Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Quelle dommage que mon homme ne soit pas candauliste.

! Signaler un contenu abusif

Tout d’abord bonsoir,
Je suis nouvelle sur ce site, je viens de temps en temps ici pour lire vos postes certaines de vos histoires sont très joliment écrite et se soir je me décide enfin à m’inscrire et à écrire.
Je poste ici mon souci car j’aimerais vraiment avoir une aide …
Je suis en couple depuis bientôt 8 ans avec un homme génial avec lequel je suis heureuse amoureuse même, nous avons une petite fille de 4 ans et vivons aussi paisiblement que l’on peut. Je suis une jeune femme de bonne famille je suis au dire de mon entourage une jolie femme des seins fermes et bien proportionnés, un fessier plutôt coquin, et un visage d’ange, c’est ce qu’on me dit en tout cas et nous avons une sexualité active, riche et diverse...
Mon plus gros soucie dans cette histoire c’est moi et mon fantasme qui devient dur à vivre et pas facile à avouer car beaucoup de honte.
C’est un fantasme sexuel, j’aimerai être dans une pièce, attachée et avoir des relations sexuelle violemment par plusieurs hommes, remplis d’inconnus avec des corps différant certain beau d’autre pas du tout, devenir leurs jouet sexuel, que cela dure des heures …est-ce normal de fantasmer sur l’envie d’être agressée sexuellement ? Des envies, de curiosité qui me pousse à aller plus loin. Mon mari joue au foot, combien de fois j’ai fantasmé que J’entrais dans le vestiaire pendant que le dernier joueur prenait sa douche, et qu’ils me fassent tous l’amour devant lui...
Je suis obsédée par ce fantasme. C’est un détonateur orgasmique dans mes masturbations. Je me caresse et m’imagine souvent avec d’autre en train de me faire l’amour pendant qu’il nous regarde en pleine action.
Je fantasme tellement sur ce sujet que cela m’arrive de sortir avec lui dans des tenus sexy et je prends un air provocante dans l’espoir d’êtres accostée par plusieurs hommes (d’un viol collectif devant lui)… il m’arrive de dialoguer avec des hommes sur le net qui me propose des parties comme celle-là mais à chaque fois que cela pouvait déboucher, je me suis toujours défiler, excitée mais avec une peur dans le même temps (que ça tourne mal...vis à vis de mon mari...de ma famille…). Car je n’ai pas envie de tromper l’homme que j’aime ni décevoir mes proches. J’aime plaire à ceux qui m’entourent, ça me donne de la valeur, je me sens importante et tout le monde est du coup gentil avec moi.
J’y pense tous le temps cela m’obsède j’aime le sexe je n’ai aucun problème avec la fellation ni pour avaler, la sodomie pratiquée de manière régulière ne pose aussi aucun problème mais j’ai beaucoup de mal à assouvir mes envies je suis souvent sexuellement demandeuses dans des endroits insolites et si il ne veut pas, par la suite je suis malheureuse et irritable avec les gens que j’aime alors que je fais tous pour ne pas l’être, ce qui me rend irritable c’est de ne jamais pouvoir parler de ce que j’ai envie de tester à qui que ce soit. Oui j’ai beaucoup de mal à partager cela. J’avais pensé aux endroits libertins pour assouvir certain besoin sexuel mais je n’oserai jamais lui proposer ou y aller seul. Parfois dans les cabines d’essayage je laisse le rideau entrouvert, Je trouve cette situation super excitante de voir les autres passer et me regarder me changer du coin de l’œil ce que je trouve très flatteur, mais avec mon homme à chaque fois il le referme.
Je me rends souvent sur le site de Jacquie et Michel. La plupart des vidéos me plaisent, c’est du porno-reportage, de l’insolite, des situations cocasses. Le fait qu’il y ait des scènes qui me rendent mal à l’aise, m’excite beaucoup, j’aime aussi quand c’est un peu hard… une fois sur le canapé, en riant et ma main le caressant dans son bas de pyjamas, je lui ai parlé d’une troisième personne, en imaginant la vie sexuelle d’un de ses copains qui avait passé un weekend chez nous, il n’avait pas relevé et avait changé de conversation pourtant il voyait bien que son copain me dévorait des yeux le soir quand j’étais en petite nuisette et il me disait ni ne faisait rien quand je prenais ma douche sans fermer la porte .
Comment arrêter d’être obsédée par le sexe.
C’est comme j’adore prendre le métro. Quand il y a du monde, c’est tellement agréable de sentir des corps se presser contre moi… Un été d’ailleurs, j’étais en tenue légère, petite robe à volants, avec rien en dessous. Pas de soutien-gorge pas de culotte, ça m’excite de ne pas en porter, surtout quand je sens le regard excité de certains hommes sur mes seins, sous mes vêtements. J’ai pris le métro, c’était plein à craquer. Tout le monde se tassait dans la rame. Derrière moi, j’ai remarqué un petit bonhomme bedonnant la cinquantaine passé. Les mouvements du métro me plaquaient entre lui et la barre. Par accident, sa main se posa sur la mienne sur la barre. Il s’excusa et la retira je lui ai dit que ce n’était rien qu’il n’y avait pas de problème avec un jolie sourire sans arrière-pensée, puis il me toucha, la taille, la hanche. J’étais terrorisée, tétanisée, pétrifiée mais tellement excitée, j’ai essayé de chasser de mes pensées ces images interdites qui me venaient, afin de réagir. Mais je ne bougeais pas. Je ne faisais rien. J’ai senti ses doigts toucher ma cuisse et remonter vers mes fesses et cela m’a fait un drôle d’effet. Ce contact m’électrisa complètement. J’ai essayé de me retourner, mais d’un geste autoritaire, il me força à rester contre lui Je le sentais en érection contre ma cuisse il se frottait j’essayais de regarder ailleurs pour penser à autre chose, mais il continuait ses caresses sur mon entre jambe, j’aurai du resserrer mes cuisses, j’aurai du me sentir complètement humilier en sentant ce geste pervers posé sur moi, mais au lieu de ça j’étais très excitée. J’avais honte mais j’aimais ça. Il m’a caressé sous ma robe, pendant un petit moment sans pénétration, sans me parler. Puis il est descendu à une station.
Je n’ai jamais osé parler de ça par peur d’être jugé … Mon mari sait que j’aime être dominée dans nos rapports, donc il prend cela en compte dans notre sexualité mais il ne sait rien sur mon envie de pluralité masculine. Ce fantasme est toujours là et grandi de jour en jour. Je pense qu’un jour il faudra que je tente l’expérience avec ou sans lui...à moins qu’il faille garder le principe qu’un fantasme doit rester dans le domaine de l’imaginaire.
Je fais donc le pas de venir vous en parler car je craque et me dit que j’aurais ces pensées jusqu’à la fin de ma vie. Et évidemment quand j’y pense cela me donne envie et j’ai mon vagin qui ce lubrifie ! Ce désir me fait peur et pourtant m’excite tellement, je ne sais pas comment m’en débarrasser j’aimerais avoir de l’aide svp merci beaucoup. Pourtant elles sont apparues un an après la naissance de ma fille.
Et ce soir fait partie des soirées difficiles. Mon homme est parti faire un match de foot .... J’ai envie de faire l’amour mais il n’est pas là donc je vais certainement me masturber devant des vidéos de Jacquie et Michel. Faire ça me frustre un peu mais je ne peux m’empêcher
Désolée pour avoir été si longue. Donnez-moi votre avis s’il vous plait mais sans me juger, c’est déjà très compliqué dans ma tête. J’attends vos réponses avec impatience. Bonne soirée.

23 Commentaires

  • Exact quand on s’aime il faut être à l’écoute de l’autre mais cela demande de gros efforts dans les échanges d’informations.
    Ce sont deux cerveaux ayant chacun leur culture, leurs informations propres qui demandent d’être progressif dans les approches mais aussi précis dans le mots utilisés.
    La construction de la sexualité d’un couple est un "travail" de longue haleine qui demande à la base une attention soutenue et énormément de respect mutuel.
    Encore faut-il qu’il y ait une équilibre entre les envies de chacun.
    Courage mais ne tardez pas trop la vie est courte...

  • waaaouu que de commentaires as-tu suscités... Bravo

    Pour ma part, je note quelque chose dans tes écrits sur l "peur" de te faire surprendre.. ;de savoir i c’est bien , normal, mal...!
    Je crois que la "peur" te fais frisonner...et je trouve cela sain et bien...

  • Je suis assez d’accord avec Nanou. En tout cas, rien ne peut être espéré si vous ne lui en parlez pas. C’est un passage obligé, qui peut être difficile mais qui peut aussi amener une réalité intéressante par la suite ^^

  • et quel dommage que tu ne sois pas ma femme !!!!

  • de même qu’il existe des femmes exclusives et fidèles, il y a des hommes pour qui la transgression de l’unicité du couple est inconcevable.
    Mon épouse partage votre fantasme et je le vis parfaitement, parce que j’aime qu’elle vive plein de moments intenses dont elle me fera profiter. Cela soude aussi notre couple.
    Mais nous avons passé 6 ans "sans rien" ! le simple fait que j’aborde la sexualité de notre couple lui était pénible. Quel est le "déclic" qui l’a amener à retrouver une sensualité libertine et d’éprouver du plaisir à vivre une relation candauliste avec moi ? je ne sais pas !
    Dans votre cas, de deux choses l’une :
    - vos fantasmes lui sont rédhibitoires, et vous ne voulez pas le tromper, mais le vivre avec lui : alors changer de stratégie et valorisez les facteurs de satisfaction qu’il pourrait en retirer et l’évolution pour votre couple.
    - vous voulez réellement les réaliser et vous ne pourrez le faire que par vous-même, parce que rien ne l’oblige à assumer vos désirs.
    Vous l’aimez et il refuse vos fantasmes ; il n’y a pas 36 solutions :
    - soit sans lui et vous le trompez. Vous le vivrez comme vous pourrez !
    - soit il refuse de s’y plier et c’est la rupture. Ce que vous ne recherchez pas !
    - soit vous vivez avec vos fantasmes et une insatisfaction permanente de la non-réalisation et du non-partage avec votre mari.

    Je ne vois pas ce qui peut amener une personne, pour qui, vivre et subir le fantasme de l’autre, à changer ? !

  • bonjour, hummmm......
    que puis je dire. .... :
    1) regarde les chemins de traverses pour y arriver
    2) je pense pouvoir dire que tu veux du Libertinage (vu que tu le dit)
    3) le Libertinage est vaste, étudie le, trio ff/h cela le tente t il ?
    un carré hf/hf ?
    tu ne doit pas avoir peur de le faire seule oui toi en ff/h ce qui peu t amener a inviter se couple et. .....pieger on va dire ou provoquer une soiree debrider.
    Apres il faut gerer, un cote a cote un melange, un echange.
    C est pour cela tu doit etudier le Libertinage pour voir comment arriver a du caudaulisme et une pluralite, mais l un comme l autre tu doit t arranger pour que se soit lui qui en parle,le propose pas l inverse.
    Si vous avez un couple d ami en Libertinage a toi de te faire offrir se cadeau avec ta complice qui propose de t offrir en pature au 2hommes heuuuu avec une surprise qu elle te dira pas forcement mais que les hommes doivent approuver un 3 eme hom........
    Mais surtout trouve un appui, de l aide, un ou des guides.
    tu peu tres vite tomber sur se que tu ne veu pas.
    Se monde est super et je te souhaite de parvenir a tes fins, a se moment la tu decouvrira : le Plaisir.

  • Bonsoir,
    pour que le triolisme passe du fantasme à la réalité dans le couple, il va de soi que tout commence par la communication de votre désir à votre partenaire. Vous devez parler de votre fantasme et lui soumettre l’idée. Peut-être que cette demande ne sera pas du tout acceptée et vous devrez respecter ce refus. Dans le cas contraire, si votre partenaire démontre une ouverture, assurez-vous qu’il accepte par curiosité ou par désir plutôt que pour VOUS faire plaisir.
    Ce n’est pas une décision qui doit être prise à la légère puisqu’une tierce personne entre dans votre intimité et transforme la dynamique de la sexualité de votre couple. Vous devrez, votre partenaire et vous, déterminer les règles et limites à ne pas franchir. Vous devez vous approprier cette pratique à votre manière et selon ce qui vous convient. De plus, vous devrez déterminer ensemble si cette pratique sera une expérience passagère ou bien un mode de vie.
    Mais il y a des risques
    Vous devez être consciente que le triolisme peut briser des couples. Lorsqu’un des deux partenaires développe de la jalousie ou encore qu’il se sent dévalorisé ou inférieur à la tierce personne, la relation de couple est gravement affectée. Cette pratique sexuelle doit être vue comme un loisir et non pas comme une démonstration d’amour ! Si il ou vous n’appréciez pas/plus ce type de relation sexuelle et que cela représente pour vous ou lui une torture, vous devez ou il doit le dire au partenaire et lui faire comprendre que vous êtes ou qu’il est inconfortable dans cette situation. La communication demeure donc essentielle pour préserver votre couple.

    Dans certains cas, le triolisme a parfois plus avantage à rester de l’ordre du fantasme qu’à devenir une réalité. En effet, certaines personnes (des hommes généralement) ne seront pas satisfaites de leur performance sexuelle et voudront souvent retenter l’expérience dans le but de mieux performer. D’une fois à l’autre, elles ne se sentiront probablement pas à la hauteur, ce qui constitue un cercle vicieux. Donc, mieux vaut que le triolisme reste un fantasme fort qui stimule l’imaginaire érotique plutôt qu’une pratique qui affecte l’estime personnelle.
    Je t’embrase et bon courage à toi.

  • Mais non Kandaul, on est d’accord :)
    Prendre les hommes par la main, peut-être, mais je pense que parfois (souvent ?) ils ne vont pas prendre cette main tendue parce qu’ils sont rongés par la jalousie. Et là c’est un autre travail qui s’amorce... Un travail de fond qui peut permettre de défricher tout ça pour aller vers la réalisation du fantasme et l’épanouissement de chacun.

    C’est tout... ;)

  • Si, à ton avis, tu penses que tes premières approches n’ont rien donné et que c’est peine perdu, il y a peut être une autre solution. Le lendemain matin d’un soir ou vous avez passé la soirée dehors, en boite, au cinéma ou au restaurant, tu te réveilles avant lui, fait en sorte qu’il s’aperçoive que tu es très excitée. Tu vas le plus loin possible pour arriver à ce qu’il te demande ce qu’il t’arrive. Et là tu lui explique que :
    - Hier soir, tu te rappelles le gars qui...(et là tu le décris précisément de façon qu’il se rappelle "d’un gars"), et bien j’en ai rêvé et c’est ce qui m’a réveillé. Hier soir, pendant que tu ne regardais pas, il me faisait des clins d’œil et me faisait signe de le suivre aux toilettes. C’est ce qui a apparemment déclenché mon rêve car dans mon rêve je l’aurai suivie aux toilettes. Là, nous avons discutés et il m’a demandé de le sucer (ou autre chose, mais que ce soit un rêve très érotique). Tu lui racontes que tu a succombé car (dans ton rêve) tu étais sûre et persuadée que ton mari, au courant, t’avais autorisé puisqu’il préférait savoir, être consentant et profiter de ce fantasme plutôt que d’être cocu sans le savoir, car tu lui raconterais tout après. Et que donc, dans ton rêve ce gars t’a faite jouir et que toi même l’a fait jouir en...(c’est à toi de choisir ce que ton mari aime le plus lorsque tu baises très fort avec lui). Ensuite essayes de lui faire croire que ce genre de rêve t’arrive souvent. Jamais avec le même gars mais toujours avec un inconnu qui t’aurait "draguer en sa présence". Que ses rêves qui se répètent sont loin de te déplaire, au contraire et même que quelques fois, alors que tu t’es "faîte draguer" tu espères qu’un de ces rêves vienne te réveiller comme ce matin, car cette drague à réveiller ton fantasme en toi. Et tu pousses la conversation pour lui avouer que c’est, pour toi, devenu un fantasme super agréable et que si tu y penses souvent. Jamais tu ne penses à un de ses copains ou à une de vos connaissances mais toujours à un inconnu que tu ne désires pas revoir puisque ces "relations rêvées" ne sont que des relations spécifiquement et uniquement SEXES, et non AMOUREUSES et que ton amour pour ton mari est d’autant plus fort qu’il est non seulement d’accord mais quelques fois, même participant et que c’est justement, comme cela t’est arrivé de rêver quelques fois, sa participation qui t’excite et te plait le plus. Et là, il faut que tu trouves TA formule qui lui fera comprendre que son consentement serait LA solution inespérée pour toi et POUR VOTRE COUPLE
    La, tu verras bien sa réaction. Mais attention, si là, il n’accepte pas d’en discuter, c’est à mon avis peine perdue. Il ne restera, pour toi, que de répéter plusieurs fois cette mise en scène pour essayer de banaliser "tes rêves" et qui sait, peut être de les lui faire avaler pour lui faire accepter de faire un essai.
    f.tyroler2@orange.fr

  • Je m’accorde à souligner l’importance des fantasmes dans notre sexualité. Ils nourrissent notre érotisme, stimulent notre libido et participent au maintien de notre équilibre psychique car ils permettent d’évacuer nos frustrations. En fantasme, tous nos désirs sont permis !
    Faut-il réaliser ce fantasme ? Difficile de répondre par oui ou par non... Ce que je peux te dire, c’est de réfléchir à la conséquence imprévisible du passage à l’acte. Selon moi, il n’est pas rare que l’excitation fantasmée et recherchée ne soit pas au rendez-vous. Il y a une grande différence entre "s’imaginer" faisant une fellation à plusieurs hommes ce faire posséder par eux avec brutalité comme le fantasme du viol et le faire/subir réellement avec des hommes en chair et en os... Vos scénarios imaginaires correspondent-ils vraiment à vos envies à vos désirs conscients ?
    Mais sachez simplement que la mise en actes des fantasmes n’est pas nécessairement épanouissante pour une vie de couple.
    À bientôt de te lire.

  • Maatkare

    Je n ai jamais parlé de manque d honnêteté.(??)

    Je dis et maintiens que souvent l homme a besoin qu on lui prenne la main .
    Cela donne des moments très vrais de partage dans le couple .. et permets de franchir certaines barrières .

  • J’ai lu vote témoignage poignant il est vrai. Les interventions de tous, certaines utiles d’autres à mon sens bien moins utiles. Je m’en explique, à mon avis, et ce n’est que mon avis. Il vous faudrait juste parler à cœur ouvert avec votre mari. Lui dire ce que vous ressentez. Qui sait, il a peut-être lui aussi une envie de pratiquer cette expérience avec vous. Dans ce genre d’expérience il faut savoir être franche, sans la moindre retenue.
    Il y a plusieurs mois, mon mari m’a demandé quel était mon plus grand fantasme. Je lui répondis : faire l’amour avec 2 hommes.
    Ça l’excitait, il m’a dit qu’il voulait se prêter à mon fantasme, qu’il « y tenait beaucoup » même. Moi, j’en ai jouis rien qu’à l’idée que cela allait enfin se concrétiser.
    Nous avons choisi un homme qui me plaisait sur le net à plus de 130km de chez nous. Nous sommes partis en weekend dans un hôtel de sa ville.
    Je ne vais pas vous raconter ce moment unique où il a suivi exactement ce que je voulais pratiquer, mais je peux vous dire que j’en frissonne encore de plaisir rien qu’à y penser.
    Il dit qu’il en a retrouvé son désir pour moi, qu’il a envie qu’on recommence, qu’il me découvre plus audacieuse....
    Bonne chance, bisous.

  • Les fantasmes nous font rêver, nous inspirent mais nous effraient aussi souvent. Nous n’osons donc pas forcément en parler, même s’il s’agit d’un petit fantasme assez difficile à réaliser. Et pourtant, qui est mieux placé que l’homme que vous aimez pour donner une tonalité réelle à certains de vos fantasmes ?! Et cela est tout à fait réalisable...
    Dans un premier temps, il vous faudra parler de votre fantasme à votre homme. Cela peut parfois paraître délicat, aussi faites-le peut-être parler de ses fantasmes. Une amorce parfaite. Il est possible que certains de vos fantasmes se rejoignent. Dès que le sujet sera abordé vous vous sentirez plus confiante et oserez dévoiler les fantasmes qui sont les vôtres et que vous vous sentez capable de partager.
    La suggestion devra être très subtile. Vous devez donner envie à votre homme de réaliser votre fantasme. Cela ne sera pas vraiment difficile. En effet, rappelez-vous que votre partenaire sera très flatté d’être et de le vivre avec vous. Il sera très heureux que vous songiez à lui pour réaliser votre fantasme plutôt que de le faire un jour sans lui, ce qui est très important et contribuera très certainement à la concrétisation de ce dernier.
    Mettez toutes les chances de votre côté pour que votre fantasme puisse voir le jour. S’il s’agit de faire l’amour avec plusieurs hommes introduisez un sextoys dans vos jeux amoureux pour des doubles pénétrations vaginales ou vaginale/anale. Afin de lui proposer l’envie d’un autre sexe. Visionnez avec lui des films de pluralité masculine, en lui disant sous forme de plaisanterie que vous aimeriez peut être essayée et voir sa réaction.
    Le jeu consistera à vous faire entrer dans la peau du personnage et à entraîner auprès de vous votre homme bien aimé.
    Lancez-vous ! En étant déterminée et en donnant envie à votre partenaire de partager votre fantasme tout devrait très bien se passer et vous semblera bien plus accessible que vous ne le pensiez initialement. Vous pouvez passer à l’acte en lui proposant d’aller dans des endroits libertin sauna club dansant.
    Amitié.

  • KANDAUL, je ne partage pas trop ton optimisme... Pour moi l’honnêteté est primordiale dans le couple, et j’ai la chance d’avoir un partenaire de vie qui est à l’écoute de tout ce que je peux lui dire.
    S’il y a un problème de jalousie, c’est un vrai soucis. C’est un véritable poison dans une relation qui dénote d’un manque de confiance (en soi, en l’autre, ou les deux). Quand elle se déclare, c’est compliqué pour endiguer le mal que ça provoque... et possiblement très long.

  • Bonjour
    Pour une fois j ai un peu de temps je partage sur ce site .

    J ai lu avec passion le commentaire de Titine . Votre histoire a des ressemblances avec celle que j ai vécu .

    Je suis certain que la balle est dans ton camp : a toi de guider ton mari avec des scénarios hot le mêlant dans un premier temps à un imaginaire ou il sera soumis soft ..Les sex toys sont sublimes pour cela . Le tout est de répéter les moments ou il va se sentir amoureux et soumis plein d envie ..A toi de l emmener vers des histoires fictives d abord pour qu il prenne le temps d imaginer le plaisir qu il va avoir .

    Nous sommes plus lents nous les hommes .
    Suis certain meme que plus la suggestion , ta prise en main te sera remerciée par lui après.
    Bon courage.

  • J’ai le même fantasme que toi sauf pour le coté brutal. J’ai mis près d’un an pour le lui en parler, je n’osais pas, bref c’était au point mort. En attendant, ce fantasme était devenu de plus en plus présent.
    Cette idée a fait son chemin dans ma tête jusqu’au jour où je me suis décidée à lui proposer de réaliser mon fantasme. Donc il y a quelques mois de cela, je lui en ai parlé, sans détour, sans tabou, avec les mots qu’il fallait pour qu’il entende mon désir mon amour pour lui et de mon envie de faire l’amour avec d’autre hommes devant lui avec lui.
    C’est là que tout a dégénéré et qu’il m’a rétorqué : « tu ne feras jamais ça avec moi. » qu’il aurait l’impression de m’avoir salie, que ce serai comme si il me prostituait et que ce serai comme si on aurait violé son plus intime trésor, comme si on lui prendrait quelque chose... J’étais mal ; mon cœur avait été transpercé de milliers de coups de couteau, j’ai ’enfuis ma tête dans mes bras, en laissant mes larmes couler de leurs pleins grès...Je lui dis que ça n’avait pas de sens de penser ainsi, que je ne voulais rien de plus que du sexe avec d’autres hommes devant lui avec lui sans aucun sentiment pour eux et qu’il n’y avait rien de comparable à l’amour que nous avons l’un pour l’autre, que tout ce que nous pratiquons était unique en soi, grâce à la profondeur de notre relation. Mais il s’est entêté (c’est d’ailleurs là son seul défaut, d’avoir la tête aussi dure) : c’était et c’est toujours non, non, et non. Je fus extrêmement déçue car j’étais prête et désirais fortement cette expérience. Malgré lui avoir répété encore et encore que ce n’était qu’une expérience, que mes sentiments et que mon amour pour lui seraient toujours les mêmes, je me sens très mal.
    Après mon accouchement, on était un peu dans la routine il avait acheté des sex-toys et il m’a fait découvrir le plaisir anal, nous apprécions beaucoup ces moments, nous étions ouverts sur pleins de jeux érotiques et cela nous faisait plaisir mutuellement mais depuis que je lui ai parlé de mon fantasme plus rien n’est pareil.
    Bref, c’est là que nous en sommes. Mon désir pour lui s’est complètement refroidi depuis qu’il a saboté mon imaginaire sexuel, en plus de me faire pratiquement supplier pour avoir ce que je désirais le plus intimement, et qu’il a fini par me refuser, seulement parce que j’allais prendre du plaisir sexuelle avec un autre que lui. Maintenant, même s’il le désirait, je ne suis plus sûre que je veuille le faire moi-même malgré mon envie toujours aussi forte de peur qu’il me le reproche : il y a clairement quelque chose dans notre confiance sexuelle qui s’est brisé en moi, et je ne sais pas quoi faire pour corriger la situation.
    Je le sens maintenant jaloux, je ne sais plus comment m’habiller avec mon mari !!! Il me fait souvent des remarques « cache tes fesses tu exagère !-c’est trop moulant-c’ est abusé les talons haut, ça fait trop sexy...-c ‘est trop décoté » je ne l’écoute pas et je continue à m’habiller comme j’ai toujours fait (avant il n’avait aucun problème avec ma façon sexy de m’habiller), et à chaque fois il me fais des réflexions lorsque je m’habille sexy ou quand je ne porte pas de sous vêtement ( j’aime être nue sous mes vêtements), car l’envie de séduise d’autres hommes est plus forte que moi, maintenant ça ne lui plait plus que j’ai le sexe complétement rasé, il m’a même dit une fois que je m’habillais comme une "salope". Je me suis très énervée et lui voyant qu’il avait été trop loin s’est tout de suite excusé. Je croyais que ça allait s’arrêter là mais il me fait toujours des réflexions comme quoi mes tenues ne lui plaisent pas. Il ne supporte pas que je parle rigole avec d’autres hommes : dès que je le fais, il me fait la gueule pendant toute la soirée. Et je dois dire que ça me rend dingue, parce que je suis quelqu’un qui a besoin de beaucoup de liberté d’être très féminine, mettre des jupes courtes ou des décotés larges des tenue moulante...être sexy et m’exhiber.
    Je lui ai dit plusieurs fois que je n’en pouvais plus de cette jalousie, mais il me dit que depuis que je lui ai parlé de mon fantasme il n’arrive plus à être autrement. Mais là ça va trop loin et je regrette de lui avoir partagé mon fantasme pour en arriver à ça aujourd’hui.
    Cela fait 6 mois maintenant. J’ai sombré dans le doute, dans les remords et je suis toujours autant excité par l’envie de sexe avec plusieurs hommes, je suis amoureuse de mon mari et je pense aussi que c’est réciproque et pourtant j’ai toujours ce mal en moi, le faite de lui avoir parlé de mon envie de pluralité masculine a été le déclencheur de tout ça...j’aurai du le garder pour moi dans mes fantasmes.
    Je sais par mon expérience que tout n’est pas bon à dire en particulier dans le domaine de la sexualité. Ce que je craignais le plus, m’est arrivé, et ce que j’appréhendais, m’est survenu. Cela ne t’arrivera peut-être pas.je ne veux pas m’autoproclamer garante de la pensée et détentrice de tous savoir, c’est juste mon expérience…
    PS : En tout cas j’ai visionné ce site Jackie et Michel et cela m’a beaucoup excitée, j’y retournerai régulièrement ça c’est sûr...
    Biz…
    Merci de m’avoir lue.

  • Victimiser c’est français. Et c’est tout à fait ça :)

  • Merde , j allais dire en rigolant : " tu es de toulouse ?" Mais en faite c est vrai !!! Je te conseil de parler avec lui , et d aller au club 360spa.
    Moi tu es mon fantasme lol

  • Bonjour Fany
    Vous êtes en train de vous victimisez ! ( pas français mais vous avez compris).
    nos éducations nous empêchent d aller au bout de nous mêmes.

    Je suis d accord avec les commentaires déjà faits : seul le dialogue et/ou des signes forts vers votre compagnon pourront vous liberer .

    Ne restez pas comme cela .Vous allez être très vite malheureuse .
    Vivre c est vous construire dans toutes vos envies .

    Et en plus vous vous aimez !

  • DIA-LO-GUEZ ! C’est pourtant pas compliqué de lui dire : Ok quand je te parle de mes envies, tu dis rien et tu te fermes comme si ça allait les faire disparaitre ... Alors voilà, moi j’ai envie de faire ça et ça. Soit tu me comprends, tu l’acceptes et t’es mon complice car je ne veux pas te tromper ; soit je concrétise mes fantasmes sans toi mais faudra pas venir te plaindre !

  • Pas si simple ta situation. Pour autant je suis d’accord avec maatkare, ton entourage n’a pas à savoir ce que tu fais de ta sexualité. Pour ton mari, si ce n’est pas son trip, ce n’est pas évident. Dire que si il t’aime ça va passer comme une lettre à la poste me paraît simpliste. C’est toi qui le connaît le mieux. Peut-être peux-tu tâter le terrain petit à petit. Faire des allusions. Inventer un partenaire imaginaire lorsque vous faites l’amour, puis deux puis trois. Tu verras sa réaction et peut-être cela va-t-il réveiller sa libido et lui donner des idées cochonnes.
    Sinon il te reste les saunas ou clubs libertins où tu devrais trouver matière. Bon courage, ne perds pas espoir.

  • Pour ma part, je te ferais ce conseil :
    Tu prépares une jolie soirée avec un apéro, dîner et tout et tout... en amoureux avec ton homme,
    Et surtout tu lui ouvres ton cœur et tu lui expliques ce que tu veux. S’il t’aime vraiment, je pense qu’il t’écoutera et ne te jugera pas.

    S’il monte sur ses grands chevaux, sache que je t’accueille quand tu veux avec moi... MDR (petite plaisanterie)

  • Bonsoir Fany.
    Il y a des choses qui m’échappent dans votre récit. Pourquoi parler de l’image que vous donnez à votre entourage ? Votre sexualité ne regarde personne d’autres que ceux qui y participent...

    Et pourquoi ne pas parler de tout ceci avec votre compagnon ? J’ai du mal à imaginer qu’on puisse ne pas tout se dire. Avec mon homme nous parlons de tout ouvertement et nous nous confions nos envies, nos craintes... Quand on s’aime il faut être à l’écoute de l’autre, non ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription