Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de complices de couples >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Quelle surprise ! - 2

! Signaler un contenu abusif

"Salut, il y’a mieux que le net pour passer sa soirée ... D’où es tu ?" Me répond un femme cachée derrière un profil sans photo.
Nous sommes à 30 min de route l’un de l’autre, elle propose de me recevoir.
Échange de photos : nous sommes visiblement au goût l’un de l’autre .
C’est une jolie blonde aux yeux verts rieurs, habillée d’un tailleur sur la photo qu’elle me présente.
Échange de numéro : nous ne parlons pas longuement. Le temps de confirmer qu’on se plait, elle me donne son adresse, et me dit qu’elle attends mon SMS une fois que je serai en bas de chez elle.
Je me lance : douche rapide, parfum et me voilà en route.
Peut être pour rien. Une fausse annonce de plus ou le risque d’être déçu si la réalité n’est pas conforme à la photo.
Mon esprit s’évade sur ce que pourrait être ou pas cette rencontre et mon pied s’énerve sur l’accélérateur. Un mélange d’excitation et de peur d’être déçu.

Me voilà à l’adresse indiquée : une maison individuelle.
Pourquoi dans ce cas m’as t elle demandé de la prévenir par SMS. Aucun voisin ne pourrait être dérangé par un coup de sonnette.
"Me voilà"
Quelques minutes, 2 ou 3 pas plus mais qui paraissent une éternité, j’attends devant la porte.
Puis un tour de clé et là : quelle surprise ! Je ne regrette pas le déplacement.
C’est bien la jolie blonde découverte tout à l’heure : mais sa tenue est bien moins stricte que sur la photo.
Une nuisette faite de mousseline et dentelles noires peine à dissimuler son corps.
Un corps fin, galbé. Son jolie décolleté me saute aux yeux. La dentelle noire met joliment en valeur sa poitrine, ses tétons durcis par le froid pointent à travers la mousseline.
Je m’arrête sur son visage, rieur. Son jolie sourire laisse apparaître qu’elle est contente de son effet.
Je bafouille sous l’étonnement et l’excitation.
Elle me fait entrer et en la suivant mes yeux me peuvent décrocher ses fesses, nues sous cette courte nuisette.
Chacun de ses pas sur ses talons les fait balancer.
Je m’imagine déjà remplacer par mes mains le contact du fin tissu sur ce joli postérieur, espérant lui tirer quelques frissons et gémissements.
Mais je me dis que j’aurai bien le temps d’en profiter. Je la suis sagement.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription