communs. Ça c’est un second point positif !

    Mais avant d’envisager de passer à l’acte avec un autre, il y a quelques règles à respecter impérativement :
    - Pour passer à l’acte, le désir, la pulsion pour un homme qui vous attire doit être présent. Si cette attirance n’est pas vraiment là, laissez tombé la suite avec ce complice. La première aventure est importante !
    - Découvrez le plaisir de s’habiller sexy, de se sentir désirable en présence de son homme et pourquoi pas quand il n’est pas là aussi. Faites le pour vous au départ, surtout pas pour faire plaisir à votre homme. Vous devez apprendre à vous plaire à vous même avant d’envisager de plaire à votre chéri ou un complice.
    - N’envisagez surtout pas de passer à l’acte directement lors d’une première fois, vous êtes en phase de découverte, vous comme votre chéri, vous devez découvrir vos émotions et faire tomber vos peurs. Lors des premières aventures réelles, ne mettez pas la barre trop hot (humour !), envisagez juste un jeu de séduction, un flirt léger, quelques caresses ou un baiser tout au plus....

    Rassurez-vous votre complice comprendra, prévenez-le de votre démarche avant bien entendu !!! Il reviendra avec plaisir j’en suis sur.

    Et si le désir monte, si vous sentez que votre corps vous parle, demandez son avis à votre homme et écoutez-vous. Ne le faites ni pour votre homme ni pour votre complice, juste pour vous !

    Que tout le monde soit bien informé, si vous avez le sentiment, l’impression d’être forcée alors le jeu s’arrête net !!! C’est vous qui donnez le rythme, personne d’autre.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription