Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

La Présidente - Quatrième partie

! Signaler un contenu abusif

- Quatrième partie
Ma jeunesse et l’excitation de ce moment surréaliste firent qu’incroyablement je n’ai pas débandé…pas même une seconde… ! Pas même le temps qu’elle se soit essuyé sommairement le visage avec une serviette papier…Non pas une seconde…
Le Président en était fier… :
Regardes-moi ce coquin…regardes-moi cet étalon…ah, c’est bien gamin…je suis heureux…comme quand tu fonces à peine réengagé après avoir marqué…
Le même chérie…, le même que sur le terrain…j’adore… !Ah, ça va être une belle partie… !
Toujours le sexe au zénith, adossé confortablement au dossier du canapé, la Présidente dans un geste d’une sensualité extrême venait de relever sa robe sous laquelle elle était nue, pour s’empaler littéralement sur mon dard…Immédiatement au fond , gonflé de désir…c’est elle qui commença à me baiser… !
Oui, c’était elle qui me baisait… ! Elle voulait imprimer son rythme maintenant…un peu à la « brésilienne »…doucement, s’amusant de mes « espaces… », de mes « montées », de mes « descentes » sur son terrain de jeu…pour jaillir et prendre une vitesse phénoménale aux approches du « but » …de « son but »… ! C’était divin…
Le Président jouait les supporters.. :
Oui…vas-y…oui…super…oui, montes…montes encore…Tu es trop forte, trop belle…elle est belle ma femme…hein gamin qu’elle sait jouer…T’as vu ces accélérations… ? Ces « déhanchés »…ces coup de reins… !
Waouh , trop beau …trop fort… !
Pour ma part, je me régalais…j’avais sorti ses deux magnifiques globes de la robe et les touchais comme si je touchais la « coupe du monde »… !
Impensable comparaison…mais si objectivement réelle…
Oui, chacun du sommet de ses seins avait la rondeur de la coupe du monde…sa dorure…sa beauté…
Inatteignable , impensable pour un joueur comme moi…et pourtant, c’était moi là…moi qui touchais la femme du Président qui m’était offerte ( ou à cette heure, promise…) J’étais aux anges…
Il n’y avait pas que moi…Aussi surprenant que cela puisse être…, chacun des trois protagonistes prenait son pied…Rarement telle « osmose » était palpable…Un vrai jeu d’équipe…L’esprit tourné vers le même but…en profiter individuellement et collectivement…jouir de tous les instants…de tous les moments… !
Oui, je comprenais l’essence du partage, du don, de l’amour, du « candaulisme », dont je répète, j’ignorais tout encore ! J’en approchais juste à cet instant les plus beaux fondements, l’essence…
Dire qu’ensuite, il m’a fallu 35 ans pour y revenir…et comprendre aux travers quelques expériences vécues l’esprit et la beauté… !
Notre soirée n’était pas terminée…oh, non !
Madame la Présidente était vraiment une experte gourmande…,
les encouragements de son mari…et plus modestement mes performances de l’époque nous firent passer en revue de très nombreuses positions du kama-sutra avec une « montée » irrésistible des désirs et des envies jusqu’au coup de sifflet final, tard le matin, après d’interminables prolongations et une séance de penalties assez insolite…(que je propose de vous raconter en 5ème partie)
Fin de la 4ème partie-

1 Commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription