Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de personnes candaulistes >

Premier homme, premier tome. Episode 2.

! Signaler un contenu abusif

"La liberté, en fait, ça gonfle et grandit comme un sexe". C’est ce que nous pensions, une fois la porte refermée sur ce premier moment et que nous déambulions au hasard des rues.

Nous étions assez heureux de ce qui venait de se produire. Les quelques mots que nous échangions et, surtout, le visage serein et radieux qu’elle arborait, le disaient à suffisance. Une impression de légèreté nous entourait. Rien, dans ce qui s’était passé, n’avait paru gênant ou déplacé.

Elle avait pris un plaisir audible à la langue de notre hôte, elle le lui avait magnifiquement rendu, langue pour langue et bouche pour bouche. J’y avais pris mon tour moi aussi. Nous avions comme dansé sur ce lit, chacun se déplaçant pour faire place ou la prendre.

Tout avait paru spontané, les désirs s’étaient trouvés. J’avais fini par jouir en elle tandis que notre ami explosait juste à côté. Nous avions bu quelque chose de pétillant en nous rhabillant. Et parlé suffisamment pour nous entendre promettre tandis que nous quittions notre hôte :
- " A la prochaine fois"...

Un peu plus tard, rendus à nous et sirotant un autre petit verre bien nécessaire, nous avons évidemment évoqué ce que nous venions de vivre. Et, aussi, ce que nous n’avions pas vécu. Ses deux hommes ne l’avaient pas prise. Moi seul l’avait pénétrée.

Elle regrettait cette absence entre ses cuisses. C’est sans doute ce que voulait dire notre "à la prochaine fois" de tout à l’heure. C’était étonnant comme en quelques heures seulement notre vision des choses venait de changer...
Comme si nous attendions déjà cette prochaine fois qui serait notre vraie première fois.

Et notre étonnement était de nous trouver aussi bien dans un monde où baiser avec un inconnu le transformait en ami... Car nous devions bien admettre que pour ce qui la concerne elle avait beaucoup apprécié le savoir-faire de notre comparse et qu’elle avait aimé comment sa queue s’était emparée de sa gorge et sa langue de son entre-jambes et que, pour ma part, j’avais vécu une excitation de chaque seconde et qu’il m’avait fallu contenir en permanence un plaisir intense et complet.

Mais, le plus surprenant était sans doute que tout cela s’était déroulé de façon simple, fluide, naturelle et que nous avions, elle et moi, pris un plaisir évident, même si bien différent, à l’inclusion d’un autre homme - et d’un autre sexe - dans notre couple...

Nous étions venus à notre hôte en nous demandant si nous sauterions le pas, nous le quittions en espérant qu’il serait sauté encore et encore et de quelle façon encore bien... Mais ça, je l’expliquerai plus tard...

P.S. : Merci de vos encouragements à vous qui lisez, je poursuis donc le récit de cette route vers le candaulisme...

2 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription