Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

« Pose nue pour nous ! »

! Signaler un contenu abusif

.
Il lui a dit « Pose nue pour nous ! »
Et ELLE l’a fait.
Il était trop fier d’ELLE, de sa beauté, une femme canon.
La montrer sous tous ses angles, que les gens l’admirent, s’ils s’imaginent comment ils font l’amour par exemple.
Génial, tout simplement.
.
Avant il allait seul au cours du soir ‘nu artistique’, un groupe de vingt, pas que des vieux, de braves ménagères et un étudiant discret, un prof qui ne faisait rien, lui, de vingt à vingt-deux heures. Ces jours-là ELLE se morfondait chez eux à l’attendre. ELLE serait bien venue avec lui mais ne savait pas dessiner. Le problème dans ces cours est de trouver des modèles splendides, payés au lance-pierre mais ponctuels. Et puisqu’ELLE se plaignait qu’il la laissât seule, il lui avait proposé au pied levé de dépanner le cours, ELLE avait accepté et vu le succès qu’ELLE eut et les pourboires qu’ELLE reçut, ELLE n’avait qu’une hâte, d’exhiber à nouveau ses atours la semaine suivante.
.
Les vieux même impuissants sont lubriques. Ils sont inoffensifs et apprécient la beauté. De voir des globes, galbes et fentes leur faire croire qu’ils ont encore vingt ans, plein de sève à semer, qu’ils furent experts sexuels si on les en croit. Entretemps ils doivent se contenir. Sublimer doctement leur penchant. Ils ne disent pas, vulgaires, « Calcutta ! » mais « Quelle chute de reins sublime ! »
.
Bref, c’est du win-win-win pour tous.
.
ELLE trouve son compte à être admirée et payée de surcroit –même si peu–. En plus ELLE voit son amoureux.
.
Les aïeuls quant à eux ont des idées à secouer d’une main plus tard. Et les esquisses qu’ils ont faites d’ELLE contre l’Alzheimer.
.
Et le roitelet Candaule II jubile d’exhiber généreusement sa muse.
.
Finalement, quand il y pense, c’est là que tout a commencé.

2 Commentaires

  • "défauts de constructions" > c’est vrai.
    .
    « ... fier de () montrer sa femme sous tous ses angles... »
    alors qu’ELLE n’en a aucun ...
    .
    c’est même un vice de fond et de forme,
    oui, le coup est parti vite.
    Éjection précoce.
    Je vais bromurer ma plume à l’avenir.
    .
    L’ambiguïté du plaisir pluriel trouble les mots pour le dire.
    .
    Vos remarques sont judicieuses. Merci.
    .
    Gracieuses candauléances

  • Des petits défauts de constructions, Jil, mais toujours cette imagination qui va chercher dans le moindre recoin, l’essence du candauliste.
    J’aime ces petits textes doux et simples qui développent l’esprit du candaulisme, tout en l’extrayant du récit quasi pornographique qui sousentend une forme de dénigrement du féminin.
    Merci Gil, continue !
    tu stimules l’imagination et le plaisir d’écrire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription