Accueil > Témoigner le candaulisme >Histoires candaulistes >

Partager ma femme sous mes yeux épisode 2

! Signaler un contenu abusif

Après avoir partager ma première fois en tant que candauliste, je vais continuer de raconter d’autres expériences.

Après notre toute première fois je voulais voir les effets et l’évolution de notre couple, il y avait ce risque de la perdre, j’ai vue un homme faire l’amour à ma femme sous mes yeux, j’avais vue ma femme prendre du plaisir, prendre son pied avec un autre homme que moi. J’avais plusieurs images dans ma tête de notre première fois, quand elle l’embrassait, avait son sexe en bouche et son sperme sur son visage, c’était pas toujours simple au début. On avait passé un cap, on était plus un couple comme les autres, comparé à notre entourage ( amis familles collègues ) et on pouvait plus revenir en arrière. Cette situation je l’ai voulu et je regrette rien vue les sensations mais j’avais plusieurs craintes, si jamais certains étaient au courant dans mon entourage, par ma femme et ou même ses amant ( on sait jamais ) je me demande comment j’aurais réagis, si j’aurai assumé. J’avais quelques craintes de la perdre également, qu’elle aille voir ailleurs et ou qu’elle me prenne pour un malade, quand j’étais seul dans ma voiture j’y pensais régulièrement, est-ce que le candaulisme était compatible avec un mode de vie normal ?

J’avais besoin d’être rassurer par ma femme, j’ai dû lui en parler, elle s’est montrée rassurante, elle le faisait juste pour le sexe, le plaisir qu’elle avait perdu de découvrir d’autres hommes depuis qu’on s’était rencontré, mais qu’elle avait besoin d’une stabilité qu’elle avait avec moi, et ajouta qu’elle aimait me voir humilié et me sentir humilié, de base c’était moi qui me mettait en avant dans le couple, or l’a elle avait inversé la tendance, c’était moi qui était devenu soumis à elle, et elle en était fière. Elle ajouta que le fait que je ne demande pas à voir d’autres femmes l’a mettait en confiance, car elle ne pourrait pas l’acceptée contrairement à moi donc elle avait le meilleur rôle. Elle avait tout pour s’épanouir. Donc à la suite de cette conversation, je l’encouragea à continuer de voir ses amants. Je lui avais demandé si certaines pratique l’a gênée, comme l’ejac facial mais elle m’a rassuré que non et qu’elle l’avait même refait avec certains de ses amants, elle aimait se sentir soumise sexuellement donc elle accepte presque tout tant que ça reste dans le domaine du sexe.

Elle était inscrite sur pleins de site de rencontres, elle recevait des demandes en permanences, son tel recevait plein de notifications par jours, le soir quand on regardait la télé, elle était souvent en train de parler avec ses futurs amants, je voulais pas m’en mêler et faire l’entremetteur comme la première fois, c’était à elle de faire son choix, selon ses critères. Elle en voyait un ou deux par semaine en général souvent quand je faisais du sport le soir. J’étais excité à l’idée de savoir qu’elle était avec un mec pendant que je me dépensais physiquement, disons qu’on dépensait notre énergie de façon différentes. Sans complexe, elle couchait souvent avec ses amants lors du premier rendez vous même si il lui plaisait pas forcément, de base elle a aucun style et l’âge n’est pas un problème tant qu’il y a le feeling. Elle me racontait certaines de ses expériences mais pas toutes, c’était comme elle le voulait, j’insistais pas, je voulais vraiment qu’elle ait une sexualité dans sa vie sans forcément dépendre de moi. Elle avait sa vie privée et si elle voulait garder ça pour elle, je respectais sa décision. Elle me remplissait de joie en rencontrant et couchant avec pleins d’hommes donc je lui en voulait pas au contraire, je l’a remercié au fond de moi même. J’avais la belle vie grâce à elle. J’adorais la voir prendre plus soins d’elle que d’habitude, la voir se préparer se faire belle et séduisante sexy avant ses rendez vous.

Un soir on devait aller au restaurant et sur le chemin son téléphone à sonner, c’était le basketteur, son première amant, je savais qu’ils étaient en contact mais rien de plus, il demanda de la voir mais on avait prévu quelque chose, elle me demande et je refusa, je voulais pas qu’il prenne trop de place dans notre couple. J’ai vue qu’elle était déçu mais j’y tenais. Sur le moment j’ai refusé j’étais un peu jaloux sur le coup ( je m’excusa plus tard pour ça ) je commençais déjà à regretter et l’excitation commença, pendant le repas j’ai vue qu’elle était assez déçu et moi assez excité, donc je lui demanda de le rappeler et de lui dire oui. J’ai vue à son sourire et ses yeux qu’elle était comblée, elle l’appela et après le resto on partit le chercher, elle était à l’avant à coté de moi et je la sentais assez anxieuse, une fois son amant arrivé elle me souffla à l’oreille qu’il l’excitait terriblement, elle décida de descendre de la voiture pour l’accueillir en l’embrassant passionnément, elle prit sa tête de ses deux mains pendant qu’il avait ses deux mains sur ses fesses en la tripotant. Heureusement il y avait personne sur cette rue

Une fois dans la voiture, elle décida de monter à l’arrière avec lui, le show continua et je placa le retro vers les sièges, j’avais une vue magnifique, ils continuait de s’embrasser quand elle décida de lui baissé sa braguette, elle sortit son gros sexe pour le mettre dans sa bouche, il lui demanda de pas mettre ses mains, et la guida en lui tenant sa queue de cheval en faisant les va et vient, après plusieurs minutes et de gros bruit de gorge et de filets de salive, on arriva à la maison. Heureusement qu’il faisait nuit, personne pouvait ce qui se passait à l’intérieur.

l’intensité était toujours là, et ma femme décida de me mettre des menottes assis sur une chaise que je ne puisse pas bouger utiliser mes mains et observer la scène de mon salon, il continua de la tripoté en lui enlevant son string, ma femme enleva également ses habits en enlevant son caleçon avec les dents, ce qui m’a beaucoup excité. Elle continua en lui léchant le cou le torse et continua sa fellation, il lui demanda qu’elle lui lèche les pieds les couilles, et son anus en levant les cuisses, il hésita pas à enfoncer le visage de ma femme dans son cul pour plus de sensations j’imagine, après leur préliminaire il décida de la pénétrée variant avec les deux trous.

Pour finir le première round, il décida d’éjaculé sur la table basse de mon salon en demandant à ma femme en lui tenant la tête de lécher recraché pour à la fin avaler. J’ai vue ça sous mes yeux c’est très très excitant. Après 15 minutes de récupération ou elle était dans ses bras, il voulait l’a sautée encore une fois, toujours sans préservatif car elle avait confiance en lui, il l’a baisa encore plus fort que d’habitude notamment en la soulevant, lui mettant des fessés, crachant dans sa bouche, il était bestial et elle bien soumise, il l’a place sur le dos en écartant ses cuisses, mettant une jambes sur le sol et sur le canapé, dans cette position elle avait le vagin bien écarté il continua de la pénétré il terminera la session dans cette position en éjaculant dans son vagin.

les deux acteurs était fatiguées, elle m’enleva les menottes j’avais une goal d’enfer, j’ai pu admirer les deux trous de ma femme bien usé et mouillé.

Elle me demanda si il pouvait passer la nuit avec elle dans notre chambre, je pouvais pas refuser, elle voulait le faire dormir dans notre lit sans ma présence car elle voulait passer un moment intime juste elle et lui, j’avais donc dormis sur le canapé ou ils avaient fait l’amour.

Je m’étais endormi en ayant pleins de belle image dans ma tete et en les entendant encore en train de baiser. Je me sentais de mieux en mieux dans ma nouvelle vie de cocu, des sensations exceptionnelles. Et ma femme prenait de plus en plus de plaisir à m’humilier.

4 Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Inscription