Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Premier amant d’Océane

! Signaler un contenu abusif

Pour ceux qui ont lu nos textes précédents, il n’est pas difficile de deviner de qui il s’agit.
En effet, Gérald le libertin photographe ne nous laissait pas indifférent. Enfin surtout Océane !
Mais mon plaisir étant étroitement lié au sien, je dois avouer que cela me plait autant qu’à elle. En fait, ce qui m’importe le plus c’est de la savoir, de la sentir, et de l’entendre heureuse ! Et qui est plus heureuse qu’une femme qui jouie ? Franchement je ne vois pas ! Alors le but que je me suis lancé et de la voir, l’entendre et la savoir jouir dès que l’occasion se présente. Ca ne veut pas dire avec n’importe qui, car nous avons la chance de pouvoir être plutôt sélectif ;-) , voir même très sélectif, peut être surement trop.

Bref, venons en a ce qui vous intéresse.
Cette soirée là nous avions convenu d’inviter Gérald chez nous, de faire une petite séance photo pour qu’il ne perde pas ses repères et de passer, pour la première fois, à des choses plus sérieuses, et même bien plus sérieuse !!
Le début de soirée se déroule comme prévu, la Vodka coule presque a flot (seulement j’avais passé une nuit blanche la veille au travail) et les postures d’Océane sont de plus en plus explicites, de plus en plus lascives, et de moins en moins habillées.
A l’arrivée de notre libertin Océane portait une jupette grise qui pourrait se situer entre une jupe de tailleur ultra sexy et un uniforme d’étudiante londonienne non moins sexy, un petit haut très ouvert, un soutient gorge push up, un string en dentelle gris et le tout souligné par des bas autofixants.
La séance photo, ressemblant aux précédentes, je ne vous détails pas cette dernière. Une fois l’essentiel des vêtements de notre modèle évaporés, notre libertin prétextant ne plus tenir, part fumer une cigarette. Océane alors seins nues en string et bas, étant extrêmement émoustillée en profite pour se positionner à califourchon sur moi et m’embrasser à pleine bouche, puis me donne son ressenti sur le début de soirée. Cette dernière semble s’annoncer torride ! Notre libertin, revient de sa pause et nous voit dans cette posture, qu’Océane a très certainement maintenu pour ouvrir les hostilités. Il s’assoit à sa place et regarde Océane m’embrasser goulument, après quelques secondes, il dit :
- "Vous savez, je ne vais pas résister longtemps"
alors Océane lui répondit :
- "On ne te demande pas de résister !"
Là était la dernière phrase d’une femme chaste aux moeurs communs.
Ca y est nous allions voir si nos fantasmes étaient aussi plaisant dans la réalité que dans nos têtes.
Nous nous levâmes en continuant notre baisé, tandis que Gerald se plaça derrière elle. Ses mains se baladaient sur le corps de ma femme sans qu’elle ne résistait, sans que je ne résistais, elle se laissait aller avec un quasi inconnu, et je la laissais faire, mieux encore je l’encourageais en l’embrassant comme si de rien était. En moins de 5 minutes notre invité s’est chargé de faire disparaitre le string d’Océane et ainsi la voir entièrement nue (juste en bas) il glissa le long de son dos pour déjà goutter à sa liqueur sacrée.
Nous restâmes ainsi un certain temps avant de nous diriger vers notre lit conjugale, là ou personne à part l’un d’entre nous a mis les pieds ! Gerald était un véritable inquisiteur qui nous fit réaliser bien "des premières".
La suite est plutôt floue pour moi, je me souviens d’un moment ou je suis allé aux toilettes un petit bout de temps car je n’arrivais pas a me "détendre" pour faire ma petite affaire, et lorsque je revint Océane était en levrette en train de se prendre des coups de hanches comme jamais je n’avais osé lui donner jusque là.
Etant très fatigué je m’assoupi a coté des deux amants qui ont fait l’amour non stop de minuit à un bon 6h00 du matin. Il y a un moment où Océane m’a fait émerger car elle souhaitait une double pénétration, elle me chevaucha et lui se plaça derrière elle et la sodomisa, là est le plus gros orgasme qu’elle n’ait jamais eu, c’est à ce jour la seule double pénétration qu’elle ait eue, et c’est aussi sa quête principale !
Elle est, à partir de ce jour une salope qui s’assume, et qui a carte blanche de ma part pour jouir de la personne qui lui plaira.
Et cette carte blanche elle l’utilisera, et n’a pas finie de l’utiliser !!!

7 Commentaires

  • très excitant vraiment sympa cette histoire mais aussi quel dommage que tu n’es pas immortaliser l’instant en les regardant au moins 1h !!!!
    que les images se superpose au détail de votre chambre ....

  • Euh...non, maat, c’était à juetoceane que je m’étais adressé ;-)

  • (désolée, c’est moi qui ai besoin de dormir lol)

  • Euh.... J’avoue... Mais j’avais bossé 18h00 la veille et n’avait pas pu dormir depuis... Du coup la vodka aidant à me détendre... J’ai roupillé malgres moi.
    Vos commentaires me font plaisir ! Je ne pensais pas être attendu ;-)

  • Euh... C’est à moi que tu parles ? Si oui, t’es pas sur le bon post ;-)

  • Bien content de te revoir, j’attendais depuis un bye la suite de l’aventure.
    Toujour aussi beau, bien écrit et excitant. J’adore...

    Par contre, un truc m’interpelle : t’as roupillé pour ton premier plan cul libertin en couple ? Nooooooooooon ! Sérieux ? O_O

  • Une femme qui regarde peut être aussi heureuse qu’une femme qui jouit ;-)

    Merci pour ce partage. En vous souhaitant plein d’amour et d’aventures :-)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription