Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

Quand le désir appelle le désir...

! Signaler un contenu abusif

Bonjour, je suis intervenue une fois cet hiver pour partager une première expérience "spéciale" pour moi. Je vous invite à relire cette contribution pour comprendre la suite.

Ayant retrouvé le goût des plaisirs sexuels, j’ai expliqué à mon mari mon envie, que je ressentais même comme un besoin, d’aller plus loin avec mon collègue. Les conditions que posa mon mari était pas de pénétration vaginale ou anale, qu’il reçoive régulièrement des photos de mes activités avec Simon, mon collègue et que je ne fasse rien avec un autre homme sans lui en avoir parlé. Bien que la première condition soit rude et difficile à respecter, j’ai accepté.
J’espère juste que mon mari accepte de son côté par plaisir et non pas par peur de me perdre ; je suis totalement amoureuse de lui et ne pense pas à partager la vie d’un autre.
Donc, avec Simon, nous avons commencé une relation sous forme d’une fellation quotidienne. Je suis professeure de philosophie et tous les matins à la récréation il vient me rejoindre dans ma salle. Mon mari reçoit sa photo quotidienne, ma langue sur le gland de mon partenaire, son sexe dans ma bouche, le visage plein de sperme ou encore la bouche pleine de ce délicieux liquide...
Toujours est-il qu’un soir en quittant le lycée je repasse par la salle des profs vérifier mon casier et j’y trouve une enveloppe à mon nom...A l’intérieur le message d’un individu a priori masculin qui entre autres choses, me demande "si je suis la salope qu’il s’imagine que je suis d’après mes tenues,mes formes et mes attitudes, à laquelle il pense en se masturbant" de porter dès le mardi ma jupe rouge et mes bottes en cuir noir...
Je montre le message à mon mari en rentrant. Il me répond de m’habiller conformément au message et d’y aller ! Je me sens très confuse, je n’ai aucune idée de l’identité de l’auteur du message, ça peut être n’importe qui dans le lycée (peut-être est-ce Simon, mais pourquoi ne pas me le dire directement ?) mais en même temps je sens cette chaleur irrésistible entre mes cuisses. Mon mari me fait alors remarquer que depuis que j’ai commencé avec Simon, je suscite le désir autour de moi.
Mardi, jupe rouge et bottes noires, à part la visite de Simon, rien ne se passe. Je n’ose pas le questionner sur le sujet : si ce n’est pas lui, comment réagira-t-il ? Je ne veux pas prendre le risque d’être privée de ma friandise quotidienne. Je scrute attentivement autour de moi, je fais attention aux regards que je croise mais je ne décèle rien...
3 jours se passent et rien de nouveau mais je ne peux penser à autre chose. Le vendredi en rentrant, le facteur a laissé un avis de passage à mon nom. Je n’attends aucun colis ; mon esprit est par ailleurs trop occupé par "mon affaire" et les enfants pour y penser. Je vais à la poste le lendemain.
Dans le carton, je trouve une enveloppe : "tu es bien la salope que je pense et tu vas devenir la mienne. Dans le paquet, ta tenue pour notre premier rendez-vous dès lundi, sois-prête". La tenue en question : un soutien-gorge transparent, un string lui aussi transparent sur l’avant, noirs tous les deux ; une robe noire en laine moulante à mi-cuisses, une paire de mules en jean et semelles en cordes compensées.

La suite de l’histoire avec une photo de moi dès ce week-end !

11 Commentaires

  • .Pour "l’érecteur " : Professeur certifié est catégorie "cadre A" pour l’administration. fct publique oblige . .

  • Bonjour à tutti .

    C’est arrivé à mon épouse ,et pas sur son lieu de travail (Impossible)mais lors de vacances à ajaccio ...écrit sur un ticket de bar ,glissé sur sa chaise ; ("écarte tes jambes demain , la même table , pas de culotte , tu m’obeira")
    Ca nous a bien plus sur le coup, excité même .Le lendemain , à l’apéro elle s’est mise sur la même table , et loin de moi (mais pas trop)...Personne en face.Dommage car on aurait pu discuter avec l’auteur du message ....

    Bonne chance pour vous et amusez vous bien .

  • Depuis quand une professeur (ou professeure depuis la loi sur la féminisation des noms) est de la catégorie "profession libérale/ cadre supérieur" ? Amon a raison, la suite ne viendra jamais...

  • C’est chez Lucrèce ou Epicure que vous avez appris ce désamour de la sagesse ?
    Vous prenez des risques insensés et vous risquez fort d’y laisser le respect de vos élèves, de vos collègues, votre carrière. Revenez à Platon.

  • Je pense qu’on aura hélas jamais la suite. La première histoire à ce sujet n’avait pas eu d’épilogue de fin si je ne m’abuse, celle ci aurait du se finir dimanche au plus tard et toujours rien :-/

  • Bonjour...
    mêmes commentaires qu’Amon...!
    waouh...terriblement excitant mais je pense dangereux... Soyez prudente...Vous semblez être à la fois une femme belle attirante ouverte aux plaisirs et aux idées du plaisir ! Ne transformez pas cela en danger !
    Le fait que l’inconnu vous avoues se masturber...m’inquiète pour vous...Il dépasse ses pulsions...Qu’il se soit "dévoilé" et vous l’avoues après eut- été plus logique...Là, d’entrée de jeu...cela fait plus "pervers" que vraiment "amoureux de vous et des plaisirs...
    Merci en tout cas pour votre "intrigue" bien écrite

  • Sur une histoire fantasmée c’est excitant. Mais en vrai ça fait peur bien entendu. Comme l’a dit Maatkare, faire ça sur son lieu de travail.... Il se peut qu’une personne vous ai vu. Le danger c’est excitant jusqu’au point où ça attire des problèmes. Qu’est ce qui ce passerait si cette personne ne vous interessait pas et vous faisait du chantage pour que vous couchiez avec lui ? dans le cas contraire, il divulguerait l’infos (peut être a t-il des preuves ? des photos par exemple ?) Et si c’était un élève qui avait eu vent de tout ceci ?

    Bon courage à vous, mais j’ai hate de lire la suite ! Qui a du bien se passer, sinon vous ne le raconteriez pas avec autant de facilité.

  • Rien de tel pour ouvrir l’appétit , vôtre post nourrit le candaulisme comme on aime ....vivement la suite.
    Christine et Joël

  • Bon ! comme visiblement tu aimes prendre des risques, hé bien vas-y, tu verras bien. J’espère toutefois que cela n’ira pas trop loin. Bonne chance.

  • ola la ! ca promet !bisous

  • Bonjour
    Merci pour ce partage.
    Je trouve ça à la fois excitant, intriguant... et bien dangereux ! Déjà faire ça sur son lieu de travail, ça craint gravement je trouve... Mais en plus un inconnu qui connaît votre adresse et donc s’immisce dans votre vie personnelle. Moi je dirais non. Je penserais à protéger ma famille.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription