Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

premiers échanges sur mon fantasme avec ma compagne

! Signaler un contenu abusif

Bonjour,
je suis nouveau dans la communauté, ma compagne ignore mon inscription. La quarantaine, nous formons depuis 5 ans un couple recomposé, on va dire, d’intellos, ni bourges ni bobos. Au début de notre vie sexuelle, elle a ressenti une gêne, un manque d’implication de ma part, une distance face à l’acte. Elle a souhaité que je sois plus joueur et que j’exprime mes fantasmes. De mon côté, j’ai toujours rêvé d’être cocu et de voir ma compagne être possédée par des amants très bien montés et être humilié en situation de voyeur. En même temps, ceci est paradoxal car j’ai tendance à être un peu jaloux (donc mon fantasme exclut de la voir avec des hommes de notre entourage).
Ma compagne ne sait pas encore tout, même si je lui ai dit l’essentiel, à savoir, que je souhaiterais la voir prise par un autre homme et jouer un rôle de voyeur. Elle m’a dit qu’elle excluait totalement ce genre de relation, que je lui suffisais largement, qu’elle était exclusive.
J’ai depuis avancé ces dernières semaines. D’abord, elle m’a dit qu’elle n’excluait pas qu’on regarde des vidéos avec des couples se livrant à une relation candauliste. Ensuite , je lui ai dit que je souhaitais la voir "bien remplie". Il y a une semaine, je lui ai acheté deux godemichés assez gros (mais pas géants non plus), elle a énormément apprécié et m’a dit qu’elle ne s’était jamais sentie pénétrée aussi profondément.
Voilà où j’en suis actuellement, j’ai l’impression qu’elle est prête à aller loin pour satisfaire ou même se soumettre à mes fantasmes. Mais je sens aussi que pour basculer vraiment, il faudrait qu’elle fasse sien ce fantasme, et là ce n’est pas gagné. Pour l’instant je crois qu’elle aime seulement parce qu’elle sent que je me lâche, que j’exprime mes fantasmes. Elle me parle peu de ses fantasmes, elle me dit surtout qu’elle souhaite être mon jouet. Enfin, étant très jalouse, elle a peut-être peur que si la laisse toucher à un autre homme, cela m’autoriserait de faire pareil avec une autre femme.
Je ne veux pas avancer trop vite dans le jeu de peur de la crisper.
Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance pour vos réactions.
Arial Paris

4 Commentaires

  • Depuis 3 semaines, la situation avance plus vite que je ne l’espérais. Hier soir au début de nos ébats je lui ai demandé si elle souhaitait continuer "notre jeu", à savoir, l’insertion du godemichet. Elle m’a dit oui, qu’elle appréciait que je lui enfonce l’objet tout en regardant sa chatte. A la fin je l’ai prise et je l’ai trouvée dans un état d’excitation que je ne lui avais jamais connu. Nous avons un peu échangé pendant l’acte, je lui ai dit que j’adorais voir ce gode s’enfoncer jusqu’au bout dans son sexe et que je m’imaginais que c’était la bite d’un autre homme et que je voulais la voir devenir dépendante aux grosse bites. Elle pense que ça m’excite parce que ça me donne l’impression d’avoir une grosse bite. Elle m’a dit aussi que cela l’exciterait de porter des portes-jarretelles et de passer la journée avec, que je pense à elle quand elle serait au travail.
    Bonjour,
    Je vous remercie pour vos réactions qui m’aident à y voir plus clair. Cela tend à se passer comme vous le dites, c’en est presque fascinant.
    Ensuite, elle m’a dit après l’acte que cette situation l’excitait mais la déstabilisait, qu’elle avait peur de ses propres réactions, que ça la rendait un peu honteuse de se lâcher comme ça. Elle a aussi peur que si on va trop loin on découvre que nos désirs différent. Je lui ai répondu que c’est valable pour toute vie sexuelle de couple. Enfin je lui ai dit que je pensais qu’à son plaisir, que cela m’excitait énormément de la voir être l’objet de mes fantasmes. Pour la rassurer, je lui ai dit qu’on pouvait faire machine arrière à n’importe quel moment et que la confiance était le plus important.
    Mais pour la première fois, elle ne m’a dit qu’elle n’était pas prête à coucher avec un autre homme. Et pendant nos ébats, quand je lui ai dit que je pensais au gode comme à une vraie bite, ça n’a pas du tout calmé son excitation. Je crois qu’elle est contente que je dise quels sont mes plaisirs. Mais comment ne pas aller trop vite. Je lui ai acheté des porte-jarretelles, je vais les essayer ce soir. De la voir en tenue affriolante en public peut nous mener à une autre étape de nos jeux.
    Qu’en pensez-vous ?

  • Le fait qu’une femme ai peur du candaulisme provient de beaucoup de raisons. L’éducation est la principale. Mais il y a aussi, effectivement, parmi les nombreuses autres raisons la peur que le résultat soit le prétexte au mari de demander de prendre, à son tour une maîtresse. Et là, par contre, les femmes sont moins préteuse que les hommes. Elles sont beaucoup plus exclusives et n’aiment pas la concurrence même si pour certaines, il leur est normal de prendre un amant. Il y a aussi la peur de l’après. Comment le mari l’aura vécu. Car l’excitation du fantasme n’a rien avoir avec l’expérience réelle. Il faut donc être très amoureux pour l’accepter. Et surtout il vaut mieux avoir jauger la jalousie du conjoint par de petites expériences plus soft, comme l’exhibition, le flirt, des caresses. Même des discussions téléphoniques avec un éventuel "complice"dans des termes un peu crus peuvent servir de tests.
    Visiblement ton épouse a pas mal cogité sur ta proposition de candaulisme. Elle est apparemment en train de SE jauger et de TE jauger par la même occasion. Elle cherche à savoir par avance ce qu’il peut se passer, jusqu’oû elle pourrait aller, et si cela en vaudrait la peine. Laisse là vous jauger et renouvelle ta proposition après une période ou tu la sentira excitée.

  • La jalousie est effectivement une barrière pour nombre de femmes… Et puis la crainte de se faire du mal, de briser son couple, etc. Il vous appartient d’identifier ses peurs, d’en discuter pour aplanir les obstacles et de jouer franc-jeu÷ la transparence est impérative dans ce genre de relation… la discussion aussi. Vous devez d’abord me semble-t-il fixer ensemble les règles du jeu. Elle ne doit pas se sentir contrainte par votre désir mais adhérer à ce type de relation. C’est assez complexe, cela prend du temps mais cette phase de dialogue est impérative pour éviter les mauvaises surprises lors du passage à l’acte.
    Bon courage
    Manu

  • Un femme amoureuse aime que son homme se livre, qu’il reste lui même et qu’il soit sur de lui, voir dominant. Toutes les femmes se partagent plus volonté si elles restent persuadées que nous ne cherchons pas la même chose ... Une fois cet écueil passé c’est plus facile. Être dominant en ne regardant qu’elle. Lui suggérer avec insistance certaines tenues en lui précisant qu’elle restera la reine. Ne lui parler que de vos amis masculins, ne l’entourer que d’homme. Associé à vos conversations sur l’oreillé, l’occasion apparaîtra d’elle même ... ;-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription