Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

petit mensonge, et alors !

! Signaler un contenu abusif

Mon mari s’absentait souvent plusieurs semaines pour raison professionnelles c’était au début d’internet, et notre petit jeu consistait à brancher des hommes sur des forums coquins, et lorsque mon mari était loin de moi je lui racontais mes aventures avec ses inconnus . bien sûr, il se doutait que c’était inventé mais il me demandait de faire comme si c’était réel et qu’un jour je me sentirai prête pour aller au bout.
en mars, il se connecte avec mon profil et un homme accroche bien. Il est steward pour une compagnie aérienne et entre deux vols il cherchait une compagnie . Les premiers échanges de photos nous mettent dans le bain, il est nu devant son miroir, et je ne peux m’empêcher de remarquer que son sexe est bien plus grand que celui qui me faisait jouir habituellement.
mon chéri m’interpelle t’as vu elle fait 20 cm et 6 de large, tu dois la sentir passer !
Durant plusieurs semaines, je discute avec lui, des conversations très chaudes, c’était un vrai libertin, respectueux et très coquin, et j’avoue que je commençais à être plus qu émoustillée..
je faisais régulièrement transférer mes mails à mon homme et ça lui faisait beaucoup d’effets.
un mercredi alors que je ne travaillais pas mon amant virtuel était vraiment très insistant ,il voulait qu’on se rencontre.
Mon mari toujours très rassurant et avec une idée derrière la tête me demande d’accepter de le voir dans un endroit neutre que ça ne m’engageait à rien et que je pourrai rentrer des que je le voulais.
Ok, RDV est pris dans un café du centre ville, tout près de chez moi, mais tout ne c’est pas passé comme je l’avais imaginé.
à quelques minutes du rdv, il m’appelle et me dit qu’il ne veut pas garer sa voiture n’importe où, alors il me demande de la mettre dans mon garage et que l’on finisse à pied pour aller boire un verre..
une fois stationné, il me dit qu’on est pas plus mal ici et me demande de lui faire un café.
On parle de tout mais surtout de sexe, et comme je l’avais bien chauffé sur internet, j’avais du mal à assumer tout ce que je lui avais promis !
Il se lève d’un coup laisse tomber son pantalon sur ses chevilles et me dit en me présentant son sexe à moitié durci, tu sais pourquoi je suis là ! Alors tu vas me le donner !
Sans même y réfléchir, je commence à sucer ce magnifique membre qui fini de durcir entre mes lèvres . sa main se fait de plus en plus pressante et il m’oblige à la prendre jusqu’à la garde.
même si sa grosseur me faisait mal à la gorge la sensation de cette énorme queue, m’excitait incroyablement.
j’ai faillit avoir un orgasme rien qu’en le suçant c’était la première fois que je prenais autan de plaisir avec une pipe puis il me prit le bras m’embrassa à pleine bouche et m’allongea sur le tapis du salon.
je n’en menais pas large, même si je suis une coquine, me retrouver avec cet homme au dessus de moi me gênait énormément, mais l’envie de me faire prendre était le plus fort, j’allais connaître la sensation de se faire prendre par un sexe de cette taille et je n’ai pas été déçu .
il commença tout doucement ,me pénétrant centimètre par centimètre il me demandait même si je n’avais pas mal.
Je le sentais jusqu’au milieu du ventre.
j’ai jouie très vite et sans complexe, je ne pouvais pas retenir mes cris, cette sensation était étrange j’avais du plaisir bien sûr, mais aussi son sexe me gênait et c’était bien moins agréable, il a du le sentir et m’a demandé de me mettre à quatre pattes, il se plaça derrière moi, me saisi les cheveux et me chuchota : tu m’a dit que tu aimait la sodomie, et bien on va voir ça .
C’est vrai que je la pratique régulièrement avec mon mari, mais comment pourrais je recevoir un tel pieux !
Mon aprehenssion, ne dura pas longtemps et mon excitation pris le dessus mais des les premiers coups de reins il m’a coupé le souffle, je n’avais jamais ressenti cela avant, une sensation vraiment étrange, entre douleur et orgasme, heureusement après quelques ruées il me demandait s’il pouvait sortir dans ma bouche.
j’étais soulagée que ce soit fini mais également un peu frustrée de ne pas avoir jouie pleinement. Ce n’est donc pas un mythe, une queue trop grosse, n’est pas forcément en rapport avec le plaisir reçu !
j entrepris une magnifique fellation, et paradoxalement je prenais beaucoup plus de plaisir à sucer cette belle queue que de me faire prendre. À chaque aller retour au fond de ma bouche, mon clito se contractait , je me suis aidée de mes doigts pour me faire jouir et nous avons joui ensemble.
Il deversa sa semence sur mes lèvres je suis restée un long moment à le lécher je n’avais pas envie que ça se termine.
une fois qu’il fût parti j’étais sous la douche, et je vois mon mari qui devait être en déplacement.
A ma mine hagarde, il me rassure en me disant qu’il avait tout organisé avec cet homme, qu’on devait se voir au café et lui devait nous observer discrètement, mais il était surpris de ne pas nous avoir vu !
Il a vite compris ce qui c’était passé cet après midi là et il m’a rejoint sous la douche où nous avons fait l’amour tendrement et j’ai enfin eu l’orgasme que j’attendais.
fany.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription