Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Première candauliste et dépucelage

! Signaler un contenu abusif

A la demande de Candaule , je vais vous racontez ma première expérience de candaulisme

J’ai connu celui qui allait devenir mon mari le jour de mes 18 ans. Un mois après on partez en vacances aux alentours de Carqueiranne. Nous étions nu et seul sur les rochers vers la plage du bau rouge, bronzette baignade, lorsque un homme, qui longeait la plage s’approchât de nous.

Mon copain le reconnu tout de suite, ils avaient fait leur Eudes ensemble jusqu’au bac et ensuite avait choisis des directions différentes et part le fait s’étaient perdu de vu. Mon ami était devenu comptable et Jean François, son pote, lui était masseur kinésithérapeute.

Ils ont papoté un bon moment ensemble et pour ma part je mettais allongée sur le ventre après les présentations car, un peu pudique, je cachais mon sexe complètement épilée, pour la première fois, du matin même.

ean François remarquât que j’avais une petite scoliose et me proposât un petit massage. J’acceptais, après un petit regard vers mon futur mari, il répandit de l’ambre solaire sur mon dos et se positionnât à califourchon sur moi, son sexe collé sur mes fesses. Moins de cinq minutes après il éjaculait sur mon dos.
- " Excusez-moi "
dit-il, en m’essuyant le dos avec sa serviette
- " Ben dis donc, elle te fait de l’effet ma copine " dis mon mari
- " Excusez mon encore, répétât JF, mais dans mes fantasme les plus fous je n’ai jamais pensait masser une aussi jolie fille, j’ai pensé un seconde à son magnifique abricot rasée et voilà le résultat "
Mon copain était mort de rire (il me dira plus tard qu’il était fier d’avoir une copine aussi désirable).

Pour se faire pardonner son pote nous invitât le soir même au restaurant. Apres avoir souper nous avons, tous les trois promener sur le port de Hyères, puis fini la soirée au bord de sa piscine encore complètement à poil.

J’étais encore allongée sur le ventre lorsque Jean François se proposât de finir le petit massage de l’après-midi. C’est mon homme qui décidât pour moi (j’étais récalcitrante).
- " Mais t’envoie pas la purée comme cet aprèm " précisât mon copain

Le revoilà à califourchon sur mes fesses. Il me faisait du bien au dos et je commençais à être excitée par la situation car je sentais son sexe, devenu grand, effleurer ma raie. Mon homme, qui était collé contre moi, m’a roulé une pelle magistrale, me prenant ma main pour la dirigeait vers son sexe. Je n’avais plus de doute sur l’effet que cela lui faisait.

Mon mec appuyait sur la bite de son copain de pour que son sexe glisse maintenant dans ma raie (très excitant pour moi). Jean François c’est relevé un peu, mon mari a dirigé son phallus vers ma chatte et d’un coup de rein il est rentré en moi. Quelques minutes après je jouissais en roulant une pelle à mon homme.

Cette nuit-là j’ai découverte plein de trucs, embrasser son mec pendant qu’un autre vous lèche la chatte, avoir un sexe dans la bouche pendant qu’un autre vous baise. Ce soir-là j’ai connu pour la première fois la sodomie, mon mari m’écartait les fesses pendant que JF frottait son gland contre mon anus puis doucement il est entré en entier.

Quelle nuit !!!

3 Commentaires

  • Joli récit ! En tout cas, il me fait de l’effet -)
    Manu

  • Et un français plus qu’approximatif. Je n’ai pas réussi à aller au bout du texte.

  • C’est une jolie histoire.
    Et quelle chance de tomber nez à nez avec un ancien copain de ton copain alors qu’ils s’étaient perdu de vue depuis des années !!!!

    Je me pose cependant une question : es tu une femme ? En effet, ton récit est écrit par la plume d’une femme alors que ton profil indique que tu es un homme !!!!!

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription