Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Question à la communauté

! Signaler un contenu abusif

Bonsoir, j’aimerais avoir votre avis ; je me demande si le fait d’être cochonne au lit enlèvera l’envie à mon copain de vouloir fonder une famille avec moi et de bâtir sur du long terme. Je vous explique mon copain que j’aime et qui j’en suis sur m’aime aussi, Il est doté d’une solide imagination qui met bien du piment dans notre relation intime. il souhaiterait me voir faire l’amour avec un autre, ou que je couche avec lui et un autre homme. Il m’affirme qu’il m’aime et qu’il a des projets à long terme avec moi. Ce fantasme m’excite aussi beaucoup et je n’ai aucun tabou sexuel je pratique la fellation complète (j’avale le sperme) et la sodomie, même si après j’en rougie de honte car ça s’oppose à ma propre morale, à l’image idéale que j’aimerai être et par rapport à l’éducation que j’ai eu.

Au début je sais que si j’accepte il va aimer ça et certainement moi aussi mais après il ne verra en moi que la cochonne et non plus une mère pour ces enfants ! C’est vrai que j’aimerai devenir pour lui une vraie cochonne. Pourquoi pas après tout ?! Pour moi ça ne m’empêcherai pas d’être une bonne mère de famille mais pour lui ? Ce qui m’inquiète aussi, c’est ses goûts. J’ai peur qu’il soit de plus en plus attiré par les trucs très « hards » Et quand je dis hard Ou lala je le connais le coquin ! J’en rougis rien qu’en écrivant !

Surtout mon rêve, c’est que l’homme que j’aime devienne un jour le père de mes enfants.

Bisous à vous tous

13 Commentaires

  • du même avis que PIers 39 , bons plaisirs à vous

  • Chère Déborah,

    J’ai l’impression quant à moi que le risque que vous évoquez existe. Il s’appelle, je crois, le dilemme de la mère et de la putain (ou quelque chose d’avoisinant). Il est sans doute amplifié, comme l’a fait remarquer un autre membre, par une peur à vous, peur des hommes qui se sont barrés, peur d’être mal considérée, manque de confiance à votre niveau, ou autre (je ne vous connais pas ^^).

    Néanmoins, ce risque, s’il existe, n’est pas forcément un risque majeur. Et surtout, c’est en l’évoquant avec lui, en évoquant votre peur et en demandant une discussion honnête à ce sujet, avec tout ce qu’il a pu penser à ce sujet, etc (et faites le à un moment où il n’est pas excité, ça fausse le débat hahaha, j’en sais quelque chose je suis un homme aussi^^), que vous pourrez essayer au mieux d’évaluer ce risque.
    Il faudra évidemment faire aussi un travail sur vous-même pour essayer de mettre de côté vos propres peurs et vous demander simplement si le discours qu’il vous tient semble raisonnable.

    En tout cas, il me semble qu’il n’y a rien d’infaisable :)

    Bonne aventure !

  • Débora… avoir des enfants et une sexualité épanouie ne sont pas incompatibles heureusement… et il arrive que les couples qui m’accueillent aient des enfants… ça impose juste de faire un peu plus attention, ça n’empêche rien…

    Manu

  • je ne peux repondre totalement car nous avons d’abord eu nos trois enfants et
    c e n’est qu’après que l’idée du candaulisme m’est venu et que j’ai fais partager a ma femme
    elle a d’bord ete reticente puis finalement a accepté d’abord de prendre un amnt puis venir avec moi en clubs echangistes et maintenant ça ne lui pose aucun problème
    nous menons notre vie de couple" normal" et d’autre part, notre vie sexuelle "hors norme"
    d’une manière bien etanche entre les deux, en faisant tres attention aux enfants et a nos amis et parentèle afin qu’il n’y ait que nos amis libertins qui soient au courant
    enfin je ne considère pas ma femme comme une cochonne, je la respecte, l’aime comme elle est et de son cote elle m’aime et me respecte, c’est une femme qui vit pleinement sa sexualité sans tabou comme j’aime

  • J’avais oublier,
    je vous remercie tous bien sincèrement pour vos messages et vos bons conseils. Un grand merci aussi à ceux qui m’ont envoyé un message privé ...
    Je vous embrasse.

  • Avant de le connaître j’étais de celle qui couchait facilement, le premier soir pour faire plaisir, et me faire plaisir aussi, mais après ils ne voulaient jamais une relation stable ils voulaient surtout coucher avec moi, soit disant parce que je leurs donne beaucoup de plaisir. Pourtant d’après mon entourage je suis une jolie fille intelligente qui aime faire plaisir pourquoi ne veulent ils pas plus s’investir dans la relation ? Comment repéreriez vous un homme qui ment et qui ne voudrait que du sexe ?
    J’ai souvent remarquée que quand je suis avec un garçon qui me plaît ça se termine invariablement par du sexe.
    Même si je dois bien l’ avouer je prends énormément de plaisir dans le sexe. C’est fatiguant et surtout tres frustrant de n’être bonne qu’à ça.

  • Lorsque j’ai connu Caro, ma "future femme", mon amour me l’a faite imaginer mère de mes enfants. Mais mon amour (sexuel) pour elle me l’a fait imaginer comme très belle salope libertine. Elle a eu du mal à accepter mes fantasmes candaulistes pour les mêmes raisons que les vôtres : pudeur, éducation. Notre 1ère expérience candauliste c’est passée 1 an avant notre première fille. Notre deuxième fille est née trois ans plus tard et nous en étions déjà à la ènième expérience triolisme. Quelques mois avant de prendre la décision de concevoir notre fils en troisième, nous pratiquions un gang bang avec 3 mâles TTBM. .
    Je pense que notre petite histoire n’a pas besoin de commentaires sinon que si vous vous faites mutuellement confiance, vous pratiquerez votre libertinage d’un côté d’une porte en chêne massif et votre rôle de parents de l’autre.
    Bon libertinage à vous deux, certes réfléchissez toujours à votre rôle de parents mais ne vous laissez pas "bouffer" en oubliant VOTRE plaisir sexuel. Mais jamais, non jamais ne faites rentrer vos enfants dans VOTRE monde libertin.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Bonjour Débora,
    En te lisant, je prends vraiment conscience du poids de notre éducation et de ce qui en découle dans notre vie intime d’adulte. Je le savais déjà mais c’est quelque chose qui revient souvent dans les témoignages.

    Tout comme toi, j’ai eu beaucoup de peurs au début de ma relation avec mon mari et aussi pendant plusieurs années. J’en ai eu aussi avec mes amants. Au fil du temps, j’ai observé plusieurs choses. Les hommes qui n’assument pas d’avoir des femmes cochonnes existent (tout comme il existe des femmes qui distinguent le père de l’amant).

    Ces hommes parlent de la sexualité en distinguant la femme procréatrice de la femme sexuée. Ce sont les mêmes qui se disent libertins en laissant "maman" à la maison ou bien tout simplement en entretenant une relation extra-conjugale avec une maîtresse avec laquelle ils pourront envisager une sexualité épanouie ; non pas que leurs femmes soient forcément coincées mais parce-qu’eux mêmes ne l’y autoriseraient pas. Attention ... ce que je dis n’est pas un jugement de ma part. Bien au contraire, chacun a son histoire et son chemin à parcourir pour se libérer. Les hommes et les femmes ont leurs lots de peurs et d’aprioris donc ...

    Tout cela pour te dire que si ton ami était de ceux-là, il ne te proposerait pas de partager le candaulisme et dans le même temps de construire une vie de famille. Non, dans ce cas, il ferait l’un ou l’autre !

    Dans vos aventures candaulistes, tu rencontreras souvent des partenaires de jeu célibataires qui seront admiratifs de votre couple mais qui ne le mettent pas en place dans leurs vies personnelles soit parce-qu’ils n’ont pas trouvé une femme qui aient envie d’assumer ces deux facettes avec le même homme soit parce-que eux mêmes ne sont pas prêts à partager leur compagne.

    Beaucoup rêveraient d’avoir une cochonne qui puisse être la mère de leurs enfants, crois moi ! Certains s’en donneront les moyens au fil du temps et avec la complicité de leurs épouses.

    Dis toi bien que ton homme et toi avez la chance de vous aimer et d’avoir envie des mêmes choses (si si, tu en as envie lol). Alors, fais lui confiance et fais toi confiance aussi ! C’est un peu bateau mais vrai : quand l’amour est là, tout est possible. Tu envisages bien que Homme soit à la fois un amant doué et le père de tes enfants alors pourquoi ne pourrait-il pas espérer la même chose ?

    PS : Concernant les choses hards ... , à moins d’avoir le fantasme du viol, personne ne te forcera jamais à faire une chose dont tu n’as pas envie et puis tu peux très seulement les fantasmer pour stimuler ton excitation.
    Et qui sait ... peut-être qu’un jour, c’est toi qui proposera des choses qui lui paraîtront hards à lui ... lol

  • pour nous la sexualité et l’amour c’est un tout. Et pas de tabou en matière de sexualité. L’image que nous nous donnons dans nos ébats ne fait qu’apporter à notre couple. Du gros câlin tendre à la relation bi ou et candauliste.
    Tout est basé sur l’amour et la confiance et le partage.
    Bonne évolution à vous.

  • Bonjour,

    Difficile de parler de "lui" et de ce qu’il pensera ou penserait...
    Plus facile de parler de moi, en tant que candauliste.

    Je n’ai pas changé d’avis sur ma femme suite aux diverses expériences, je dois dire que j’ai été (agréablement) surpris de découvrir une autre femme en elle.

    Vous semblez opposer la cochonne à la mère, mais les deux ne s’opposent pas.

    On peut être une mère "parfaite" ET une "maitresse" (cochonne) parfaite, je dirais même que toute femme qui veut garder son mari ne devrait jamais l’oublier. Faire entrer d’autres convives dans les jeux sexuels relève plus de la morale que d’autre chose...

    Ce que je retiens de ce que vous écrivez, c’est qu’il vous aime, que vous l’aimez et que cette situation vous excite à tous les deux... que demander de mieux ?

    Le mieux que vous ayez à faire (si ce n’est déjà fait), c’est de lui parler de votre "peur" concernant l’image que vous pensez qu’il pourrait avoir de vous si vous rentriez dans ces jeux.

    Pour moi, il y a 2 prérequis pour qu’un couple puisse s’épanouir dans le candaulisme : la confiance (en soit et en l’autre) et la communication .

    Enjoy !

  • Suis candauliste, Marié à jolie petite femme depuis 40a !!!!,(hé oui) avons deux enfants....pas de problèmes. Mon épouse et moi c’est toujours l’Amour avec un grand A et nos enfants ont eu l’amour, l’affection et ’éducation comme il le fallait . Nos enfants ont fait des études et ont un métier intéressant et gratifiant. Notre vie "particulière " de couple n’a aucunement entaché les relations parents / enfants. pour résumer : en fait ce n’est que votre intimité qui est différente "de la norme" et votre intimité, c’est votre intimité donc très personnel, votre jardin secret. Sachez quand même que pour vivre ces choses importantes, il vous faut un Amour et une confiance sans faille. Belle vie à vous deux

  • Débora,
    pensez-vous sérieusement que tous les couples candaulistes n’ont pas d’enfants ? Je vous rassure, personnellement j’en ai 3, ils sont bien de moi et cela ne nous empêche pas d’avoir une sexualité épanouie avec mon épouse.

    La vie de famille c’est une facette de notre relation qui n’empiète pas, mais qui complète notre vie de couple. Comme mon épanouissement professionnel me rend séduisant ou mon coté papa poule rassurant.

    L’éclat des différentes facettes de votre personnalité brille déjà et brillera encore plus fort demain, quand votre homme vous découvrira sous un nouveau jour, plus gourmande et cochonne qu’il ne vous connait déjà, mais aussi comme la mère de ses enfants prévenante et attentionnée que vous êtes à n’en pas douter.

    Tout comme Jimson et beaucoup d’autres ici, je suis fier d’avoir une femme libérée qui est aussi une mère de famille accomplie.

    Enfin, vous faites l’erreur de penser à sa place et de lui prêter des pensés qui vous font peur quand vous dites :
    "mais après il ne verra en moi que la cochonne et non plus une mère pour ces enfants".
    Écoutez simplement ce qu’il vous dit clairement :
    "Il m’affirme qu’il m’aime et qu’il a des projets à long terme avec moi."

    Vivez, partagez et prenez soin l’un de l’autre, ne vous torturez pas avec vos peurs et venez vite faire de nous les témoins du bonheur de votre couple.
    Je vous embrasse Débora, et je vous souhaite plein de bonnes choses...
    A très vite

  • Bonsoir,

    Tout d’abord je ne pense pas qu’un homme veuille systématiquement des trucs de plus en plus hard. Quand on a des fantasmes, on les explore, mais on a pas toujours envie d’aller au plus trash. Sans doute que ça arrive mais ça n’est pas systématique. Et puis, vous restez maîtresse de ce que vous faites, donc vous n’êtes pas obligée de le suivre dans tout.

    Ensuite, pour le côté "image" de vous-même, je ne le connais pas, mais à mon avis inutile de vous inquiéter.

    Personnellement, je suis fier d’avoir une femme libérée avec moi, j’irais même jusqu’à dire que cela renforce justement mon amour pour elle. Plus elle ose et plus je l’aime. Et je compte bien lui faire des enfants un jour, mais je n’ai aucun problème à dissocier sa vie de femme de sa (future) vie de mère. Je ne sais pas ce qu’en pense votre homme mais je ne serais pas surpris qu’il pense comme moi.

    En fait en vous lisant je me demande si ces craintes ne viennent pas du fait que vous, vous auriez du mal à être mère tout en étant libertine.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription