Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Première fois...

! Signaler un contenu abusif

Première fois...
Alors que nous marchions en nous tenant la main, je pensais que le rendez-vous ou nous nous rendions allait changer notre vie… Si je ne me trompais pas. Nous avions rendez vous avec un homme que nous n’avions jamais rencontré, un inconnu.
Mais il est nécessaire de fournir une explication.

Quelques mois avant, lors d’une soirée amoureuse, Elle était assise nue, les yeux bandées, les jambes ouverte, belle et offerte. J’avais préparé à son insu une petite surprise, je voulais faire un test. Je m’approchai d’Elle, je m’agenouillais devant Elle et la pénétrait.
Au bout d’un moment, je cessais de la pénétrer, et rapidement j’enfilais un préservatif, puis sans un mot, je repris mon ouvrage. Le résultat fut instantané. Après un mouvement de recul, Elle se donna et fût saisi d’un orgasme ravageur.
Plus tard, Elle m’apprit que la sensation avait été incroyable, que la surprise se mêlait à un sentiment un peu pervers et qu’elle avait eu l’impression d’être prise par un inconnu.
Cette impression était renforcé par le fait que j’avais pris grand soin à ne pas lui parler à ce moment la. J’avais même évité de la toucher et Elle, n’avait de moi aucun contact sinon celui de mon sexe devenu anonyme par le truchement du préservatif.

Cet acte avait libéré la parole. Nous étions l’un et l’autre amoureux l’un de l’autre et nous avions de temps en temps des soirées ou les enfants n’était pas la. C’était l’occasion de changer la routine. Alors jolie tenue, chandelles, bon diner et câlins.
Ces soirées érotiques étaient attendues et faisaient l’objet d’une excitation particulière.
Après cette soirée nous avons reparlé de qu’il c’était passé. Elle, a convenu qu’elle avait été très troublée et qu’elle avait pris beaucoup de plaisir. De mon coté j’étais heureux de l’avoir surprise et encore plus heureux d’avoir ouvert une porte.

Nous avons l’un et l’autre compris que nous avions un nouveau domaine à explorer. Dans des vies passées, j’avais un peu exploré ce domaine et écouté les comptes rendus d’autres explorateurs. J’avais compris qu’il fallait faire très attention et surtout ne pas laisser de place à l’improvisation. Après pas mal de discussion, nous avons convenu qu’Elle pourrait faire un striptease devant un inconnu. Mais il était d’un commun accord convenu qu’elle n’aurait pas des relations sexuelles avec lui.

Nous nous sommes mis en quête de l’oiseau rare. Il devait à la fois plaire à Elle et me convenir. Il semblait et me semble toujours que le libertinage ne doit rien céder à la sécurité. Quelques semaines plus tard notre recherche avait enfin un résultat. Un homme de notre âge, qui plaisait à Elle et qui au travers de ses messages semblait à la fois polis, sympa et agréable. La photo en noir et blanc était celle d’un bel homme au torse nu. Je prenais contact avec lui par téléphone. Il m’expliquait alors qu’il avait quelques expériences en libertinage. A mon tour je lui expliquais qu’Elle n’en avait aucune, que c’était une première fois et qu’il fallait absolument que cette expérience soit une réussite. Il s’engagea à respecter le contrat et à être scrupuleusement respectueux des conditions. Le plan était le suivant : Elle ferait un striptease, Elle porterait un masque et nous étions bien entendu pour que rien ne lui soit imposé. Nous étions entendus aussi pour qu’il n’y ait pas de relation sexuelle et qu’il n’y ait aucune tentative de sa part.
Bien entendu Elle était en accord avec ces dispositions. Il ne restait plus qu’a fixer une date et un endroit…

Le rendez vous fut pris dans un hôtel de la ville. Elle avait particulièrement insisté pour l’anonymat. Elle mit un masque, un loup noir avec une belle dentelle de la même couleur qui lui cachait le bas du visage. Je frappe à la porte. Un instant plus tard, celle-ci s’ouvre et nous entrons dans une grande chambre. Une radio diffuse de la musique. Sans dire un mot, les hommes s’assoient sur le bord du lit et Elle est debout devant nous.

Le striptease à duré une heure vingt ! Et nous n’avons pas eu l’impression que ce fut long… Ce fut indescriptible. D’un érotisme fou. Je vis alors ma compagne aux prises avec ses fantasmes et ses interdits. Chaque vêtement enlevé était l’objet d’une lutte et de plaisir. Elle nous rendit presque fou en jouant avec nos nerfs, faisant durer le plaisir, jouant du regard, parfois provocante, parfois plus pudique.

J’étais fasciné par ses atermoiements, par ses audaces et par ses reculades. Finalement elle se retrouvât nue. Elle s’appuyât debout, le dos contre le mur de la chambre. Elle semblait avoir vaincu ses réticences, mais visiblement ne savait quelle suite donner aux événements. Je me levais alors, m’approchait d’Elle et lui caressait la hanche doucement. Puis je m’enhardissais à lui caresser l’entre jambe. Je constatais qu’elle était trempée et que visiblement l’aventure lui plaisait beaucoup ; Elle était debout le dos appuyé contre le mur, les jambes un peu écartées et les yeux fermés. Elle était abandonnée à la caresse de mes doigts. Notre ami d’un soir se leva et s’approchât de nous. Il m’interrogeât du regard et devant mon assentiment joignis ses doigts au miens pour la caresser lui aussi.

Elle ne refusa pas la caresse et les doigts de l’inconnu. Au contraire Elle semblait apprécier et manifesta rapidement les signes d’un plaisir certain. Elle me raconta plus tard, qu’elle avait ressenti une grande excitation à ces caresses, ne sachant faire la différence entre mes doigts et ceux de l’inconnu. Elle jouit ainsi debout impudique offerte sous les caresses de quatre mains refusant de savoir qui était qui, seulement dans le plaisir de l’instant, dans la magie d’un fantasme qui se réalise.

Elle ouvrit les yeux, nous regarda et nous souris à l’un et à l’autre. Je la pris dans les bras l’embrassait et dans l’oreille lui murmurais combien elle était belle et combien je l’aimais. Profitant de ce moment, notre inconnu en profita pour se déshabiller. Puis il se mit à genou assis sur ses talons et il exhibât sans ostentation une magnifique érection. Elle le regardait du coin de l’œil mais ne savais pas quelle attitude prendre.

Je la pris par la main et lui fit prendre la même position en face de lui. Leurs genoux se touchaient presque, mais il n’y avait pas de contact. Il restait immobile. Je glissais alors à l’oreille de Elle ses quelques mots. « Regarde, il te montre lui aussi » Le regards de Elle s’accrochât alors sur le sexe en érection. L’ambiance était électrique et l’érotisme à son comble.

Soudain notre inconnu prit une initiative. Doucement il prit la mis de Elle et la posa sur son sexe. J’étais alors tendu comme un arc, ne sachant absolument pas quelle serai sa réaction. Quand sa main entra en contact avec l’érection qui lui faisait face, Elle fut parcourue d’un long frisson. Elle caressa quelque instant le sexe offert et retira sa main.

Alors ce fût moi qui repris sa main et lui reposa sur le sexe qu’elle venait de lâcher. Elle se mit alors à le caresser, pris de l’assurance et la légère caresse devint plus appuyée. Elle branlait devant moi le sexe d’un autre homme... Ce petit jeu dura un moment. Mais la position n’était pas confortable. Notre inconnu fini par se lever, interrompant la douce caresse.

Toujours sans un mot il s’allongeât sur le dos sur le lit. Elle se releva et se tourna vers moi. Je l’embrassais et l’encourageait à continuer. Elle s‘agenouilla au sol près du lit repris la masturbation commencée. Notre inconnu ferma les yeux et se laissa faire. Elle était à genou les fesses offertes et elle branlait avec un plaisir évident le sexe de l’inconnu.

Je me déshabillais rapidement et pénétrai Elle dans cette position. Nous avions déjà largement dépassé les limites que nous avions convenues. L’état de son sexe me donna alors une indication précise de son excitation et de son plaisir. J’étais fou d’excitation et de bonheur, le temps semblait arrêté et le moment était d’une grande magie. L’inconnu ne résista pas longtemps à ce traitement et le plaisir nous saisi tous les trois en même temps.

Après ces quelques instants de ce qu’il est convenu d’appeler la petit mort, notre inconnu se levât et se dirigeât vers la salle de bain. Elle et moi prenions alors procession du lit pour un instant de tendresse.
Je lui demandais si l’expérience lui avait plût. Elle me regarda en riant et me dit :
- " On recommence quand ? " puis, Elle m’embrassa.
Je sus alors que notre vie allait changer et que mon intuition était juste…

3 Commentaires

  • Très beau récit. Très excitant, bien écrit et les sensations très bien ressenties.
    Et après, avez vous recommencé ?
    f.tyroler2@orange.fr

  • très beau partage d’un plaisir

  • Très beau récit et très érotique
    Nous avons vécu un peu le même genre d’expérience où tout aussi à commencer par un strip-tease consenti.
    J’ai immortalisé ce moment avec quelques photos et on se le rappelle quelques fois

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription