Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Pour bientot 2 (la rencontre)

! Signaler un contenu abusif

Alors voila finalement le fameux amant se faisant prier , fut éjecter . un plan b fut mis en place par mes soins un rendez vous a été pris et pas pour nous déplaire avec deux hommes choisis sur un site alors voila ça commence comme ça.

Le premier un jeune homme la trentaines allure sportive le deuxième la cinquantaines avec expérience candauliste superbement monté.

La journée commença comme ça , j assistais Mme dans ses tache pour choisir ses dessous et l aider a finaliser son épilation intime et puis se fut l heure un coup de fil retentit sur les coup de 10h.

Le plus jeune arriva en premier je le reçus, pendant que Madame finissait de se préparer ont eu juste le temps de boire un verre que déjà elle rentra dans la pièces en petite tenue.

Les présentations faites je m’éclipsais prétextant une envie de fumer, et de la terrasse je les vis discuter, de suite le rapprochement fut fait, leurs mains se touchèrent et commençais a explorer leur partie sensible ils s’embrassaient fougueusement et là, tout commença.

Le temps de revenir je les trouvais allonger sur le lit il avait garder son jeans mais laisser tomber son tricot laissant a l air libre son torse musclée ils s’embrassaient follement sa main se glissait sur l’intimitée de ma femme qui déjà gémissais.

Il entreprit alors de lui lécher son minou pendant que quelque doigt la fouillaient généreusement et délicatement. Je les regardais, je sentais monter en moi quelques tremblements, une erection de plus en plus forte.

Je m’approchais, pour lui susurrer à l’oreille de le sucer, ce qu’elle fit. Elle s’approchait de son jeans, dégrafait ses boutons, un à un.
Le fixant dans les yeux, elle libérait son sexe, pour le prendre directement en bouche.

Il avait un sexe idéal pour la sodomie l idée me parcourais déjà j’anticipais dans ma tète mon plaisir devenais confus je les laissais continuer ayant des soubresauts a chaque fois qu’elle soupirait mon sexe était gonflé. Ils se laissaient aller, faisant l’amour devants moi.

Elle le caressait tendrement le fixant et lui serrant sa tète entre ses jambes pendant qu’il la léchait, il la sodomisait, lui fit l’amour plusieurs fois, un plaisir pour mes sens quand le téléphone sonnait sur les coups de midi.

Le deuxième figurant arrivait, un homme plus mur, ont les regardait finir et autour d un verre ont passais au présentation. De nouveau la tension montait, le premier partit se rafraichir, le deuxième plus entreprenant entamait les hostilités.
Tandis que je me retrouvais en ébullitions, embrumé, de multi sensations indescriptibles, au son de ses gémissements de sa douceur qui apprivoisait ses sexes qui s’offraient à elle.

Je me masturbais en regardant le spectacle, le deuxième homme était en réalité ce que l’ont appel un ttbm. Un sexe enflé, nervuré, très épais. Alors que le premier revenait déjà, elle lui faisait signe de ne pas rester à l’écart et lui attrapait goulument son sexe.

Les deux hommes devenaient alors entreprenant ils la caressaient, l’embrassaient et la fouillaient de leurs mains et leurs langues. Au bout d’un moment, le plus membré des deux demandait :
- " qui veut commencer ? "
Il devançait les réponses éventuelles et empoignait sa grosse queue. Il la glissait dans la chatte largement humide de ma femme, un râle s’en suivit.

Il la ramona pendant un temps très long la faisant jouir à plusieurs reprises, lui criant des mots crus :
- " tu aimes ça ? "
- " petite salope "
- " tu aimes les grosses queues "
- " tient prend ca ! "
Des claque rougissais ses fesses, ses cuisses, pendant que l’autre homme se servait de sa bouche comme d’un sexe, ses mains pétrissaient ses seins.

Il éjaculait deux fois sur son visage, ses seins. Elle lui susurrait des mots à l’oreille tandis que le deuxième commençait à râler.
La jouissance montait, il lui donnait de grands coups et hurlaient ensemble de plaisir.
Nous nous sommes levés pour nous rafraichir.

Le plus jeune nous quittait et là, celui qui restait dit à ma femme :
- " je t’ai bien baisé, alors suce moi "

Ce qu’ elle fit sans se faire prier il lui serait la tête, lui attrapant les cheveux, la félicitant sur sa façon de sucer lui disant :
- " Tu es une vrai salope ! "

Il lui triturait les seins, j’était en transe, je ne touchais plus mon sexe, il était prés à exploser, je tremblais. Il me regardait et me dit :
- " Allez viens baiser ta salope, montre lui comme ça t’as plus de la voir se faire prendre !!! "
C’est ce que je faisais, elle était trempée.
Je commençais à la baiser pendant que je voyais sa large et grosse queue rentrer et sortir de sa bouche.

Ma femme gémissait et avais du mal à avaler cette énorme sexe et c’est presque quasiment ensemble que la jouissance nous pris tout les trois.
Notre homme repartit, je la rejoins sur le lit, et la je me mis a l’embrasser elle sentait le sexe, son corps sentait le sperme, sa chatte était une folie.

Elle était trempée, je la léchais pendant un moment et ensuite elle me suçait jusqu’a la jouissance, je fermais les yeux, me remémorant le film de la journée pour enfin lui jouir dans la bouche.

Voilà, c’était notre première expérience et nous pensons en vivre une autre très très prochainement.

2 Commentaires

  • j’ai zappé un truc, là !
    il y a juste un phrase de différence ? ou j’ai mal relu ?
    bon avec un peu de chance on aura la suite plus tard
    ça n’enlève rien à ce que j’ai dit précédemment, mais c’est un peu décevant ...

  • Merci pour ce texte,
    On voit bien que votre femme est maintenant parfaitement prête à vous apporter les plus grands plaisirs au travers de sa jouissance avec d’autres hommes. Bravo et au plaisir de lire d’autres aventures !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription