Accueil > Témoigner le candaulisme >Questions à la communauté >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Que dois-je faire ?

! Signaler un contenu abusif

Bonjour à tous,

Si j’expose ce sujet sur ce forum, c’est parce que je ne sais pas à qui en parler (thème intime et à mon sens un peu "bizarre" !). Alors voilà, je résume : je suis en couple avec mon homme depuis Juin 2010. Tout est allé très vite, nous nous sommes marié rapidement. Le gros coup de foudre ! Bref. Il me disait, dès le début, qu’il aimait le sexe. Jusque-là, tout va bien j’aime aussi beaucoup ça voir énormément. Mais, parce que, oui, il y a un mais, petit à petit il s’est avéré qu’il aimait beaucoup trop le sexe et les pratiques, à mon sens, "bizarres". Bon, bon, je pensais "tous les goûts sont dans la nature"...
Mais, maintenant, je me rends compte, qu’il ne peut plus (ou veut plus) faire l’amour normalement (enfin, "normalement", je m’explique, plus de passion, de sensualité, le sexe traditionnel en couple quoi). Il faut toujours, pendant qu’on fait l’amour (baise devrais-je dire) qu’il se monte des scénarios (scénario je crois !), du genre "j’aimerais te voir baiser avec un autre homme, j’aimerais que tu te fasses prendre par plusieurs hommes à la fois, que tu boives des litres de sperme (parce que j’aime avalée), je veux être cocu...", il se masturbe énormément, et me demande de lui faire des fellations n’importe ou et n’importe quand. Nous utilisions dans notre intimité des sextoys pour des doubles ou pour qu’il me pénètre avec pendant que l’on fait l’amour.

Bref, je me suis donc laissée entraîner dans des clubs libertins (j’ai sucé d’autres hommes pendant que le mien me pénétrait), j’ai fait l’amour avec d’autres hommes et j’ai également fait des trio avec des hommes que je ne connaissais pas, pendant que mon chéri nous matait en se masturbant.

Au début j’ai pris ces expériences comme un jeu... je ne sais pas quel terme serait le plus approprié parce que ce n’est pas réellement du dégoût car je n’ai pas de tabou et que j’aime le plaisir du sexe ; mais je me rends compte que je ne l’ai fait que pour lui faire plaisir (peur de le perdre, peur qu’il s’ennuie avec moi, peur qu’il se lasse de nos pratiques "basiques"...) même si j’ai beaucoup joui. J’ai peur que ça me détruise de me perdre même si je jouis à chaque fois.

Total, j’en arrive à penser que nous sommes incompatible sexuellement et comme le sexe est l’un des piliers d’une relation, j’ai peur de rompre ce pilier et qu’il s’en aille pour vivre la sexualité qu’il aime avec une autre. Je ne sais pas si j’ai bien fait de me forcer à faire certaines choses, si je n’aurais pas dû lui dire dès le départ que j’aimais aussi le sexe, mais jusqu’à un certain point. De plus, je ne parviens pas lui faire comprendre que ce genre de pratiques doivent rester occasionnelles, car comme je l’ai déjà précisé plus haut, il ne veut plus que ce genre de sexe, pour lui le "traditionnel" est trop "neuneu". J’ai peur aussi que plus je lui en donne, plus il en demande.

Parfois je me demande s’il n’est pas "sexaddict", mais j’ai lu beaucoup de doc à ce sujet, et il n’a pas l’air d’entrer dans les caractéristiques qui sont données de cette maladie...

Je n’ai pas réellement de question, j’aimerai seulement avoir vos commentaires, parce que je n’ose parler de ça à personne dans mon entourage ; c’est très intime et je ne voudrais pas que ça influe sur l’image qu’ils ont de mon mari.

Par ailleurs, je ne sais pas si je me suis bien exprimée ou si j’ai bien expliqué, n’hésitez pas à me demander des précisions.

Que dois-je faire ? continuer pour lui apporter ce dont il a besoin ou rester sur mes ce que je ressens et arrêter en risquant de le perdre ?

Merci d’avance pour vos commentaires.
Célia

6 Commentaires

  • Difficile de vous donner une solution.
    Votre mari prend son plaisir en vous regardant jouir. La réponse viendra de vous. Acceptez-vous de continuer ou pas ? Il faudra en parler avec lui, ce n’est pas facile pour vous. Vous prenez du plaisir dans ces relations mais vous craignez d’être entraînée trop loin et d’aller vers la "débauche". A vous de mettre des frontières, si il n’accepte pas il faudra vous résoudre à le quitter.

  • Bonsoir.

    Continuez à faire ce qui vous procure de la jouissance...N’allez pas trop vite là dedans,faites des paliers ,des poses ....mais surtout ;discutez tjrs avant d’aller vous amuser (et après ,bien sur ;ça peut être excitant,en plus ).

    En tt cas oubliez votre "bonne conscience" judéo chrétienne et les remorts en tt genre .

    Il n’y a pas de mal à se faire du bien .

    Carpe diem .

  • Bonjour et bien pour être dans la situation identique à celle de votre mari , je comprends parfaitement . Vous culpabilisez de prendre du plaisir avec un autre homme et vous vous rendez compte que vos rapports avec votre mari sont moins fréquents .
    Rassurez vous votre mari est un candauliste cérébral et n’ira pas voir ailleurs si il a du plaisir à vous regarder jouir avec un autre .
    Ce fut aussi très difficile pour mon épouse aussi , mais on a appris a s’aimer autrement . Mais je ne cache pas que c’est beaucoup de communication avant tout .

    Apres 2 années de candaulisme intense , je ne cache pas que nos rapports sexuels sont quasi néant . Pourtant notre couple ne s’est jamais aussi bien porté . On apprend a s’aimer autrement , on communique plus , on se fait plus de calins . Nous allons régulièrement en club ou je prends toujours autant de plaisir a entendre ma femme jouir avec différents partenaires .

  • C’est ton corps, tu le donnes si tu en as envie ... il faut que ton mari le comprenne. S’il ne respecte pas tes envies et tes réticences a toujours lui en donner plus et que toi tu acceptes sans arrêt de lui faire plaisir tu ne te respectes pas toi même. Quand un homme demande à sa femme de lui faire des pipes sans arrêt à chaque fois qu’il a une envie c’est qu’il te prend très égoïstement pour une machine et si toi tu acceptes c’est que tu ne te respectes pas non plus. Tu dois lui dire que tu es sa femme et que toi aussi tu as ou tu n’as pas d’envies et que dorénavant tu le feras à ton rythme en posant tes conditions. Tu as peur de le perdre ? C’est acceptant toutes ses exigences que tu le perdras ... s’il t’aime il acceptera.
    Il faut prendre le taureau par les cornes et lui dire.

  • Donc, il t’arrive d’avoir du plaisir en réalisant trop souvent et contre ton grès le fantasme de ton mari. Parle lui de tes réticences et oblige le à espacer vos expériences que tu trouves trop rapprochées. Fais lui tout de même un peu peur en lui faisant croire que tu n’as plus le plaisir initial des 1ère expériences au point que tu stresses lorsqu’il t’en demande DEJA une autre. Si tu continus contre tes envies, tu vas en arriver à détester cela mais aussi à ressentir, petit à petit , ton mari comme un adversaire à ta libido ce qui amènera à en faire, finalement, un ennemi. Cela arrive malheureusement lorsque le plaisir mutuel initial passe au plaisir du seul mari et puis du plaisir du mari à la "lassitude" de la femme. En principe cela fini mal. En attendant, lorsque vous êtes tous les deux seuls, rappelle lui les bons moments de vos premières expériences, et en lui glissant que pour les fois suivantes la jouissance que tu as ressentie n’étaient ni vraiment acceptées ni vraiment voulues.

  • Votre cas n’a pas l’air simple, mais il semble que vos questions devraient être posées au vrai destinataire. Il me semble que vous avez cerné le problème : ces expériences ne vous conviennent qu’à condition qu’elles ne rompent pas votre intimité. À partir du moment où elles interfèrent, il y a "hors-jeu", en quelque sorte. Qu’il doive en parler avec un professionnel ou non ne change pas la première étape : il faut avant tout que vous en parliez avec lui, d’essayer de comprendre pourquoi le sexe "classique" ne lui plaît plus ; quitte à décider ensuite de mener le problème devant le regard extérieur d’un pro ... Ce qui peut être un moyen de vous retrouver !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription