Accueil > Témoigner le candaulisme >Partager son expérience >

Pas toujours évidant

! Signaler un contenu abusif

Ma femme, une belle rousse cheveux long, petite poitrine 90, mais des seins en forme de poire durs un galbe de reins bien formé, des jambes longues et fines, elle attire le regard des hommes et même parfois les mains, toujours souriante, elle a souvent des propositions de ses collègues, et des attouchements dans les transports en commun.

Elle me raconte souvent ses aventures dans le trains les mains baladeuses, ses récits m’excites et me donne les idées, je lui propose un jour de faire l’amour avec un autre homme devant moi, elle n’est pas d’accord, je reviens à la charge quelques temps après, elle ne dit pas non :
- " bon puisque que t’en as envi, pourquoi pas. On peut essayer on verra bien ".

On cherche sur internet et on se décide sur un homme d’age mur 15 ans plus vieux que nous. Nous lui donnons rendez-vous pour faire connaissance, homme bien de sa personne, et ma femme doit être à son gout il la dévore des yeux, on se met d’accord sur un jour pour le recevoir chez nous en fin de semaine.

Le jour J et l’heure H arrive vite ma belle s’est préparée sexy jupette courte, chemisier blanc transparent un peu comme d’habitude, sauf pas de collant, ni talons (elle aime pas ça), vers 19 h coup de sonnette le voilà. Elle va ouvrir,
- " Toujours aussi belle, tu es vraiment bien foutue, j’espère que je serais a l’ hauteur "
On l’invite à s’asseoir sur le canapé à coté de ma miss, je passe à la cuisine chercher le champagne et les coupes, les laissant seul, pour faire plus ample connaissance, j’écoute ils discutent, il la flatte sur ses atouts, mais reste très correcte de retour je leuts sert une coupe, et pose la question .
- " Alors elle vous plait "
- " il faudrait être aveugle pour ne pas être éblouit par ta femme "
- " tu la veux ? "
- " bien sur "

En même temps il pose sa main sur la cuisses de ma chérie la jupette relevée laisse voir le haut de la cuisse.
- " Comme tu as la peau douce je peux continuer "
- " bien sûr tu es là pour ça "
Elle se tasse dans le canapé et se laisse caresser les cuisses.

Je commence, a être jaloux, un nœud au ventre des gouttes de sueurs et cette main qui monte toujours passe sous la jupe et elle qui se laisse toujours faire, il commence, les embrassades, dans le cou, et soudain sur la bouche.

Mais là pas de réaction, la bouche reste fermée, elle me regarde, et j’aperçois des lames dans ses yeux, elle ne peut pas les retenir elles coulent sur ses joues, son complice, les remarques.
- " Ça va tu vas bien "
- " oui ça va "
- " Si tu veux on peut arrêter n ’hésite pas de le dire, on continue "
- " Oui tu peux y aller "
- " tu es prête , tu désire aller plus loin, dit la vérité "
- " Oui, on peut "
- " On arrête là, je reviendrais quand tu seras prête, je te louperais pas tu es trop belle je te veux "

On disant ses paroles qui réconforte ma belle, il lui pose un baiser sur le front et essuies ses larmes (comme un père a sa fille).
- " allez dans la chambre, elle se laissera faire (je fais la coq mais je suis content que sa s’arrête) "
- " Non faut pas la brusquer, je reviendrais me la faire, mais je voudrais quelle se donne à moi "

Ma femme très émue, le remercie.
- " je t’ai fait perdre ton temps je suis désolée "
- " Non je n’ai pas perdu mon temps regarde tu ma excitée je bande et je reviendrais te prendre tu dois être serrée, on ne peut pas manquer sur petit cul comme le tien "
- " Merci "
Nous avons fini tous les trois la bouteille de champagne et mangé une pizza,tout en discuputant comme des vieux amis. Il prend congé en nous disant surtout faite moi appel je suis toujours dispo pour elle.
- " Il était vraiment sympa et gentil, j’ai un peu de remords mais je n’ai pas pu me donner à un autre que toi, et à un homme pour lequel je n’ai pas de sentiment, chéri fait moi l’amour "
Nous avons passés une nuit en faisant l’amour deux ou trois fois "
- " Je t’aime mon amour tu es à moi seul je te désir "
- " moi aussi "
Je crois que nous étions pas fait pour ça, nous le ferons plus tard.

2 Commentaires

  • Ce qui paraît si simple n’est jamais évident et ce malgré l’envie commune. Un petit rien fera la différence... Mon ex femme a mis pas mal de temps puis ce fut le feu d’artifice.

  • Un homme intelligent, un couple qui respecte l’envie de l’autre, beau récit !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription