Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Quel scenario pour un premier trio à l’hôtel

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous

Cela fait plusieurs mois que j’ai dit à ma femme que j’aimerais que l’on fasse un trio.
Elle a bien sûr commencé par dire un NON catégorique.
Puis à force d’en parler, "on verra"
Il y a quelques jours, je lui est proposé d’utiliser le gode que nous avons et elle m’a répondu :
- " moi, les trucs en plastique cela ne m’intéresse pas, je préfère une vraie "
Je lui ai alors de suite dit :
- " ça y est tu es d’accord ? "
Elle m’a répondu :
- " je vois bien comment tu as envie de me voir baiser avec un autre. J’ai réfléchi et moi aussi j’ai très envie de me faire plaisir je serais bien tentée de baiser avec deux mecs en même temps, d’avoir deux sexes rien que pour moi ".

Nous recherchons actuellement l’heureux élu.
Nous avons décidé de tenter cette première expérience à l’hôtel, c’est là que vient notre interrogation.

Nous pensons arriver les premiers et qu’il nous rejoigne, mais comment commencer cette soirée ? Avez-vous une idée ou un scénario que cela ne soit pas gâché et que l’on ne se saute pas dessus en arrivant, mais que personne n’attende dans son coin non plus.

Merci du récit de vos expériences et de vos bonnes idées.

5 Commentaires

  • Un rendez vous à l’hôtel dès la 1ère rencontre est à mon avis un mauvais plan. Je pense qu’un "pré-rendez-vous" est préférable. Autant pour faire connaissance, que pour permettre à Mme de se familiariser avec son futur amant. Mais, avant tout, mettez au point de donner la possibilité à chacun de s’éloigner un petit instant. Pour :
    Que Mr puisse parler intimement avec le complice, Mme étant sensée aller aux toilettes.
    Que Mme puisse parler intimement avec le complice. Mr étant ...
    Que Mr et Mme puissent se donner un premier avis. Le complice étant ...
    Ensuite, le soir J, prévoir une bouteille de champagne fraîche (ou autre) pour avoir un dernier moment d’intimité calme. Chacun utilise la salle de bain quelques instants pour une toilette intime correcte. Mme en dernier pour arriver "en tenue de combat" et faire l’effet BOUM. 
    Une petite musique douce (pas de chanteur) est toujours la bienvenue ainsi qu’une lumière douce. En principe je préconisais de laisser la porte de la salle de bain ouverte pour que la lumière soit indirecte. A partir de là, les choses viendront d’elles même car chacun et chacune sait pourquoi ils se retrouvent ainsi dans une chambre d’hôtel.

  • A mon avis il serait bien de consacrer un peu de temps pour faire connaissance avec votre complice (l’heureux élu) de manière à ce que le moment d’intimité, soir un "point d’arrivée", le moment d’assouvissement d’un désir à qui on a donné le temps et l’opportunité de naitre et de "grandir".
    Je sais qu’il y a des considérations "financières", mais pour le moment je fais abstraction : tout comptes faits, il s’agit de construire un événement mémorable, et la dernière chose que l’on veut c’est de le rater à cause de détails logistiques.
    Je commencerais par sélectionner un hotel qui a un restaurant, la config "Campanile" par exemple me parait bien adaptée. Chacun (vous d’un coté, votre complice d’autre coté) y réserve sa chambre séparément. Pour une première fois il me semble important d’avoir 2 chambres, où chacun peut se préparer, ranger ses affaires de toilette et autres, se reposer, se changer, "en privé". Aussi : se "retirer" si par malchance les choses ne vont pas aussi bien que l’on l’avait souhaité. S’il y a des fois suivantes, bien sûr, ceci sera moins nécessaire, ou même inutile.
    On arrive à l’hotel chacun pour son compte, chacun prend sa chambre. Le RV est à l’extérieur (l’été) ou au bar (l’hiver). De toute façon on va au bar prendre l’apéritif et faire (ou poursuivre la) connaissance. Ceci, disons, pour une demi heure.
    Puis on va au restaurant. Cela peut être le restaurant de l’hotel (si Campanile : ce n’est pas très intime, c’est vrai : mais assez gai, sans prétentions mais correcte, pas trop cher, et de style "buffet" (ce qui demande des allées et venues, permettant donc parfois de se retrouver et échanger 2 à 2). Ça peut être aussi un autre restaurant. L’avantage que le restaurant soit à (ou près de) l’hotel, c’est que l’on n’a pas besoin de conduire - mais c’est faisable, il faut simplement faire attention, que au moins un des 3, reste "légalement" sobre. Après le dîner, on revient aux chambres. Vous aurez décidé dans quelle chambre vous voulez être pour le reste de la soirée. Je suggère celle du couple, c’est plus pratique. Dans cette chambre il y aura une bouteille de champagne au frais (par exemple dans un sac isolant avec blocs réfrigérés), peut être aussi un autre alcool agréable, que l’on sait plaire aux 3, une boite de chocolats ou autre friandise, certainement aussi de l’eau.
    L’idée est donc de se retrouver quelques minutes après "pour poursuivre la soirée autour de quelques boissons conviviales". Votre ami complice passera d’abord par sa chambre et, après un temps que vous aurez convenu, frappera à votre porte. Ceci aura permis à Madame (si elle se souhaite, mais je pense que oui) d’être habillée de manière différente (par exemple : plus sexy) que pour le dîner.
    Bien sûr il y aura de la musique (grâce à un ordinateur ou tablette), choisie pour l’occasion par vous ou par votre complice. En s’asseyant de manière informelle : qui à moitié allongé sur le lit, qui assis sur la moquette à coté du lit, de la musique adaptée en background, le verre à la main, la conversation et les sourires et rires devraient aider le rapprochement physique. A un certain moment il sera presque naturel que la conversation cède le pas à autre chose : la continuation mémorable d’une soirée qui, en partie, l’est déjà.
    Un (grand ?) moment après, à une heure avancée, vous verrez - tout aussi naturellement - si vous voulez vous endormir tous les trois dans le lit, ou bien si votre ami-complice va regagner discrètement sa chambre. A mon avis la "conclusion", ou la "sortie", doit être aussi soignée et "impeccable" que le début, un peu comme s’il s’agissait d’un concert ou un opéra.
    Si vous le souhaitez, je serai ravi de correspondre, par mail ou aussi de vive voix, pour éventuellement approfondir tout ceci.
    J’espère avoir répondu au moins en partie à vos questions. Mon intention - en tout cas - était de le faire : chaleureusement et ... avec un clin d’oeil, avec à l’esprit les moments de plaisir que je vous souhaite de vivre.
    Si vous cliquez sur mon pseudo, vous devriez tomber sur la page de mon profil. Qui sait ? sa lecture vous donnera peu être encore une autre idée. Par exemple celle que j’ai en tête en ce moment ! ;-)
    Bien cordialement,
    LeChatGris

  • je suis d’accord : une simple baise n’est pas le summum du raffinement… cela doit s’insérer dans un cadre… un peu de champagne, de la lumière tamisée, et il ne reste plus qu’à laisser les choses se faire !

    Manu

  • Bonjour stann,
    pourquoi ne pas se retrouver au bar de l’hôtel avant ou dans une brasserie attenante à l’hôtel ?

    Le complice que vous avez trouvé plait à Madame, vous vous éclipsez 5 minutes pour réserver la chambre, cela laisse le temps à madame de discuter plus intimement avec son futur amant.

    Madame n’est pas séduite, mettez vous d’accord sur un code et dites le à votre complice. Il est évident que boire un verre avec un homme ne vous oblige pas à coucher obligatoirement avec lui (il faut que se soit clair avec lui avant la rencontre). Si tout est bien annoncé avant, vous n’aurez qu’à dire :
    - " Nous sommes désolés mais, nous avons besoin de réfléchir "

    Il ne faut jamais se forcer !!! car notre pratique est conduite par le plaisir, surtout pas par l’obligation. Si c’est pas pour cette fois, ce sera peut-être pour la prochaine...
    Bises à vous

  • Bonjour,

    c’est vrai, comment commencer doucement, alors que vous savez tous pourquoi vous êtes là ? Un simple "On baise ?" risque de gâcher l’ambiance.

    Etant donné que c’est votre première expérience, je vous conseillerais de boire un verre dans la chambre d’abord. Vous serez sans doute nerveux, alors buvez un coup, discutez, avec peut-être Madame assise entre les messieurs. Et laissez les choses se faire doucement.

    Moi à votre place c’est ce que je ferais.

    Il m’est aussi arrivé de laisser ma chérie seule avec son amant pour ensuite la rejoindre, mais si vous voulez en savoir plus je vous oriente vers les récits que vous pourrez trouver sur mon profil.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription