Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >Expériences de partenaires de candaulistes >

Wyylde La plus excitante des expériences de couple

pour mon homme

! Signaler un contenu abusif

Lettre à mon homme
Quand tu liras cette lettre, je serais avec mon amant ; certes ce n’est pas nouveau car depuis trois ans que nous vivons ensemble, tu m’as fait découvrir tes envies, mais surtout tu m’as fait découvrir le plaisir, avec toi, mais aussi avec d’autres homme en ta présence ; j’ignorais le mot candauliste, tu m’en a fait découvrir tous les avantages pour toi, comme pour moi, et je t’en suis très reconnaissante. Cela n’a rien changé à notre amour, bien au contraire et je suis toujours aussi amoureuse de toi ; à la différence que les hommes que tu m’as offert m’ont apporté une jouissance différente ;tu m’as parfois dit que je jouissais plus fort quand je me faisais baiser ; ce n’est pas le cas ; c’est une jouissance différence, surtout due, je le crois au fait que tu m’offres, que tu me regardes jouir ; je sais que je t’apporte du plaisir, celui de voir ta femme s’offrant à des inconnus (généralement) et cela complète mon plaisir physique.

Mais, à ta demande, j’ai rencontré un homme qui a modifié nos relations ; tu voulais que je te fasse cocu, sans que tu sois présent et surtout sans que tu le saches avant ; après plusieurs recherches, j’ai flashé sur un homme de 40 ans ; plusieurs contacts par mails, puis par téléphone, à ton insu, puis la décision de le rencontrer à l’hôtel. En arrivant dans la chambre, je t’ai appelé pour te dire que cette fois tu allais être cocu et j’ai raccroché. Que te dire il m’a fait jouir pendant plus de trois heures, employant toute la panoplie du jeux sexuel. Mes seins, ma chatte ont apprécié sa langue, ma bouche a dégusté sa queue, avant de déguster son sperme ; prise plusieurs fois, en missionnaire, en levrette, mais aussi sodomisée, alors que je te l’ai toujours refusé, son sperme se répandant sur mon corps ; il m’a amené à une jouissance totale, jouissance que je n’avais jamais ressentie, ni avec toi ni avec mes amants d’une rencontre.

Je lui ai appartenu totalement, l’embrassant fougueusement, ne répondant pas à tes appels et pour la première fois l’autorisant lors de sa dernière possession, à juter dans mon vagin (nous avions fait les tests), avec la sensation qu’il m’engrossait. Avant de le quitter, il m’a fait promettre de le revoir ; sans même y réfléchir, je lui ai donné mon accord. Quand je suis rentrée, très tard, tu as voulu savoir. Pour une fois, je n’ai rien dit et prétextant une grande fatigue, je t’ai laissé dans le salon.

Il m’était en effet impossible de t’avouer la vérité ce soir-là et toi toujours aussi gentil à mon égard, tu as respecté mon silence. Ce n’est que le lendemain que les problèmes se sont posés ; un appel me donnant rendez-vous pour le soir même ; difficile de te convaincre, mais comme à ton habitude, tu m’as donné le feu vert.
La surprise a été de taille ; en effet le rdv a pris une tournure vraiment imprévue ; à savoir que Marc, c’est son prénom, m’a demandé de le suivre, quittant la France pour plusieurs années. Désespoir pour moi, mais difficilement concevable ; certes mon corps le réclamait, mais il me manquait cette petite flamme, celle de ton amour immodéré. Après plusieurs heures de discussions, je l’ai quitté, désespérée non sans lui avoir promis de le revoir, le soir de son départ, à l’hôtel de l’aéroport ; c’est là que je suis, sachant très bien que ma nuit va lui appartenir, sans limites, sans tabous ; sachant que mon corps va être pleinement comblé, qu’il sera sans doute en manque ensuite, mais que malgré tout, je serais près de toi demain, comptant sur ta compréhension et ton amour qui m’est indispensable.
Pardonne-moi, car malgré cet attachement sexuel, seul toi compte pour moi je t’aime

5 Commentaires

  • Reponse à libertin 78 69
    Non vous ne devez pas avoir froid dans le dos..Certes le plaisir physique m’a transporte certes dès la première fois, mais à aucun moment il n’a été question de départ pour moi, et cela fait maintenant plusieurs mois. Il avait des capacités sexuelles très importantes et il avait su les mettre en valeur. Candauliste oui, libertine oui, mais très attachee à mon homme bises et bonnes fetes nicole

  • Wouahou ! Certes l’histoire d’Amour qui prend le dessus fait plaisir et rassure les hommes candaulistes mais à bien y regarder elle donne froid dans le dos. Cette passion, ce désespoir, ces heures de discussions ... alors qu’ils ne s’étaient vus qu’une fois .... que se serait il passé s’ils avaient eu 3 ou 6 mois de liaison ?

  • Hummm ! très beau récit !

  • Quelle belle prevue d’amour, comme quoi nous pouvons lier candaulisme avec sentiment.

  • Quelle délicieuse chatte elle doit ronronner très très fort

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription